Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les maisons et fermes de la commune (Saint-Hélen)

Dossier IA22133402 réalisé en 2018

Fiche

Des "villages" en lisière de forêt

Hormis les deux départementales D795 et D29 qui coupent les franges du périmètre communal, Saint-Hélen a su maintenir ses chemins sinueux d’autrefois qui mènent de lieux-dits en lieux-dits. Une ancienne route traverse, du nord au sud, la forêt domaniale de Coëtquen qui occupe presque le tiers du territoire communal. En lisière de celle-ci se sont regroupés plusieurs villages et hameaux, au sud : la Coupaudais, la Ville Orié, la Ville-es Boucs et la Besselière. Les autres villages sont situés au nord et à l’ouest du massif forestier, parmi les plus importants, Coëtquen, la Ganterie, la Croix du Frêne, la Bégassière, Trévallon, la Ménaudière.

Un ancien paysage de landes

La toponymie des anciens cadastres de 1811 et 1844 révèle un territoire anciennement couvert de Landes : La Basse Lande, Le Genetay, La Janelais, La Jannaie Pourrie, Les Landelles, La Petite Roncière, La Grande Roncière (…). Depuis l’édit royal de 1766 qui favorise le défrichement des terres incultes, un certain nombre d’hectares avaient été mis en culture, d’où de nouvelles appellations comme « les neuf sillons ». Par afféagements de leurs domaines seigneuriaux, les nobles participent et encouragent ces défrichements. Une procuration du 14 septembre 1772, du duc de Duras et de Louise-Françoise Maclovie-Céleste de Coëtquen, concède « à titre d’afféagement à telles personnes, pour tel temps et prix, charges, clauses et conditions que faire se pourra, toutes et telles terres vaines et vagues dépendant du marquisat de Coëtquen ».

Des cultures disparues

Les toponymes d’autres parcelles témoignent de la culture du chanvre. Des « chanvry » ou « chanvri », apparaissent à la Basse Lande, aux hêtres, à la Ganterie, au Plessis, au bourg de Saint-Hélen, à Coëtquen mais aussi à la Tiollais où il fait mention de plusieurs routoirs. Cette activité prolifique sous l’Ancien Régime, se raréfie à partir de la deuxième moitié du 19e siècle.

La vigne était aussi cultivée en certains endroits, comme à la Houssaye ou au bourg de Saint-Hélen. Les grandes fermes possédaient un verger et un jardin clos de murs. Les terres labourables étaient délimitées par de hauts talus arborés, ou par des bornes de pierres installées lors des partages et successions.

Ces terres cultivées prennent le nom de « clos » : Le Clos de l’Epine, Le Clos de la Croix, Le Clos de la Ganterie, Le Grand Clos, Le Clos Jeanne, Le Clos du Châtaignier, le Clos de la Gouhardière, Le Clos Rouge, Le Clos Poires … Ceux-ci étaient anciennement enrichis de vases et de marnes prélevées sur les bords de Rance. Au début du 20e siècle, les femmes de marins, qui détenaient elles-mêmes certaines de ces parcelles, les exploitaient pendant que leurs maris partaient pour la pêche sur les bancs de Terre Neuve, comme Augustin Hamoniaux à la Hautière. Quelques témoignages oraux, recueillis dans la commune, rapportent des campagnes de pêche tardives, jusqu’aux années 1970. A cette période, les marins partaient en transport collectif vers la côte normande.

Quelques grandes fermes isolées et de nombreux regroupements de maisons rurales

Les chronogrammes gravés ou sculptés sur les belles pierres des maisons remontent pour les plus anciens à la fin du 16e siècle (Le Grand Gosier, La Coupaudais, Le Plessis-Gestil). Quelques décors, parfois remployés dans la maçonnerie, révèlent la présence de prêtres à la campagne, au Perron, au Gage. Parmi les plus anciennes maisons, celle de la Basse Besselière, datée 1635, appartenait à Pierre Bossart qui fait graver son patronyme à deux reprises. Ce notable rural, qualifié de « sieur de la Besselière », est enterré en 1657 dans l’église paroissiale. Sa maison se distingue par la présence de trois pièces au sol, dont deux sont chauffées et une chambre à l’étage avec vaisselier et cheminée.

Sous l’Ancien Régime, en dehors des métairies nobles, les grandes fermes étaient peu nombreuses. La plupart des maisons alignées les unes aux autres sont des petites fermes avec un lopin de terre, un jardin et une dépendance. L’alignement de cinq maisons au Bois Ramard est assez significatif de cette manière d’habiter. Si ce regroupement de logis est mentionné sur le plan de 1844, il est entièrement reconstruit à partir de 1850 par des propriétaires différents. La plupart des logis de fermes sont à une pièce, voire deux pièces au sol. La disposition des ouvertures en façade trahit l’organisation fonctionnelle intérieure, la distribution, la place du mobilier, les espaces de stockage. Cette organisation devient moins visible plus on avance dans le 19e siècle, où les ouvertures sont organisées et forment des travées régulières ponctuées par des gerbières. A la fin du 19e siècle, la plupart des logis disposent de deux niveaux de greniers, le tout couvert en ardoises. Lors du recensement de la population en 1851, des couvreurs de paille sont encore attestés, mais aujourd’hui il n’y a plus de maisons sur la commune avec des toits de chaume.

Aires d'étudesProjet de Parc Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude
Dénominationsmaison, ferme
AdresseCommune : Saint-Hélen

Annexes

  • Maisons et fermes : liste des chronogrammes observés lors du recensement

    Le Grand Gosier, ferme, 1583, 1634 - La Coupaudais, ferme, 1589 - Le Plessis Gestil, maison, 1599 - La Basse Besselière, 1635 - La Houssaye, ferme, 171(7) - La Ganterie, ferme, 1738 - La Menaudière, ferme, 1757 - La Ganterie, maison, 1758 - Les Vallées, ferme, 1761, 1827 - Coëtquen, maison, 1777, 1924 - Montferrand, ferme 1781 - Bas-Bourg, maison, 1789 - Coëtquen, maison, 1799 - Le Perron, ferme, 1800 - La Ganterie, maison, 1802 - Les Buets, ferme, 1820 - La Menaudière, ferme, 1824 - La Métairie, ferme, 1826 - Lorillère, ferme, 1827 - La Goussais, ferme, 1880 - Coëtquen, maison, 1880 - Bourg, ferme, 1891, 1906 - La Hautière, maison, 1906 - Domaine Ramard, ferme, 1907 - La Coupaudais, ferme, 1911 - Le Mezeray, ferme, 1912.

  • Echantillonnage de toponymes de la section A du cadastre de 1844

    Chanvre

    - « Le chanvry », « chanvri » à la Basse Lande, aux hêtres, A 230 : à la Ganterie, A 362 : au Plessis, A 501, A 625-626 au bourg de St Hélen, A 668-671 : au Bas bourg, A 896, A 1178-1179, A 1206, A 1246, 1248-1251 : à Coëtquen.

    Pommes

    - « Le verger », à La Basse Lande, A 119, A 238 : à la Ganterie, A 376 : au Plessis, A 417 : à la Métairie, A 808-812, à Lorillère.

    Pépinières

    A 363 : au Plessis, A 380 : à la Houssaie, A 497, A 660 : au Bas Bourg.

    Vignes

    A 390-392 : à la Houssaie, A 616-620 : « la vignette » au bourg de St Hélen.

    Clos

    A 52 le clos de l’Epine, A53, A 54 : le clos de la Croix, A 108, 109 : clos de la Ganterie, A 117 : clos de la Petite Croix, A 168-173 : Clos de la Pierre, A 184 : le grand clos, A 196 : « le Clos Jeanne », A 206-211 : « clos de derrière », A 239-241 : « le clos de devant », A 243-250 : « le clos », A 313 : « clos du chataignier », A 348-349 : « le clos de la Gouhardière », A 437 : « le Petit Clos » à la Métairie, A 419, 420 : « le clos Rouge », A 492-493 : « clos du Pas », A 908-911 : « clos du Rocher », A 571-573 : « clos poires », A897-898 : « le clos chanvri », (…) « les closiaux », « clos barré ».

    Terres non cultivées

    « La Basse Lande », « Le Genetay », « La Janelais », « La Jannaie Pourrie », « Les Landelles », A 312 : « La Frêche d’ahaut », A 379 : « La Petite Roncière », A 387 : « La Grande Roncière », A 393-398 : « La Lande », A 429-434 : « la Perrière », A 688-689 : « la petite lande », A 705 : « La Jannaie », A 726-733 : « La lande », A 734 : « La lande des Jannais », A 845-846 : « La rabine des Landes », A 901-919 « les landes » (…).

    « Les pierres plates »

    A 142 : « Les Neuf Sillons »

    Vivier

    A 267 : La Ganterie,

    Lavoir

    A 364-365 : Le Plessis.

  • Construction et augmentation des constructions entre 1847 et 1875

    1844. SECTION ET PARCELLE/LIEU/PROPRIÉTAIRE/TITRE/ANNÉE

    A 0044, château de La Cour Porée-Le MORVANNAIS Michel-MOULIN à vent-construction 1857

    A 0085, les Hêtres-BIBOIS Pierre-MAISON, nouvelle-1860

    A 0122, la Ganterie-HAMONIAUX Rosalie-MAISON nouvelle - 1852

    A 0122, la Ganterie-BUSNEL Thomas-MAISON nouvelle- 1873

    A 0123, la Ganterie- COTTARD François-MAISON nouvelle- 1873

    A 0130, la Ganterie- LUZIERE Auguste- MAISON, nouvelle- 1865

    A 0132, la Ganterie- ADAM Guillaume-MAISON, nouvelle 1857

    A 0133, la Ganterie-ADAM François-MAISON, reconstruction-1872

    A 0216, La Ganterie, sur le courtil de la chapelle- LUCE Jean père -MAISON, nouvelle -1866

    A 0244, la pépinière, le clos de devant- Thouin Augustin-MAISON, nouvelle - 1874

    A 0294,295, la Métairie -HAMONIAUX François MAISON, nouvelle-1859

    A 0296, la Métairie -HAMON Samson MAISON, nouvelle-1872

    A 0338, le Plessis -BIZIEN DE LEZARD-MAISON, nouvelle - 1857

    A 0382, la Houssaie-De SAINT MELEUC-MAISON, augmentation-1872

    A 0407, la Métairie- COLAS Jean Louis-MAISON, nouvelle 1871

    A 0410, la Métairie- BUSNEL Thomas-MAISON, nouvelle-1866

    A 0411, la Métairie- CHOUIN Pierre-MAISON, nouvelle-1875

    A 0419, la Métairie - AMELINE veuve Jean Marie MAISON, nouvelle 1871

    A 0425, la Métairie- HOUITTE Pierre-MAISON, nouvelle 1857

    A 0428, la Métairie- DUVAL Jean fils-MAISON, nouvelle 1863

    A 0459, GRUENAIS Auguste-MAISON, nouvelle 1874

    A 0462, RENAULT Jacques-FORGE-1859A 0463, THOMAS François fils-MAISON, nouvelle-1870

    A 0466, TOURAINE Joseph-MAISON, nouvelle -1851

    A 0473, MASSIN Marie- MAISON, nouvelle -1865

    A 0507, Meserai -HAMONIAUX Jean-MAISON, nouvelle 1859

    A 0581, les Grandes Orillères, Bas Bourg ?-GRAVOT GME- MAISON , nouvelle -1850

    A 0605, Montferrand-COUDRAY François-MAISON, nouvelle-1862

    A 0638, Montferrand-HUET Nicolas-MAISON, nouvelle - 1869

    A 0762, Bas Bourg- FERRARD Jean-Marie MAISON, nouvelle-1866

    A 0767, Bas Bourg-COUDRAY François-MAISON, nouvelle- 1873

    A 0787, Lorillère-AMELINE Joseph, propriétaire maçon, MAISON, nouvelle-1867

    A 0788, Lorillère-FERRARD Pierre Propriétaire cultivateur- MAISON, nouvelle-1862

    A 0867, les Landes-LE GUEN Noël-MAISON, nouvelle- 1857

    A 0953, la Bégaudière-DUVAL Laurent-MAISON, nouvelle-1852

    A 0993, le Clos d’Ahaut-LE BLANC Louis-MAISON, nouvelle,1852

    A 1027, le Domaine Ramard -GABILLARD Jean MAISON, nouvelle 1862

    A 1030, le Domaine Ramard- GABILLARD Urbain MAISON, nouvelle 1850

    A 1031, le Domaine Ramard- GAUDIN Louis MAISON, augmentation 1864

    A 1032, le Domaine Ramard- GABILLARD Urbain MAISON, nouvelle 1860

    A 1042, le Domaine Ramard- FOUTEL Tousssaint MAISON, nouvelle 1859

    A 1106, la Goussais A-MELINE Théodore MAISON, nouvelle 1866

    A 1170, la Goussais -Duval jOSEPH MAISON, nouvelle 1869

    A 1170, la Goussais -DUVAL Julien MAISON, nouvelle 1875

    A 1226, Coëtquen -Gicquel Pierre MAISON, nouvelle 1871

    A 1239, Coëtquen -FERMINE Jean Fils Bâtiment converti en MAISON 1867

    B 0071, Coetquen -Priez Anne Marie MAISON, nouvelle 1874

    B 0175, la Ville Hamon, près de l’étang- LA TOUCHE CAPELANDE MAISON, nouvelle 1851

    B 0551, la Ville Hamon- GRISON Guillaume MAISON, nouvelle 1863

    B 0617, le Perron- CARRE Jean MAISON, nouvelle 1865

    B 0628, le Perron- GRAVOT Pierre MAISON, nouvelle 1859

    B 0807, la Besselière- NEVEU François MAISON, nouvelle 1869

    B 0809, la Besselière- MENAGE Clementine MAISON, nouvelle 1872

    B 0918, la Ville-es-Boucs- MORIN veuve MAISON, nouvelle 1860

    B 0939, la Ville Hartay- CAMAY Guillaume MAISON, nouvelle 1866

    B 0978, la Ville Orié -THOMAS Jean MAISON, nouvelle 1873

    B 0978, la Ville Orié- GuéNEUC Pierre MAISON, nouvelle 1866

    B 1055, la Coupaudais- DENIS Claude MAISON, nouvelle 1865

    B 1055, la Coupaudais DENIS Claude MAISON, nouvelle 1866

    B 1080, la Coupaudais BLANCHARD MAISON, nouvelle 1865

    B 1179, la Ville-es-Boucs- TOURAINE François MAISON, nouvelle 1855

    B 1222, la Goussais- Fily François MAISON, nouvelle 1863

    C 0044, le Plessis Gestil- LE PRAT Auguste MAISON, nouvelle 1874

    C 0049, le Plessis Gestil LOISEL Julien MAISON, nouvelle 1857

    C 1325, LE MONNIER Guillaume MAISON, nouvelle 1870

    C 0143, le Plessis gesti-l CHOUANNIERE jean MAISON, nouvelle 1870

    C 0393, THOMAS Louis MAISON, nouvelle 1867

    C 0411, la Tiollais- DUVAL Joseph MAISON, nouvelle 1860

    C 0594, le Perron- MADELEINE Augustin MAISON, nouvelle 1873

    C 0633, le Perron- MOREAU Véronique, veuve JOLY MAISON, nouvelle 1861

    C 0648, le Perron- DUBOIS Julien MAISON, nouvelle 1858

    C 0679, le Perron- TEILLON Joseph MAISON, nouvelle 1857

    C 0690, 691, les Ruaux- COUEDON Joseph MAISON, nouvelle 1870

    D 0012, RUCAY Joseph Maison et atelier 1871

    D 0014, la Croix du Frêne- BOUETARD MAISON, nouvelle 1865

    D 0030, Conillé -SAUNIER Pierre Moulin à vent 1874

    D 0202, la Bégassière- LE MORVANNAIS Michel MAISON, nouvelle 1850

    D 0213, la Feuillée- COUDRAY François MAISON, nouvelle 1859

    D 0224, la Feuillée- MORDRELLE Pierre François MAISON, nouvelle 1866

    D 0239, la Bégassière, Ste Suzanne GUEHENNEUC de BOIS HUE MAISON, nouvelle 1872

    D 0308, la Guerche- ferme GUEHENNEUC de BOIS HUE MAISON, reconstruction 1864

    D 0312, la Guerche- GUEHENNEUC MAISON, nouvelle 1853

    D 0491, les Vallées -HAUDRERE Théodore MAISON, nouvelle 1850

    D 0521, les Vallées- DUVAL Célestin MAISON, nouvelle 1851

    D 0650, Trévallon- JOUAN Julien MAISON, nouvelle 1871

    D 0652, Trévallon -LECLERC Jacques MAISON, nouvelle 1852

    D 0660, Trévallon- DUVAL Joseph MAISON, nouvelle 1854

    D 0678, Trévallon- QUINEL Louis MAISON, augmentation de construction 1869

    D 0689, Trévallon- LECLERC Jean-Marie MAISON, nouvelle 1866

    D 0734, Trévallon- DAVY Juilen MAISON, nouvelle 1869

    D 0734, Trévallon -GRAVOT Joseph fils MAISON, nouvelle 1869

    D 0752, le Gage- GUILLOIS François MAISON, nouvelle 1872

    D 0757, le Gage- COUDRAY Louis MAISON, nouvelle 1860

    D 0831, le Gage- HOUITTE Pierre MAISON, nouvelle 1861

    D 0876, Trévallon -ROUXEL Marie MAISON, nouvelle 1871

    D 0950, le Bois Picot- ESSIRARD François MAISON, nouvelle 1847

    D 0952, le Bois Picot- FONTAINE Jacques MAISON, nouvelle 1860

    D 0955, le Bois Picot- COUDRAY Pierre MAISON, nouvelle 1860

    D 0958, le Bois Picot- QUINOT MAISON, nouvelle 1861

    D 0966, la Fontaine Barre- LE ROY Jean MAISON, nouvelle 1851

    D 0970, la Ruette- LORRE Joseph MAISON, nouvelle 1871

    D 0997, le Mezera-i LE CLERC Joseph MAISON, nouvelle 1851

    D 1013, le Mezerai -LE ROY François Bâtiment converti en MAISON 1864

    D 1024, la Fontaine Barre- BUSNEL Malo MAISON, nouvelle 1866.

Références documentaires

Bibliographie
  • LEMASSON Auguste, abbé. Histoire du Pays de Dinan de 1789 à 1815. Le Pays de Dinan : Dinan, 1989

  • ROBIN Jean. Saint-Hélen. Son histoire. Par un hélenais d’adoption [Monographie imprimée, sans date, sans édition]. P.83

Liens web