Logo ={0} - Retour à l'accueil

Front balnéaire de la plage de Toulhars (Larmor-Plage)

Dossier IA56006320 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénominationfront balnéaire
Parties constituantes non étudiéescale, conserverie, édifice militaire, maison, demeure
Dénominationsfront bâti
Aire d'étude et cantonBretagne - Ploemeur
AdresseCommune : Larmor-Plage
Lieu-dit : Toulhars

Larmor-Plage se développe à partir du 18e siècle grâce à l´industrie de transformation de la sardine. Les presses puis les conserveries, toujours plus nombreuses, se regroupent au début du 19e siècle au nord de ce petit village de pêcheurs, sur un espace libre de constructions à l´époque. La plage de sable de Toulhars se révèle très pratique pour décharger le poisson. Afin de faciliter plus encore le débarquement du poisson, les pêcheurs et les presseurs locaux y construisent un embarcadère (appelé alors chaussée) en pierres sèches, puis une jetée réalisée en gros blocs maçonnés quelques années après. Malgré les demandes réitérées des habitants, aucune construction portuaire n´est financée par les pouvoirs publics. Le conserveur Pierre Le Bras décide donc en 1892 de construire une cale pour desservir son usine. L´infrastructure existe toujours au pied d´un escalier conduisant à la plage. L´activité balnéaire investit Larmor-Plage à la fin du 19e siècle. Même si les impôts conservent la trace d´un Marie Félix Philippe gérant puis maître de bains sur le secteur entre 1884 et 1892, la construction de maisons de villégiature n´y commence que dans les années 1890, avec un fort développement au début du 20e siècle. Progressivement, au cours de la première moitié du 20e siècle, les maisons de villégiature vont remplacer les conserveries dont l´activité périclite, notamment quand le port de pêche industrielle de Keroman est créé à Lorient, dans l´Entre-deux-guerres. Le front balnéaire de Toulhars a beaucoup souffert des bombardements sous la Seconde Guerre mondiale et les démolitions ont été nombreuses. Certaines villas sont reconstruites, parfois à l´identique, parfois dans l´esprit des villas précédentes, d´autres nouvelles maisons, notamment dans les années 1960, prennent la place des anciennes villas. A cela s´ajoutent quelques immeubles qui s´intercalent dans les périodes 1960-1970 entre les édifices plus anciens. Principale plage de Larmor-Plage, le site continue d´être réaménagé, sur sa partie nord, à proximité du bunker.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

La plage de Toulhars forme une anse qui donne à l´ensemble paysager sa cohérence. A proximité immédiate du bourg, le front de mer de Toulhars est le quartier balnéaire principal de Larmor-Plage, avec sa promenade piétonnière de part et d´autre de l´anse et sa rangée de maisons de villégiature de taille modeste, où quelques hauts immeubles plus récents ont été à peu près bien intégrés. Un important immeuble a toutefois été construit à la place d´un ensemble de villas (appartenant au même propriétaire) au début des années 1970 selon les caractéristiques architecturales de l´époque. Les deux débarcadères, aujourd´hui abandonnés par les usagers du port et entretenus par la commune, servent de lieu de promenade. Le passé industriel (débarcadères, ancienne conserverie devenue une école) est complètement gommé pour ne conserver que l´usage balnéaire du site. Au nord-est de la plage de Toulhars, se trouve par ailleurs un ensemble d´édifices militaires (pointe de Toulhars).

Annexes

  • 20075605594NUCB : Archives départementales du Morbihan, Fonds Lapie, 6Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Matrices cadastrales de Ploemeur et de Larmor-Plage.

  • Délibérations municipales de Ploemeur et de Larmor-Plage de 1820 à 1970.