Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les manoirs, maisons, fermes et logis sur la commune de Plougrescant

Dossier IA22011764 réalisé en 2008

Fiche

Voir

Aires d'étudesCommunes littorales des Côtes-d'Armor
Dénominationsmanoir, maison, ferme, logis
AdresseCommune : Plougrescant

La datation des oeuvres repérées est comprise entre la 2ème moitié du 15ème siècle et le milieu du 20ème siècle. 269 oeuvres ont été repérées, parmi lesquelles 6 ont fait l'objet d'une proposition de sélection : le manoir de Goarmel [doc. 1], le manoir de Lanouënan [doc. 2], l'ancien presbytère [fig. 1], une maison au lieu-dit Prat-Min [fig. 2], une ferme au lieu-dit Le Gouré [fig. 3] et une maison au lieu-dit Keraudren [fig. 4]. Les dates de construction relevées sur le terrain, attribuées par travaux historiques ou par sources sont les suivantes : 1764, 1769, 1777, 1820, 1836, 1854, 1866, 1872, 1875, 1899, 1903, 1906, 1907, 1910, 1911 et 1912.

Période(s)Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : milieu 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : milieu 20e siècle
Décompte des œuvres bâti INSEE 1104
repérées 269
étudiées 6

Annexes

  • Habitations : habitat rural et littoral [fig. 5 à 14] : (Guy Prigent)

    La datation de l'habitat littoral de la commune de Plougrescant est comprise entre le 18ème siècle et le 20ème siècle, avec une proportion importante d'habitations datées du 19ème siècle. La plupart de ces maisons étaient habitées avant la seconde moitié du 20ème siècle par une population de marins-paysans-goémoniers, qui formaient la majeur partie de la société rurale et littorale du 19ème siècle. La proximité de la mer et la surveillance des bateaux, mouillés dans des havres relativement peu abrités, peut expliquer cette occupation foncière du littoral. Cependant, certaines habitations plus monumentales (inspirées de l'architecture balnéaire et du manoir) ont été construites à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, avec le développement du tourisme. La maison de Nina d'Asty, en front de mer, près de Castel Meur a été démolie par le Conservatoire du Littoral vers 1990. La Loi Littoral de janvier 1986 a limité les constructions neuves sur le trait de côte et les récentes acquistions du Conservatoire du Littoral, ont permis de protéger certains secteurs naturels (site classé, le Gouffre, Castel Meur). Le nouveau SCOT devrait permettre de limiter la pression foncière très forte sur cette côte, où l'urbanisation reste diffuse et l'activité agricole résiduelle.

    Cet habitat littoral est caractérisé par des constructions à usage d'habitation qui ont su s'insérer dans un environnement très minéral. On peut remarquer un certain nombre de maisons encastrées entre les rochers, les chaos granitiques et les accidents géologiques de la côte, les cordons de galets. L'architecture de ces bâtiments a conservé un certain rapport d'échelle avec le lieu : les maisons rurales et littorales ont des dimensions modestes, un plan rectangulaire, massé et un rez-de-chaussée avec un étage sous combles. Ces maisons ont des ouvertures qui tournent le dos à la mer et aux vents dominants. Le matériau employé pour la construction est le granite, provenant de carrières locales ou du Trégor. Les toitures sont à deux pans et montrent une couverture en ardoises et en tuiles pour les granges et les dépendances, en remplacement du chaume d'autrefois. Certaines habitations (le Roudour, Kerloquin) ont un plan en alignement, alors que d'autres habitations sont en écart et plus isolées. Les îles en particulier ont toutes été habitées. Les maisons sont souvent situées dans un enclos de murets, parfois construits avec des galets.

  • 20082209772NUCB : Collection particulière

    19712205215Z : Service Régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel

    19712205206Z : Service Régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel

    19712205235Z : Service Régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel

    19712205234Z : Service Régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel