Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les fontaines, les lavoirs et les puits sur la commune de Lanmodez

Dossier IA22013841 réalisé en 2008

Fiche

Aires d'étudesCommunes littorales des Côtes-d'Armor
Dénominationsfontaine, lavoir, puits
AdresseCommune : Lanmodez
Lieu-dit : Kermassac'h la Chapelle Bouan Kerléo Traou-an-Dour Troguérat Bonne Nouvelle

De nombreux édicules liés à l'eau ont été repérés sur le cadastre de la commune, daté de 1954. Cependant, la plupart de ces petits édifices ont disparu à cause du remembrement ou ne sont plus accessibles, enfouis sous la végétation (Kermen, Min ar Goas, Carpont). La datation des neuf édifices liés à l'eau, étudiés sur la commune de Lanmodez, est comprise entre le 17ème siècle, le 3ème quart du 18ème siècle et la 2ème moitié du 19ème siècle. Ces neuf édicules sont représentés par 5 fontaines, 2 lavoirs et 2 puits. Un seul édicule repéré n'a pas été étudié (puits). Deux fontaines votives ont été repérées et étudiées : Notre-Dame-de-Boan et Troguérat. Ces deux fontaine seraient les plus anciennes de la commune (17ème siècle) ; elles sont à signaler pour leur bon état de conservation. Les fontaines de Kermassac'h, de Traou an Dour (avec chacun leur lavoir associé) et de Kerléo ont aussi été étudiées. La fontaine de Kermassac'h est datable du 3ème quart du 18ème siècle. Le lavoir de Traou-an-Dour est daté à l'origine du 19ème siècle, il a été remanié et reconstruit avec des pierres de taille (granite) au début du 21ème siècle par une association locale ; la fontaine est certainement plus ancienne. La fontaine de Kerléo, située dans la grève, est datée du 19ème siècle. Trois puits ont été repérés et deux étudiés (Bonne Nouvelle et Kermenguy), sachant que chaque ferme ou maison possédait presque toujours un puits. Le puits de la ferme de Bonne Nouvelle n'a pas été étudié (19ème siècle ?). Le puits au n° 12 du chemin de Bonne Nouvelle et le puits de la ferme de Kermenguy, daté de 1630 (à signaler), ont été étudiés.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

Neuf édicules ont été décrits précisément. Deux fontaines (Kermassac'h et Traou-an-dour) alimentent un lavoir. La plupart de ces édicules sont construits en granite et en schiste (moellon de granite et de schiste et pierre de taille).

Mursgranite
schiste
moellon
pierre de taille
Décompte des œuvres repérées 8
étudiées 6

Références documentaires

Bibliographie
  • BERGER, Claude. Fontaines domestiques, fontaines sacrées. Editions Le Tilv, 1999.

    p. 133