Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison d'habitation des gardiens de phare de l'île Penfret (Archipel des Glénan)

Dossier IA29005709 réalisé en 2014

Fiche

La position géographique de l'île de Penfret est 47°43'32" latitude nord 03°57'10" longitude ouest.

Précision dénomination Ensemble de trois maisons destinées aux gardiens de phare
Destinations édifice du génie civil
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bretagne Sud - Fouesnant
Adresse Commune : Fouesnant
Lieu-dit : archipel des Glénan île de Penfret
Précisions

La maison d'habitation des gardiens de phare de l'île de Penfret est construite entre 1879 et 1881. L'acte de vente à l'amiable s'est fait entre l'Etat, l'acquéreur, et M. de Pascal, Hyppolite Ferdinand et dame Bigeon de Courcy, Marie-Gabrielle-Louise, son épouse, demeurant à la Ville-Neuve en Plomeur. La vente s'est faite à hauteur de 2500 frs de terrain de pâture sur l'île de Penfret. La maison d'habitation est composée de trois logements accolés et indépendants à destination des gardiens de phare de l'île de Penfret. Ces maisons ont été élevées dans l'enceinte d'un enclos d'une zone militaire. Elles appartiennent maintenant au Conservatoire du Littoral et laissées en gestion à l'école de voile des Glénan.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1881, daté par source

Maison d'habitation des gardiens de phare de l'île de Penfret, composée de trois logements indépendants. Le bâtiment principal est long de 24,80m sur 5,80m de large. La citerne était accolée au pignon sud. Deux fenêtres encadrent la porte d'entrée et deux fenêtres à l'étage s'ouvrent sur chacune des pièces. La maison d'habitation des gardiens de phare est construite en granite à 300 mères au sud-ouest du phare. L'édifice a été construit dans l'enceinte d'un terrain militaire.

C'est devenu un bien d'Etat géré par le conservatoire du littoral.

Murs granite moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en maçonnerie
États conservations mauvais état
Mesures l : m
la : m
rapp : m
Précision dimensions

Les trois logements sont mitoyens. Au rez de chaussée, deux pièces et une cuisine. Un étage mansardé comprenant deux chambres et un cabinet de toilette. L'ensemble de l'édifice est d'une surface de 287,68 m2 (rez-de-chaussée et étage compris).

Références documentaires

Documents d'archives
  • Maison d'habitation pour les trois gardiens - Projet d'éxécution : rapport de l'ingénieur ordinaire, correspondance, devis et cahier des charges, détail estimatif, avant-métré des travaux, bordereau des prix, décision ministérielle, 2 plans. 1872-1879.

    Archives départementales du Finistère : 26 S 271
  • Maison d'habitation pour les trois gardiens - Exécution des travaux : rapports de l'ingénieur ordinaire, correspondance, métré et avant-métré, détails estimatifs, bordereau des prix, tableaux des justificatifs, situation des dépenses, 3 plans.

    Archives départementales du Finistère : 2 S 273
Bibliographie
  • Petite histoire de l'archipel des Glénans, Villiers du Terrage, Extrait de la revue l'association bretonne d'Archéologie et d'Agriculture, session de Concarneau, troisième série, tome XXIV, 1905.

  • Au large de Concarneau, les Glénans, Camille de Montergon, 1957, Librairie Le Tendre, Concarneau.

    Livre
  • Phares, histoire du balisage et de l'éclairage des côtes de France, Jean-Christophe Fichou, Noël Le Hénaff, Xavier Mével, éd. Le Chasse-Marée, Douarnenez, 1999.

    Livre Archives départementales du Finistère