Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

La pêche côtière : bateaux de pêche

Dossier IM22005210 réalisé en 2002

Fiche

Œuvres contenues

Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Paimpol
Localisation Commune : Plouézec
Lieu-dit : Port Lazo

Une longue histoire des pêches côtières Depuis l'enquête de Masson du Parc en 1721, la pêche côtière a toujours été une activité florissante à Plouézec, particulièrement à Port Lazo, où cet inspecteur de la Marine, malgré les imprécisions de son recensement, relève une dizaine de pêcheurs dans ce petit havre (8 dans la paroisse de Plouézec, outre d´autres encore qui sont classés qui montent dans les bateaux de cette paroisse et qui se tiennent à Port Lazo), qui ne dispose même pas d'une cale d'accès. Alors que le havre de Bréhec ne compte aucun pêcheur recensé au début du 18e siècle. Les cartes postales de la fin du 19e siècle et du 1er quart du 20e siècle montrent de nombreux bateaux creux et demi-pontés de 12 à 21 pieds de long, gréés en lougre, en misainier avec ou sans tape-cul ou encore en bocq (sans mât de flèche), armés pour la pêche côtière aux lignes, filets et dragues aux huitres. La plupart de ces bateaux ont comme port d'attache Port Lazo et sont tous immatriculés à Paimpol. Cependant, Plouézec dispose d'un syndic des gens de mer. Les doris de grande pêche sont « recyclés » à la pêche côtière, souvent armés par les anciens marins d´Islande (Guillaume et Jean Even, Yves-Marie Gagne). A Bréhec, les doris servaient à transporter le goémon. Les dessins du peintre-douanier Louis-Marie Faudacq donnent un aperçu de l´activité goémonière et de la collecte du sable et du maërl entre les îles du Goëlo. Au milieu du 19e siècle, 60 bateaux de petit tonnage fréquentent Port Lazo. Longtemps après la disparition des huîtrières de la mer territoriale, les fonds de la mer commune, dévastés pendant six mois de l'année par 70 bateaux appartenant au havre de Port-Lazzo (quartier de Paimpol) et auquels se joignaient de temps à autre quelques bateaux de Plévenon, fournissaient encore à cette population ses seuls moyens d'existence ; dragués sans ménagement, grattés en quelque sorte jusqu'à la racine, ils n'offrent plus aujourd'hui que de rares coquillages ; mais nous ne doutons pas qu'un repos de quelques années ne leur rendit, au moins en partie, leur ancienne prospérité Cité par M. Cavelier de Cuverville, lieutenant de vaisseau, août 1866, dans "Etudes sur la pêche côtière de la circonscription de Saint-Brieuc, de l'île des Ehbiens à Paimpol". Pendant une partie de l'année, la flottille est occupée à la capture du poisson frais, au moyen de chalut et de la ligne (maquereaux). Pendant la 1ère moitié du 20e siècle, trois chalutiers à voile sont armés par des équipages de Bréhec : Jean Even, patron de la "Marie-Marguerite", Fanch Quéré, patron de la "Marie-Claude" et Alphonse Le Cerf, patron de la "Marie-Madeleine", le dernier chalutier, ramènent des pêches fructueuses. Une famille de pêcheurs côtiers : Le Hoguillard Selon le témoignage recueilli auprès de Jean-Claude Le Hoguillard, pêcheur côtier, reconverti dans l'ostréiculture, la famille Le Hoguillard, originaire de Loguivy de la mer, s'est installé à Plouézec en 1926, grâce au grand-père Job Le Hoguillard, pêcheur d'Islande, qui est venu pratiquer la pêche avec son premier bateau à voile "Edouard-Albert". Puis, Job Le Hoguillard a fait construire à Paimpol le misainier "Yvon", avec lequel il pratique la drague aux praires, les casiers et les lignes, comme son frère "Lom", toujours pêcheur à Loguivy de la mer. Les enfants et petits enfants prendront la suite, en faisant construire le "Gavroche" en 1970, pour faire les coquilles et les araignées, puis le "Lili Claude", un polyvalent, avant de vendre ce navire, qui sera le dernier bateau de pêche professionnel de Plouézec. Pendant la 2e moitié du 20e siècle, 4 ou 5 bateaux ont leur port d'attache en permanence à Port Lazo, mouillés dans le chenal de "Gornelour", face à Craca, près des parcs à huîtres qui envahissent la baie. L'année 2000 marquera la fin de cette tradition de pêche côtière.

Références documentaires

Bibliographie
  • PRIGENT, Guy, LEVASSEUR, Olivier. Faudacq. Rennes : Apogée, 2003.

  • LE MASSON DU PARC. Inspection de Le Masson du Parc, 1727. Paris : Archives nationales.

  • THOMASSIN. Pilote. Paris, 1875.

  • HABASQUE. Notions historiques, géographiques, statistiques et agronomiques sur le littoral du département des Côtes du Nord. Saint-Brieuc, 1832-1836, Marseille : Laffitte Reprints, 1832-1836.

  • Cavelier de Cuverville, M. Etudes sur la pêche côtière de la circonscription de Saint-Brieuc, de l'île des Ehbiens à Paimpol. Saint-Brieuc : Guyon Francisque, août 1866.

    p.8
Documents audio
  • PRIGENT, Guy. Enregistrement de Even Anaïs. Plouézec : Even Anaïs, 2002.