Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les maisons et les fermes sur la commune de Gennes-sur-Seiche

Dossier IA35021028 réalisé en 2002

Fiche

Voir

Le recensement du patrimoine bâti de la commune de Gennes-sur-Seiche a été réalisé durant le mois d'octobre 2002. Ce dossier réunit l'ensemble des 144 demeures recensées, documentées et illustrées individuellement. Cet ensemble représente près de 53% des édifices bâtis, dans cette famille d'oeuvres, dans une période allant du 16e siècle au milieu du 20e siècle [Le recensement de l'Insee en 1946 dénombrait 270 immeubles]. Les ouvrages restant sont réunis dans un sous-dossier d'oeuvres simplement cartographiées, les demeures non documentées, figurant en fin de liste des liens dans Voir aussi.

Les édifices documentés sont appréhendés comme des unités fonctionnelles inséparables de leurs parties constituantes, les parties agricoles, pour l'essentiel. Les puits ou les fours, par exemple, ne sont pas traités individuellement.

L'habitat dispersé, souvent isolé, s'élève sur des sites pour la plupart figurés sur le cadastre de 1810. Cependant, il est quasiment pour moitié reconstruit ou notablement agrandi dans la deuxième moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle.

Les matériaux de construction sont les pierres d'extraction locale, pour l'essentiel les schistes pré-cambriens et les grès ; la terre est exceptionnellement employée en guise de matériau principal comme à l'Hyaume ou le bois à l'Ecoublère dans un ancien logis mais plus souvent limité aux parties agricoles comme au Quart par exemple.

Sur le plan de la typologie architecturale et des critères morpho-fonctionnels, les oeuvres se classent, pour l'essentiel, en deux grandes familles : les logis de fermes qui réunissent habitation et fonctions agricoles dans un même bloc allongé, comme à la Liberderie par exemple dans l'habitat ancien traditionnel ou à la Robardière dans l'habitat reconstruit au 19e siècle, ou encore dans un bloc massé comme au Bois Morice en limite du 19e siècle et du 20e siècle. Les logements à seule fonction d'habitation forment un ensemble rassemblé pour l'essentiel dans le village. Il regroupe notamment les anciennes maisons des notables de l'Ancien Régime et ceux d'une bourgeoisie locale constituée d'entrepreneurs ou de commerçants aux 19e siècle et 20e siècle.

L'architecture traditionnelle compte également quelques ouvrages d'exception, sur le territoire communal, superposant une salle au rez-de-chaussée et une chambre à l'étage ; l'Asnerie est proche de certains petits manoirs.

La carte annexée permet de distinguer les ouvrages documentés (en vert) des édifices non documentés individuellement (en bleu).

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationsmaison, ferme
AdresseCommune : Gennes-sur-Seiche
Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 124
étudiées 0

Annexes

  • 20033507572NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine