Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le moulin à eau d'Arère, Crec'h Ugen (Plouguiel)

Dossier IA22011760 réalisé en 2008

Fiche

AppellationsMoulin d'Arèrè
Destinationsmoulin, maison, atelier
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonBretagne - Tréguier
HydrographiesPont Goas Mad cours d'eau du Lizildry
AdresseCommune : Plouguiel
Lieu-dit : Crec'h Ugen
Cadastre : 1834 A 138

Le premier moulin à eau d'Arére a été édifié en 1451 par les évêques et le Chapitre de Tréguier. Il était appelé à cette époque moulin Maleray. Le moulin plus récent, appelé Arère, relevé sur le cadastre napoléonien, est daté au moins du 1er quart du 19ème siècle. Il a fonctionné comme moulin à céréales jusqu'au 2ème quart du 20ème siècle et appartenait à La famille Le Guen. Celui ci était à la fois marin, charpentier de marine et meunier (selon la tradition orale). Il a construit son premier sablier ponté à côté du moulin, le 'Jean Jaurès' et son dernier bateau de charge le 'Liberté'. La force hydraulique du moulin alimentait aussi une petite scierie. Le moulin possédait encore sa roue et une partie de son mécanisme lors du pré-inventaire de 1971 (Nicole Chouteau et Véronique Maillen). Le mécanisme et le moulin ont complètement disparu aujourd'hui.

Période(s)Principale : 3e quart 15e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1451, daté par travaux historiques

Le site du moulin est situé à la rencontre des eaux douces et des eaux salées de la baie de l'Enfer et du ruisseau du Lizildry, sur la rive droite, au lieu dit Crec'h Ugen. Le plan de l'ensemble du bâti réalisé lors de cette première enquête (fig. 2 et 3) montre plusieurs bâtiments annexes (en partie en ruines) et des dépendances recouvertes de tôles, dans le prolongement du logis du meunier. Seule la maison du meunier existe encore aujourd'hui. Elle a été entièrement rénovée et remaniée. Le bief subsiste encore avec la chute d'eau et une partie de la chaussée. L'ensemble a été transformé en atelier ostréicole. Il comprend l'ancienne maison d'habitation du meunier de plan rectangulaire, avec un étage sous combles, associée dans son prolongement à un bâtiment accolé (toit en terrasse), utilisé comme atelier ostréicole. Une partie du plan d'eau au Nord-Est du moulin a été comblé. Le bief est en partie en état.

Mursgranite
moellon
Plansplan rectangulaire régulier
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsvestiges, inégal suivant les parties
Techniquesmaçonnerie
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20082209072NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/43, Numplan 14.

    19712205203ZB : Service Régional de l'Inventaire, Rennes

    19712205202ZB : Service Régional de l'Inventaire, Rennes

    20082208960NUCB : Collection particulière

    20082208961NUCB : Collection particulière

    20082208805NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/43, plans cadastraux parcellaires de 1834.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor
Documents audio
  • MONTFORT Yves. Témoignage oral sur la pêche aux huîtres, la pêche côtière et les sabiers. Trédarzec : 2008.

    Témoignage oral