Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les écoles de la commune de Coatréven

Dossier IA22132278 réalisé en 2018

Fiche

Aires d'étudesSchéma de cohérence territoriale du Trégor
Dénominationsécole
AdresseCommune : Coatréven

Selon J. Rigaud (Géographie historique des Côtes-du-Nord, 1890), la première école communale pour garçons daterait du 11 messidor an III (1795), époque à laquelle le procureur de la commune nomme Guy-François-Marie Levaly maître d'école. Il est difficile de connaître son emplacement car à cette époque, l'enseignement des enfants pouvait aussi bien se faire dans une maison ou au presbytère.

La première école des filles ne date que de 1875. A cette date, l'enseignement pour les filles n'est pas obligatoire mais la loi Falloux de 1850 encourageait déjà les communes en ce sens. Jusqu'en 1903, l'éducation des filles se fait à Coatréven, par les religieuses de la Providence de Créhen (note de l'Abbé Bolloc'h de 1934 conservée aux archives de la paroisse de Perros-Guirec).

Entre 1876 et 1880, la commune acquière un terrain (section A1, parcelle 304) et y fait construire une école publique pour garçons, ainsi qu'une maison commune accueillant la mairie et le logement d'instituteur. Cette année 1880, l'enseignement religieux pour garçons cesse, avant même les lois Ferry de 1881-82 instaurant l'enseignement primaire public, laïque et obligatoire.

En 1896, un préau est construit dans la cour (à l'est de la parcelle) et en 1903 des travaux sont entrepris dans l'école. L'école privée des filles ferme par ordre du gouvernement (note de l'Abbé Bolloc'h, 1934) et l'école pour garçons est alors divisée en deux pour accueillir les filles. La cour d'école des garçons donne ainsi vers l'est, celle des filles vers l'ouest.

En 1912 un préau est construit à l'école des filles et en 1920 un mur de clôture est construit côté garçons. En 1926, une mairie individuelle est construite à l'emplacement de l'ancien préau et un nouveau préau est bâti au nord-ouest (existe toujours).

Dès 1931, le conseil municipale demande à ce que les deux écoles (filles et garçons) soient transformées en deux classes mixtes car seul un logement d'instituteur est disponible sur la commune. Contre toute attente, la réponse de l'inspecteur académique est négative. En effet, à cette époque seules les communes de moins de 500 habitants sont autorisées à posséder une école "géminée" (mixte).

Deux ans plus tard, un mur de clôture est construit à l'école des filles et des réparations sont entreprises au logement d'instituteur, ainsi qu'en 1946 et 1970.

En 1971 une cantine scolaire est créée. Installée dans un premier temps au rez-de-chaussée de l'ancien presbytère, il faudra attendre 1985 pour que la cantine déménage dans la mairie, et que cette dernière soit installée dans l'ancien presbytère. Enfin en 1990, le logement d'instituteur est désaffecté et depuis quelques années, la cantine scolaire a pris place au rez-de-chaussée.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par source

Références documentaires

Documents d'archives
  • 2 O 42/1. Bâtiments communaux. Écoles : 1876-1938

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 2 O 42/1
Documents figurés
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P042_001
Bibliographie
  • GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. Géographie départementale des Côtes-du-Nord. Paris, 1862, 844 p.

  • RIGAUD, Jean-Marie (avec le concours de M. Hélary et de plusieurs instituteurs du département ; les cartes ont été dressées par M. Belhomme). Géographie historique des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc, 1890, 509 p.