Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de chapelain, Saint-Nicodème (Pluméliau fusionnée en Pluméliau-Bieuzy en 2019)

Dossier IA56002933 inclus dans Chapelle Saint-Nicodème (Pluméliau fusionnée en Pluméliau-Bieuzy en 2019) réalisé en 2002

Fiche

Extrait de : Vallée du Blavet. Le canton de Baud. Bretagne. Inventaire Général. Collection Images du Patrimoine. Rennes. 2003.

Presbytère

L´ancienne sacristie construite en 1644 s´étant probablement rapidement révélée insuffisante, on édifia dans le prolongement est du chœur, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, une nouvelle sacristie. Si celle-ci reprend le principe, très morbihannais, de la sacristie d´axe à étage, elle est cependant fondamentalement différente dans sa physionomie, celle d´un logement pour le chapelain. L´élévation ne traduit toutefois pas la réalité intérieure : au rez-de-chaussée, la pièce ouest communiquant avec le chœur joue le rôle de sacristie alors que les deux pièces à l´est correspondent à la résidence du desservant.

Si ordonnancement de la façade et les linteaux en arc segmentaire évoquent bien la seconde moitié du XVIIIe siècle, la lucarne utilise, bien tardivement, un vocabulaire Renaissance, que l´on retrouve à l´identique sur la lucarne de la ferme de Tréblavet à Saint-Barthélémy, en 1769.

Genrede chapelain
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonBaud - Baud
AdresseCommune : Pluméliau-Bieuzy
Lieu-dit : Pluméliau, Saint-Nicodème
Cadastre : 1828 F2 503 ; 1988 ZH 32
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Pluméliau

Le presbytère de la chapelle Saint-Nicodème est construit en prolongement du choeur dans les années 1760. Il intègre une sacristie au rez-de-chaussée.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle

Le presbytère de Saint-Nicodème, orienté au sud est construit en prolongement du choeur en pierre de taille de granite. Son élévation de type ternaire correspond à deux pièces au rez-de-chaussée et à l'étage, sans couloir de distribution. Au rez-de-chaussée, la pièce ouest à usage de sacristie correspond avec la chapelle, tandis que la pièce ouest avec cheminée sert de pièce à vivre. Un escalier droit prenant sur l'espace de la sacristie mène à une chambre chauffée et à une pièce à usage non déterminé, secrétairerieou sacristie annexe.

Mursgranite
pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Typologiesplan allongé
Techniquessculpture
Précision représentations

Le fronton de la lucarne est ornée d'une coquille stylisée, bordé d'acanthes et surmonté d'un pot à feu. L'encadrement est bordé de pilastres et de losanges. Une fleur orne le centre de la traverse d'imposte.

Bien que l'élévation soit ici ordonnancée avec porte centrée, l'élévation du presbytère est très proche de celle d'une ferme de Saint-Barthélémy, en particulier dans la lucarne et l'imposte au décor identique. Cette ferme à Tréblavet est datée 1769.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20055603727NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 493.

Références documentaires

Bibliographie
  • Vallée du Blavet. Le canton de Baud. Bretagne. Inventaire Général. Collection Images du Patrimoine. Rennes. 2003.

    p.16, 88