Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel, 1 rue Sébastien de Rosmadec ; rue Jehan de Bazvalan (Vannes)

Dossier IA56006098 inclus dans Quartier du Jointo (Vannes) réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesenclos, jardin, dépendance
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 1 rue
Sébastien de Rosmadec
Cadastre : 1809 I2 ; 1844 K5 973, 975 ; 1980 BY 318

Cet hôtel est une division postérieure à 1809 d'un édifice du 18e siècle comprenant la maison mitoyenne. Il est datée 1740 par le cadastre numérisé, ce qui est possible. Lors de la division, une nouvelle porte d'entrée est créé sur la travée de gauche révélée par l'escalier figurant sur le cadastre ancien. Cette porte disparaît au profit d'une porte en pignon à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Les fenêtres du rez-de-chaussée ont été refaites à la même époque. La tour postérieure est contemporaine de la construction mais le corps adjacent sur rue a été surélevé au 19e siècle puis au début du 20e siècle.

Période(s)Principale : milieu 18e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

L'hôtel est construit sur une profonde parcelle d'angle en surplomb sur la rampe de la Garenne. Il est en retrait de rue avec jardin en fond de parcelle comprenant une dépendance. Il se compose d'un corps principal à étage carré, sur rue, en partie doublé d'un corps postérieur qui comprend l'escalier et des chambres. Les ouvertures de la tour et de l'étage carré du corps principal sont en calcaire.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
noue
Escaliers
Typologiesen retrait de rue, jardin postérieur
Techniquesferronnerie
Précision représentations

Gardes-corps en ferronnerie.

Cet hôtel fait partie des trois constructions édifiées au 18e siècle en limite urbaine sur une sortie est de la ville. Surplombant la ville, elles donnent sur le jardin de la Garenne et leur orientation principale est donc double : vers la ville au nord, vers leur jardin et l'espace privé au sud. La division de l'édifice d'origine en deux parties a entraîné des modifications qu'il est difficile de déterminer sans visite intérieure. L'hôtel d'origine semble avoir sept travées avec porte axiale mais les deux travées latérales de cette maison avec ouvertures du 18e siècle en calcaire contrastent avec le reste de la façade en pan de bois.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Sources iconographiques

    20075605803NUCA : Bibliothèque de Rennes-Métropole

    19985600420XB : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88, 1.

    19975601174X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601213X : Archives municipales de Vannes

    20085605499NUCA : Archives municipales de Vannes, 21Fi.

    20035603777NUCB : Archives municipales de Vannes, Photos IGN.

    20055604794NUCB : Fonds privé