Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les croix monumentales de la commune de Tremblay (fusionnée en Val-Couesnon en 2019)

Dossier IA35049697 réalisé en 2011

Vingt-huit croix ont été recensées sur le territoire de la commune lors de l’enquête d’inventaire du patrimoine de 2011. Quarante et une croix avaient été répertoriées lors d'un Inventaire des croix réalisé par l'association l'Appac dans la commune en 1986-1987. Ce nombre important est toutefois vraisemblablement moins important que le nombre de croix qui pouvait exister dans la commune au début du 19e siècle au moment de la réalisation du premier cadastre communal par exemple.

Plus de la moitié des croix recensées date de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle. Les croix du début du 20e siècle sont le plus souvent des croix en bois, comme à la Dieuverie par exemple.

Les croix les plus anciennes remontent au 17e siècle. Les croix des 17e et 18e siècles sont réalisées en granite ; les bras et la hampe peuvent être chanfreinés et elles portent souvent des inscriptions (« IHS », « MA », noms des commanditaires, date…). La croix de la Couvaillère est un exemple de croix du 18e siècle.

Aires d'étudesPays de Fougères
Dénominationscroix monumentale
AdresseCommune : Tremblay
Lieu-dit :

Chronogrammes : 1763, 1817.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 17e siècle, 17e siècle
Principale : 20e siècle
Mursgranite
bois
Décompte des œuvres bâti INSEE 8
repérés 6
étudiés 2

Annexes

Références documentaires

Bibliographie
  • L'architecture traditionnelle dans le canton d'Antrain. Association pour la Promotion du Patrimoine d'Antrain et de son Canton, 1985.

  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).