Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les maisons et les fermes sur la commune de Saint-Briac-sur-Mer

Dossier IA35006420 réalisé en 2000

Fiche

Voir

L'ancienne église fut construite pendant la seconde moitié du XVIIe siècle, grâce aux contributions des marins et pêcheurs briacins, comme le rappelle le Pouillé manuscrit de Saint-Malo : "la fabrique de Saint-Briac n'a aucun revenu fixe, mais les habitans font en certains jours la pesche à son profit, ce qui produit assez". Une pierre sculptée de poissons, dans le mur sud du chevet, ainsi qu'un bénitier de granite, dans le bras nord du transept, rappellent leurs dons. Le choeur abritait un tombeau élevé appartenant aux seigneurs de la Houlle. Quelques statues du 18e siècle, d'assez belle qualité, sont conservées, parmi lesquelles un Christ (?), dans une niche du pignon occidental et un saint Michel, posé au début du 20e siècle sur l'abat-voix de la chaire. Dans le clocher, seul témoin de cet édifice, subsiste une cloche, donnée par le seigneur de Pontbriand et datée de 1690, classée au titre des Monuments historiques (28.01.1908).

Le début du 19e siècle voit la construction des 2 autels secondaires avec leur tabernacle, dans les chapelles sud (Sainte Famille) et nord ; ce dernier, restauré il y a peu de temps, sert aujourd'hui d'autel face aux fidèles. Deux confréries - celle du Saint-Sacrement et celle du Rosaire - ont été érigées dans l'église de Saint-Briac dans le courant du siècle dernier. Il ne semble pas qu´elles aient laissé de trace dans le mobilier.

La nouvelle église est construite à partir de 1867, par les architectes malouins Frangeul. Ce n'est que 20 ans après, en 1887, que le maître-autel offert par les paroissiens est installé. Deux ateliers de verriers s'occupent l'un des baies de la nef (Vie de saint Briac et verrières hautes décoratives), l'autre de celles du choeur et des bras du transept (représentation de saints et du Sacré Coeur). En 1928, on fait appel au Lavallois Alleaume pour les baies des chapelles latérales (Sainte Famille et Présentation au temple). Enfin, dans les années 1950-60, les verrières du bras sud du transept sont remplacées (saint Jean et saint Louis).

Lors de cette enquête, il n'a été ouvert aucun dossier sur les cloches. Par convention, on considère que l'église est orientée est-ouest ; les verrières sont numérotées impaires au nord, paires au sud, en commençant par l'est ; la verrière orientale porte le numéro 100.

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationsmaison, ferme
AdresseCommune : Saint-Briac-sur-Mer
Période(s)Principale : 19e siècle
Décompte des œuvres repérées 308
étudiées 0