Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les patrimoines maritimes et estuariens du Pays de Morlaix

Dossier IA29131774 réalisé en 2015

Le périmètre d'étude

Le Pays de Morlaix compte 22 communes littorales sur 60, réparties sur la Communauté de Commune Haut-Léon Communauté et la Communauté d'Agglomération Morlaix-Communauté. Il est labellisé Pays d'art et d'histoire depuis 2006.

Les activités liées au monde de la mer ont façonné les paysages littoraux et estuariens du territoire, générant des identités et des modes de vie propres.

Le territoire du Pays de Morlaix est caractérisé par l'interpénétration de la terre et de la mer. Il compte 5 fleuves côtiers navigables : le Guillec, la Penzé, la Rivière de Morlaix (ou Dossen), le Dourduff et le Douron qui marque la limite du territoire avec les Côtes d'Armor. Ces fleuves, comme voies de circulation maritime et nœuds d'échanges avec les réseaux routiers et ferroviaires, ont une grande importance sur le territoire, qui s'articule autour de la ville de Morlaix. Le développement économique de cette ville, située en fond d'estuaire, est intimement lié à son activité portuaire. Ainsi, les estuaires participent autant que la façade littorale de l’aspect maritime du territoire.

L'Inventaire des patrimoines maritimes à l'échelle Pays s'inscrit dans une démarche territoriale axée sur le lien entre le littoral et l'arrière-pays. Le choix de cette échelle a pour objectif une meilleure compréhension du territoire et de ses caractéristiques patrimoniales.

Contexte de l'opération

L'opération d'inventaire des patrimoines maritimes et estuariens du Pays de Morlaix est réalisée dans le cadre d'un appel à projet du Conseil Régional de Bretagne, intitulé "Participez à l'Inventaire du patrimoine culturel". En 2012, le patrimoine maritime, marqueur de l'identité du territoire, a été identifié comme l'un des axes de travail du Pays d'art et d'histoire. Un groupe de travail s'est constitué en 2013 avec pour objectif de définir un projet de territoire sur cette thématique, à moyen et long terme, et d'établir un programme d'actions pour 2014-2015. Il a identifié comme préalable à tout projet de valorisation, la nécessité d'une meilleure connaissance de ce patrimoine, par la conduite d'une opération d'Inventaire des patrimoines liés à la mer. Malgré la présence d'au moins une étude, topographique ou thématique, de l'Inventaire du patrimoine culturel sur chaque commune, il a été constaté que le territoire était inégalement étudié. De plus, en dépit de leur intérêt, ces patrimoines sont aujourd'hui menacés, notamment du fait d'une méconnaissance de la part des différents acteurs.

L'objectif de cet inventaire est de constituer une base de connaissances sur la nature, la quantité, la qualité, la répartition géographique, les usages actuels et l'état de conservation de ces patrimoines. Il permet de mettre en exergue des identités culturelles et des thématiques communes à l'ensemble du territoire, ou dont la cohérence, difficilement perceptible à l'échelon communal, trouve son sens à une plus grande échelle.

Le Pays de Morlaix-Pays d'art et d'histoire porte cet inventaire, réalisé en partenariat avec le Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de la Région Bretagne, de janvier 2015 à janvier 2017. En accord avec les missions du Pays de Morlaix, l'opération s'est faite dans une démarche de collaboration entre les acteurs du territoire. Elle reflète donc la diversité des approches et des modalités de participation bénévole.

Définition du patrimoine maritime

L'Inventaire des patrimoines maritimes et estuariens du Pays de Morlaix recense, en théorie, « tous les ouvrages, mobiliers ou immobiliers, qui n'existeraient pas sans la présence de la mer ».

La question qui prévaut à la sélection des éléments à recenser (« cet élément aurait-il existé sans la présence de la mer ? ») permet des interprétations différentes, pouvant intégrer ou non, par exemple, des éléments non spécifiques au littoral mais dont l'implantation particulière sur le littoral est liée aux activités liées à la mer (gares ferroviaires des ports, colonies de vacances...) ou à l'histoire littorale ou maritime du lieu. De la même façon, la question se pose de l'intégration ou non dans le recensement, d'éléments dont la fonction n'est pas liée à la mer, mais qui par leur situation particulière sont soumis aux risques particuliers de leur implantation sur le littoral (risques d'érosion, de destruction liée à la pression foncière, d'ensablement, du recul du trait de côte…).

La méthodologie

L'opération respecte la méthodologie de l'Inventaire telle que décrite dans « Principes, méthode et conduite de l'Inventaire général du patrimoine culturel » ; la restitution de l'étude traduit sa spécificité méthodologique : sa dimension participative.

Mise en place de l'opération et recensement

Le cadre méthodologique de l'étude d'Inventaire est défini en concertation avec l'animateur de l'Architecture et du patrimoine, la directrice du Pays de Morlaix et le service régional de l'Inventaire en Bretagne.

Une formation au recensement et au logiciel a été dispensée aux personnes intéressées par ce travail. Les éléments identifiés et localisés sont diffusés sur le site régional Kartenn qui permet un accès cartographique aux notices.

Une étude reposant sur l'analyse des éléments recensés

L'analyse du corpus recensé a permis de dégager dix thématiques cadrant l'étude :

-Espaces d'aménagement concertés en zone littorale

-Commémoration et spiritualité

-Fortifications littorales

-Signalisation maritime

-Habitat et villégiature

-Se déplacer, transporter sur terre et sur mer

-Mer, sciences et santé

-Exploitation des ressources marines et littorales

-Patrimoine du tourisme littoral

-Société de bienfaisance, de solidarité, de progrès social

A l'issue du recensement, environ 10% des éléments recensés ont fait l'objet d'un dossier d'étude. Ces éléments sont sélectionnés en fonction de leur authenticité, de leur intérêt historique et architectural. Des critères plus subjectifs comme leur signification dans la mémoire collective, un risque de destruction imminent, un enjeu territorial important ont également été pris en compte pour cette sélection. Cette étude prend en compte la documentation produite par les acteurs locaux investis dans la connaissance du patrimoine. Ont également été intégrées les précédentes études d'Inventaire portant sur le territoire et les dossiers existants, dans la mesure où ceux-ci entrent dans le champ de l'étude.

Aires d'études Pays de Morlaix

Annexes

  • Cahier des clauses scientifiques et techniques

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère: 4S 1362

  • Archives départementales du Finistère 4S 1243_Supplément

Documents figurés
  • LEVASSEUR, Olivier ; ROUSSEAU Pierre. Mémoire en Images : Carantec. Rennes, Alain Sutton, 1995, 127 p.

    Bibliothèque municipale de Morlaix
  • LE VASSEUR, Olivier. Mémoire en Images : Roscoff. Joué-lès-Tours, Alain Sutton, 1998, 127 p.

    Centre de recherche bretonne et celtique de Brest
  • Charles PENTHER, Architecture Ch.Penther, décembre 1935

    Bibliothèque municipale de Morlaix
  • Fiches d'exposition :

    Musée Maritime de Carantec, L'avènement du tourisme à Carantec au XXe siècle, juillet-août 2005.

Bibliographie
  • Daniel APPRIOU, Erwan BOZELLEC, Châteaux et manoirs en baie de Morlaix, tome III, Morlaix, Éditions du Bois d'Amour, 2004.

  • Bonnet Philippe, Le Couédic Daniel. Architecture en Bretagne au XXe siècle. Editions Palentines, Quimper, mai 2012.

  • Jean-François CAVELLAT, Carantec d'antan à travers la carte postale ancienne, Paris, HC Editions, 2010, 95p.

    Bibliothèque municipale de Morlaix
  • Louis CHAURIS, Pierre de Carantec_1.Monuments religieux, 1996.

  • Christel DOUARD et Valérie GUESNIER, Recherche, santé et patrimoine, Éditions Apogée, 2014 Itinéraire de découverte.

  • René GAST, Jean GUICHARD, Les Phares : Enfers et Paradis, Rennes, Éditions Ouest-France, Octobre 1999.

  • GRIJOL, Paul, MERCIER, Bernard. Plouescat et son patrimoine. Morlaix : Imprimerie de Bretagne, 2001.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Jean-Christophe FICHOU, Francis DREYER, L'histoire de tous les phares de France, Rennes, Éditions Ouest-france, 2015, 317p.

  • Abbé C. Lazennec, Carantec, Histoire et description, 1914.

  • Roger LE DEUNFF, Une presqu'île en Bretagne, Locquirec, Morlaix, Imprimerie de Bretagne, 2013, 140 p.

  • LE VASSEUR, Olivier. Mémoire en Images : La Baie de Morlaix. Joué-lès-Tours, Alain Sutton, 1996, 127 p.

  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. 1, p.347-349.

  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. 2, p.347-349.

  • LUCE-LOZAC'H Ginette, Carantec. Une cité côtière du Léon de 1789 à 1939, Tome 2, Morlaix, Imprimerie de Bretagne, 1992.

  • Christian MILLET et al, Mémoire des hommes inscriptions sur la pierre et le métal, ULAMIR, Lanmeur, 2010.

  • Françoise PERON et Guillaume MARIE, Atlas du patrimoine maritime du Finistère, Édition Le Télégramme, 2010.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Nolwenn RANNOU, Joseph Bigot (1807-1894) architecte et restaurateur, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006.

  • Jean QUINQUIS, Hier, Plougasnou, Morlaix, 1992.

  • Roger LE DEUNFF, Une presqu'île en Bretagne, Locquirec, Morlaix, Imprimerie de Bretagne, 2013, 140 p.

  • SNSM, Cent ans de sauvetage à l'Île-de-Batz, Imprimerie de Bretagne, 1996.

  • Yvon TRANVOUEZ, Catholiques en Bretagne au XXe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006.

Périodiques
  • AR VAG, Reder Mor champion de la Baie de Morlaix, Chasse-Marée, Mai 1991, N°59, p14-29.

  • Louis CHAURIS, "Les phares de la Baie de Morlaix _ II-Le phare de l'Île Louët", Progrès/courrier, samedi 13 mai 1995, p23

  • Jean-Paul FICHOU, "Les Iles-Phares", L'Archipel des Lettres, Île d'Ouessant, mars 2011, n°8, pp76-77

  • Louis CHAURIS, "Amers et Balises en Baie de Morlaix - I.Morlaix : un port d'accès difficile", Progrès/courrier, samedi 1er octobre 1994, p5.

    Louis CHAURIS, "Amers et Balises en Baie de Morlaix - II.Sous le choc des lames...", Progrès/courrier, samedi 8 octobre 1994, p5.

    Louis CHAURIS, "Amers et Balises en Baie de Morlaix - III.Constructions neuves...transformations...réparations...disparitions...",Progrès/courrier, samedi 5 novembre 1994, p7.

    Louis CHAURIS, "Amers et Balises en Baie de Morlaix - IV.Abordages...", Progrès/courrier, samedi 26 novembre 1994, p5.

  • Le retour de Reder Mor, Chasse-Marée, Novembre 1992, N°68, p60-68.

  • Frédéric TANTER, Les Abris du Marin, Chasse-marée, avril 1992, N°64, p31 à 47.

  • Louis CHAURIS. (1993). Naguère à Cléder, petite capitale du granite... Progrès et courrier (29/05-12/06-26/06/93).

  • Louis CHAURIS, Géologie et archéologie en Bretagne, Progrès et courrier, samedi 9 janvier 1993.

  • Louis CHAURIS, Anciennes carrières littorales à Roscoff, pierreactual, n°917,juin 2013, p46-52.

Liens web