Logo ={0} - Retour à l'accueil

L'ostréiculture dans les estuaires de Tréguier et du Trieux

Dossier IA22133435 réalisé en 2018

Les estuaires du Trieux et du Jaudy ou rivière de Tréguier sont particulièrement adaptés à l’élevage des huîtres. Les gisements naturels d’huîtres plates dans ces deux rias ont permis de capter du naissain et de commencer des élevages sur le sol sablo-vaseux, des dépôts, puis de commencer les élevages sur sol de la Portugaise et enfin de la Japonaise. Les ostréiculteurs du Morbihan ont remplacé les locaux dans les années 1950, encouragés par le capitaine armateur au cabotage, Henry de Lanmodez, associé à la famille Rouzic. D’autres familles se sont installées par la suite : Libouban, Mahéo, Percevaut en faisant souche dans ce nouveau terroir maritime.

L’évolution des techniques dans le 3ème moitié du 20ème siècle [?] a favorisé la culture en poches.

L’ostréiculture s’est développée autour des îles et des chenaux.

Cette activité a également permis une forme de pluriactivité aux marins-pêcheurs locaux, petits parqueurs après avoir dragué les huîtres sauvages dans la rivière de Tréguier. Cependant, l’ostréiculture s’est développée par la suite de façon intensive et sur des concessions plus importante.

Nous avons repéré deux petites dragues à huîtres traditionnelles en rivière de Tréguier, qui pouvaient également être utilisées dans la rivière du Trieux entre la seconde moitié du 19e siècle et la 2e moitié du 20e siècle, pour la drague des huîtres sauvages sur les gisements de ces deux rivières.

Un certain nombre de dessins aquarellés du peintre douanier Louis-Marie Faudacq illustrent la pêche des huîtres en rivière de Tréguier. Des cartes postales illustrent également cette pêche, des extraits du journal de Tréguier fin 19e siècle et l’affiche de l’entreprise Mahéo à Lézardrieux en 1970.

Aires d'étudesBretagne
Période(s)Principale : Temps modernes, Epoque contemporaine

Références documentaires

Documents d'archives
  • Enquête de Le Masson Du Parc en 1723 sur les pêcheurs de basse eau dans les paroisses de l’Amirauté de St-Brieuc : noms des pêcheurs à pied (par paroisse) et caractéristiques de leur pluri-activité littorale, descriptif monographique des métiers de l’estran et de leur environnement (Archives nationales et Archives de la Marine).

  • "Voyage d’exploration de Coste en 1851 sur le littoral de la France" : extraits de son rapport sur la baie de Saint-Brieuc, avec l’introduction des fascines pour le collectage du naissain d’huîtres, pour reconstituer les bancs d’huîtres sauvages, avec le dessin des fascines...

    Archives départementales des Côtes-d'Armor
  • Pêche aux huîtres 1917 new : arrêté municipal de Pouldouran pour les autorisations de pêche aux huîtres en 1917.

Documents figurés
  • FAUDACQ, Louis-Marie. "La pêche aux huîtres en rivière de Tréguier". L’Illustration, 1873.

  • FAUDACQ, Louis-Marie. "Triage et vente des huîtres devant le quai de Tréguier”. Le Yacht, 1893.

Bibliographie
  • DARDEL, Eric. E des pêches sur les côtes de la France Occidentale d'après les rapports de Le Masson du Parc. Paris : PUF, 1941.

  • GUILLET Jacques et GUILLET Ronan, L'ostréiculture en Bretagne de 1850 à nos jours, Coop Breizh, Spézet, 2008

  • PRIGENT, Guy. LEVASSEUR, Olivier, BOELL, Denis-Michel. Faudacq, œuvres marines. Éditions Apogée, 2003, 111 p.

Périodiques
  • Pêche aux huîtres : extraits du journal de Tréguier 1886-1887.

  • Pêche aux huitres : extraits du journal de Tréguier, 1937.

  • LE PERSON, Gwenaëlle et André. "Les huîtrières du jaudy et du Trieux”. Le Chasse-Marée n° 147, novembre 2001, p. 22-35.

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne ; (c) Association Océanide - Prigent Guy