Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître, le Rocher Noury (Montours fusionnée en Les Portes du Coglais en 2017)

Dossier IA35048847 réalisé en 2010
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Portes du Coglais (Les)
Lieu-dit : le Rocher Noury
Cadastre : 1833 B2
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Montours

La construction de ce bâtiment remonte, ainsi qu'en témoigne, une date portée sur le linteau de l'une des baies, au début du 18e siècle. Le linteau porte non seulement la date de 1732 mais également le nom des commanditaires supposés du bâtiment : M. I. MORASAIN. DM. P. COCHET. En 1833, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, ce bâtiment était divisé en deux propriétés différentes. La division partageait le logis et la cour en deux parties quasiment équivalentes. Les bâtiments de l'ancienne ferme située au sud de la route ont vraisemblablement été construits à la charnière des 19e et 20e siècles car ils possèdent les caractéristiques architecturales de cette époque : percements de la façade organisés en travées, présence d'une crête de toit en zinc... Seul le bâtiment situé au nord-est de la ferme semble plus ancien, dans sa maçonnerie, a d'ailleurs été intégré une pierre de remploi qui porte l'inscription suivante : "F : F. P. IV. COCHET. E/J. LETANDRE 1715". Ces noms correspondent aux propriétaires du lieu à cette époque puisque Julien Cochet et Jeanne Letendre sont mentionnés dans un document d'archives de cette époque. Ce document d'archives, datant du 12 octobre 1729, relatif à un partage et division en quatre lots des maisons, terres et héritages dépendant des successions de feu noble homme Julien Cochet et dame Jeanne Letendre nous permet de connaître la composition de ce lieu à cette date. A cette époque, le logis principal était composé d'une salle et d'un cellier au rez-de-chaussée, surmontés de deux chambres situées à l'étage. Une boulangerie, une écurie, des étables, des refuges à porcs ainsi qu'un lieu réservé au pressoir constituaient également la propriété. Une cour se trouvait au sud du logis, elle était fermée par un portail. La description du lieu à cette époque ne correspond que partiellement à l'ensemble actuel. En effet, le logis actuel est daté de 1732, sa construction ou son remaniement est sans doute intervenu suite à ce partage. Toutefois, certaines parties décrites dans ce document d'archives existent encore aujourd'hui, c'est par exemple le cas de la tour située au sud-est de la cour. Ce document mentionne donc un partage en quatre lots, le premier et le second correspondent aux bâtiments et terres du Rocher Nourry, le troisième correspond au Teilleul alors que le quatrième correspond à la Baraterie. Dans le premier et le troisième lot, des jardins à chanvre sont mentionnés, ceci témoigne de la culture du chanvre à cet endroit à cette époque et par voie de conséquence de l'existence d'une probable activité de tissage de toiles dans la commune. Le premier lot était composé d'un bâtiment abritant un logis composé d'une salle avec cheminée au rez-de-chaussée et d'une chambre partiellement pavée de carreaux et possédant une cheminée au-dessus de la salle. La chambre était desservie par un escalier. Au-dessus de cette chambre, se trouvait un grenier dont l'accès se faisait par une échelle. Il existait également un cellier donnant à l'est, au-dessus duquel se trouvait une chambre accessible par un autre escalier. Une grange, ouverte au pignon ouest, s'élevait au sud de la cour ; elle était couverte de paille. Le bâtiment en forme de tour ronde situé au sud-est de la cour abritait le pressoir. L'accès à la cour se faisait par un grand portail et une petite porte. Le second lot était composé de bâtiments se trouvant à l'ouest des précédents ; il s'agissait d'écuries surmontées de greniers. A l'ouest, il existait un autre bâtiment servant d'étable mais ayant abrité un logis puisqu'il y existait une cheminée. Un autre logis accolé d'un cellier se trouvait également au sud de la cour. En plus de ces bâtiments, un moulin à tan faisait également partie de ce lot. Le puits était commun aux deux lots. L'ensemble des bâtiments était construit en maçonnerie et couvert de tuiles et d'essentes.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1732, porte la date

Le bâtiment situé au nord de la cour, correspondant au logis, est construit en pierre de taille de granite alors que le bâtiment situé en retour d'équerre au sud-est ainsi que la tour sont construits en moellon de granite. L'ensemble est couvert de toits à longs pans en ardoise ; la tour est couverte d'un toit en poivrière en ardoise. Le linteau de l'une des portes du logis témoigne de l'inscription suivante : "M. I. MORASAIN. DM. P/COCHET 1732.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Archives privées :

    Document daté du 12 octobre 1729

    "Partage et division en quatre lots des maisons, terres et héritages dépendant des successions de feu noble homme Jullien Cochet et dame Jeanne Letendre en son vivant et dame de la Guillotière, que demoiselle Jeanne Cochet leur fille cadette dame a choisi prendre et lottir chaque en son rang à demoiselle Françoise Cochet épouse autorisée... de noble homme Jullien Hubaudière...

    ... Premier lot au Rocher Noury paroisse de Montours sous le fief Jamet et de la fromentée seigneurie de Bonteville.

    La salle principalle exposée le devant à midy avec cheminée dans laquelle il y a à l'angle occidental du côté septentrionnal un ... de barreaux fermant à ... proche lequel il y a un bois ... qui y restera un crochet de branches de ... avec sa chaisne de fer et proche la cheminée un porte d'armes, une hallebarde et épée qui y resteront sur laquelle salle il y a une chambre dont le plancher est en partie fait de carreaux et partie de terre sur laquelle chambre il y a une cheminée dont la ... n'est pas parachevée et un grenier sur la chambre pour le service duquel grenier l'on monte par une échelle ... L'autre aitre de maison sert à cellier qui est vers orient chambre ... cheminée et grenier au superficie pour la servitude duquel cellier il y a une porte de communication qui conduit en la chambre dessus le cellier et un autre escallier de maçonnail et pierre de taille en forme de masse ... un repost au haut diceluy au devant tant de la salle que cellier appelé boulangerie dans le mur de laquelle vers occident il y a une autre escalier et porte pour le service de la chambre sur la salle par dedans laquelle il y a aussi dans le mesme mur un escallier à portée pour le service du grenier sur le cellier, le tout construit de massonail couvert de thuilles et essentes contenant de longs en costière compris moitié du pignon occidental la maison cydevant ... et un autre aitre servant à écurie qui sera employé au second lot cy après quarante pieds de longs et vingt cinq de large, la cour au devant des salle, celliers ou boulangerie en ce que le tout en importe à prendre au milieu du maçonnail ... la porte de la salle et celle de l'écurie qui est à trois pieds loin de chaque jambage et se rendant en ligne directe vers midy au coignage septentrionnal du pignon oriental de la maison servante à cellier qui sera employée au lot cy après au joignant vers orient de laquelle et entre le pressoues il y a un grand portail lequel sera entretenu à communs frais par les ... du premier et second lot, lequel second lot s'en servira à bestes liées et chevaux chargés seullement à toutes choses nécessaires et une petite porte pour entrer en la cour qui sera toujours bien entretenue aux frais du ... du premier lot en sorte que celuy du second n'en soit incommodé et fera le ... du présent lot maçonner à ses frais la porte de communiquation qui est entre la chambre sur la salle donnant sur l'écurie dans le pignon mutuel.

    Autre rangée de maisons à l'orient de la cour basse en forme de demie croix proche et joignant le pignon oriental du cellier ou boulangerie cydevant déclarée lesquelles ferment du bout septentrionnal joignant le cellier à boulangerie ... cheminée est ... du four bâti de maçonnail dans le jardin, la boulangerie doublée de planches et l'étable de soliveaux pour porter le fourrage le tout construit de maçonnail et couvert de thuilles et essentes contenant de long en costière vingt six pieds et seize pieds de large.

    Autre maison au bout méridionnal de celle cydevant laquelle est en partie maçonnée et où il y a une demie tour sous lequel bâtiment qui est aussi supporté vers occident et couvert d'essente il y a un logement à pressouer pille ronde et étreinte, la pille de pierre de grain, sur lequel pillage il y a également que sur partie de l'étrainte un plancher doublé de quelques morceaux de bois pour porter le fourage et sur le surplus de l'étreinte un petit grenier le bâtiment contenant une forme sur la pille vingt trois pieds et demi de long de midy au septentrion et d'orient à occident vingt et un pieds et demi et onze et demi de large

    au devant de laquelle partie étable et joignant le pressouer il y a une rettraite à porcs bâtie de maçonnail et couverte d'essente le tout contenant dix cordes à charge au ... du présent lot de laisser celuy du second cuire son pain au four et autres choses pour son uzage filasses et autrement laissant le déchet hors la cendre et braize et pressurer les pommes et pores sur son lot sans rien laisser ny être fripé à aucun entretien ni réparation du four et pressouer

    Cantitté dans le jardin au derrière de la salle et cellier ou boulangerie à prendre la moitié depuis le bout vers orient fait en hache continuant en ligne directe vers nord où sera pozé une borne contenant trente une cordes et sera le puy de moitié commune et entretenu à frais communs la rotte ancienne demeurant a au présent lot prisé et estimé de revenu annuel réduit ...

    Cantitté au frische à l'endroit de la portion de jardin contenant cinquante quatre cordes avec sa haye vers midy et septentrion et moitié du chemin vers midy comme est borné et sera fait une haye et fossé de séparation à communs frais à charge au ... du présent lot de la servir par luy les terres cy après dénommées prisé de revenu annuel la somme de sept livres

    Le champs de laire dans lequel est laditte aire et une grange construitte de maçonnail et couverte de paille au midy de la cour de maison du présent lot, la grange ouverte par le pignon occidental contenant de long trente pieds et vingt de large doublée de quelques morceaux de bois pour porter le fourage contenant le tout ... avec ses hayes et ... d'alentour et la rue à l'endroit de l'aire et grange vers septentrion deux journaux quarante neuf cordes y compris douze pieds loin vers occident dans le bois aujoignant à prendre du mur qui clost la aire en allant vers occident dans lesquels douze pieds est le chemin qui sera commun conduisant au commun de la Planche prizé revenu annuel trente deux livres...

    ... Second lot au lieu du Rocher Noury

    Maitre de maison au bout occidental de la première rangée de maisons du précédent lot lequel sert à présent par embas d'écurie, deux greniers en superfice qui sera obligé de la servir par surluy et non plus par la grande chambre sur la salle du précédent lot d'orient à occident compris moitié du pignon oriental d'ycelle douze pieds et demi et de midy au nord vingt cinq pieds le tout massonné et couvert de thuilles et essente au devant duquel il y a une auge de pierre qui y restera également que toutes les pierres tirées comme cydevant déclaré et qui peuvent être aubout du pignon.

    Autre maison à l'occident de la cour laquelle sert présentemment d'étable au bout septentrionnal de laquelle il y a une cheminée de maçonnail ... ycelle doublée de poutres et soliveaux et travers de bois pour porter le fourage contenant de long en costière trente huit pieds et seize de large le tout construit de maçonnail et couvert d'essente, au devant de partie de laquelle vers orient et bout septentrionnal il y a une retraitte à porcs bastie de maçonnail et couverte d'essente contenant par une forme dix huit pieds et huit pieds et demi par autre

    Autre maison au midy de la cour et à l'orient de celle cydevant une porte d'entrée en la cour fermée entre ycelles lesquelles sont exposées le devant vers septentrion et servent celle du bout occidental à demeure avec cheminée doublée de soliveaux et quelques carreaux et l'autre sert à cellier doublée de plancher, les planchers sans séparation contenant le tout quarante un pieds et demi de long et dix neuf de large, le tout maçonné et couvert d'essente, la cour au devant et entre celles comme est expliqué au premier lot contenant par fond avec une portion de terre au pignon occidental de l'écurie et en ce quelle en emporte à rendre vers occident à la cotière orientalle de l'étable à l'occident de la cour, le tout contenant par fonds six cordes un quart de corde à charge d'entretenir toujours la petite porte d'entrée en la cour en bon état sans que la causéant du précédent lot en soit incommodé et d'entretenir et se servir du grand portail comme y est expliqué, le tout estimé et prisé de revenu annuel à fonds la somme de vingt cinq livres avec la cantitté de jardin cy après

    Cantitté de jardin au derrière de la ditte écurie vers occident avec la lice vers orient et moitié du puy à charge de l'entretenir comme est expliqué au précédent lot contenant vingt trois cordes et demie prisé et estimé valloir de revenu annuel avec les maisons et cour cy devant la somme de vingt cinq livres

    Le restant du frische ou jardin à filasse au derrière du jardin potager en son endroit joignant le bout occidental contenant cinquante quatre cordes à charge de la desservir, par la pièce du Groslay cy après déclarée et de faire une haye ou fossé comme cy devant expliqué au premier lot prizé et estimé de revenu annuel la somme de sept livres

    Le Groslay du bas contenant avec ses hayes vers midy et occident joignant d'un côté la muraille de sa cantité de jardin deux journaux ving trois cordes prizé et estimé de revenu annuel la somme de vingt livres

    Le Groslay du haut contenant avec ses hayes d'alentour deux journaux seize cordes prizé et estimé de revenu annuel la somme de quinze livres sept sols

    La grande mitainne au bout septentrionnal du frische à chanvre contenant avec ses hayes sur le chemin et à l'orient de la pièce cydevant déclarée trois journaux vint quatre cordes prisée et estimée de revenu annuel la somme de vingt cinq livres ...

    Aura le causéant du présent lot le moullin à tan avec toutes ses dépendances ayant dix neuf pieds de long sur seize de large, terre au devant jusqu'à la rivière et au pignon méridionnal pour son service contenant une corde prizé valloir de revenu annuel la somme de dix livres

    ... Troisième lot au Teilleul ditte paroisse de Montours sous la seigneurie du Rocher

    Une rangée de maisons exposée le devant au midy servante celle du bout oriental à salle avec cheminée chambre dessus aussy avec cheminée dont la ... n'est point parachevée ny le grenier sur la chambre, l'autre aitre sert présentemment à étable partie doublée de plancher, le restant de soliveaux pour poser le fourage le tout maçonné couvert de thuilles et essente contenant de longeur costière cinquante six pieds, de large vingt quatre et demi, la cour devant en ce qu'emporte le jardin au pignon oriental jusqu'au four, autre jardin au derrière et pignon occidental le tout contenant par fonds cinquante huit cordes, au pignon occidental desquelles maisons et jardin il y a un logement construit de maçonnail par les deux bouts et le derrière ou costière occidentalle couvert de paille dont la charpente vers orient est supportée par pots de bois, dans lequel logement il y a une pille de pierre de grain et une étreinte de pressoir contenant le logement d'orient à occident vingt cinq pieds et demi et du midy au nord trente pieds et demi, au bout méridional duquel logement il y a une petitte maison maçonnée couverte d'essente servante à demeure avec cheminée non doublée de plancher contenant d'orient et à occident dix huit pieds et du midy au nord quatorze pieds laquelle a ses ouvertures aux pignons terre et ycelle et le pressouer et au derrière vers midy jusqu'à la moitié du charoyer et à lendroit du jardin cy après au pas de pierre yceluy compris, la cour au devant jusqu'à douze pieds de long, jardin au derrière avec les hayes d'alentour le tout contenant par fonds quinze cordes, une autre maison au midy de la cour des premières maisons qui sert à fournil et boulangerie dans laquelle il y a une cheminée sans ... non doublée de plancher contenant de long en costière vingt six pieds et demi et seize de large sans comprendre le four au bout méridional, le tout maçonné couvert d'essente, la cour au pignon septentrionnal jusqu'à douze pieds de long ou est la porte

    Jardin au coté oriental et bout méridionnal avec moitié des chemins à l'endroit hayes et murs d'alentour le tout contenant par fonds dix neuf cordes prizé et estimé réduit à fonds de revenu annuel la somme de quarante deux livres ...

    La Fontaine Alix au bout oriental du grand jardin à chanvre un chemin entre contient avec les hayes des deux bouts partie de celle vers midy le bout occidental un journal soixante dix sept cordes et demie prizé et estimé de revenu annuel la somme de douze livres

    ... Quatrième et dernier lot à la baraterie sous la seigneurie de bonteville et du bois guy dans le fief d'aubigny et du hirel

    Deux aitres de maisons au bout vers orient d'une rangée exposée le devant vers midy lesquelles servent celle du bout oriental à salle avec cheminée doublée de planches, l'étable au joignant vers occident séparée de la demeure par le bas seullement de quelque colombage sans terrasse et doublée de quelques morceaux de bois pour porter le fourage, pour le service du plancher sur la salle il y a un escallier de bois fait en vis proche de la costière septentrionnalle du bout occidental le tout contenant de long en costière compris moitié du pignon occidental trente trois cordes et vingt cinq pieds et demi de large, la cour audevant et à l'emport du tout où il y a un four au coté occidental d'ycelle et bout oriental terre au pignon jusqua l'aire y étant, terre au derrière et en ce qu'emporte la maison le port vers orient, le tout en un pourpris avec laire au pignon oriental

    Deux jardins aux deux bouts de l'aire l'un au midy l'autre au nord, celuy du midy séparé de la aire d'une haye des deux cotés et d'un bout, l'autre du nord avec ses hayes des deux cotés et d'un bout contenant le tout ensemble trente sept cordes prizé et estimé réduit à fonds de revenu annuel la somme de quatorze livres dix sols

    Autre maison au bout occidental de la même rangée laquelle sert présentemment à étable doublée de plancher en laquelle il y a une cheminée séparée d'avec la maison de Jullien Vallet d'un lambris de colombage et terrasse contenant par le devant compris moitié du lambris et moitié du pignon oriental de long onze pieds et demi et vingt six de large, la cour audevant en ce qu'elle den emporte jusqu'à trente six pieds de long quoique ce soit jusqu'ou a été montré la maison maçonnée et couverte de paille et essente contenant le tout par fonds et une corde un tier de corde prisée et estimée réduit à fonds de revenu annuelle somme de vingt cinq sols

    Une maison terrassée au bout oriental d'une rangée exposée ledevant à midy laquelle sert à demeure avec cheminée doublée de plancher contenant de long en costière vingt un pieds et demi et quatorze de large maçonnée sous seulle couverte d'essente et de paille la petite cour audevant avec le jardin aussy audevant et bout oriental le tout contenant huit cordes un tiers de corde prisée et estimée à réduit à fonds de revenu annuel la somme de dix livres avec le frische cy après ...

    Au village de la huperiays sous Bonteville en Montours

    Une maison au bout méridionnal d'une rangée exposée le devant à l'occident servant pour le bas à cellier chambre dessus avec cheminée grenier en superfice pour la servitude de laquelle il y a dans la salle un escallier fait en vis et pour le service du grenier une échelle dans la chambre contenant la ditte maison par le devant dix neuf pieds et demi compris moitié du pignon septentrionnal et vingt et un pieds de large et auderrière de la chambre et cellier vers orient il y a un débris couvert d'essente sur partie duquel il y a un petit cabinet qui a communication par une porte avec la ditte chambre sous lequel il y a une retraitte à porcs letout couvert d'essente et thuilles la cour audevant jusqua seize pieds long quoique ce soit comme a été montré ... ".

  • 20103510094NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103506687Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande12.

    20103506688Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande12.

    20103506689Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande12.

    20103506686Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande12.

    20103506852Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande40.

    20103506928Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande55.

    20103506929Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande56.

    20103506930Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande56.

    20103506931Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande56.

    20103506932Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande56.

    20103506936Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande57.

    20103506937Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande57.

    20103506938Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande57.

    20103506939Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande58.

    20103506934Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande56.

    20103506935Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande57.

    20103506940Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande58.

    20103506941Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande58.

    20103506690Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande12.

    20103506933Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 191_35_74_bande56.

Références documentaires

Documents figurés
  • Montours. Section B dite de La Morandais, en deux feuilles, 2e feuille, du n°588 au n°1548, levée par Chalette, géomètre. [1833], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PETITJEAN, Marc. DESORMEAUX, Ronan. CUCARULL, Jérôme Construire en Ille-et-Vilaine. Le Coglais et sa région. Rennes, Direction de l'aménagement et de l'environnement, Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, 1993.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).