Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de marchand, 22 place du martray (Tréguier)

Dossier IA22133283 inclus dans Place du martray (Tréguier) réalisé en 2017

Fiche

Cette maison est représentative des maisons de marchand à boutique reconstruite au début du 17e siècle après les guerres de la Ligue. L'ajout d'un second corps de logis sur cour témoigne de la densification urbaine autour de la place du martray, tout comme les vestiges d'un autre bâtiment sur cour fin 15e-début 16e siècle, encore debout sur le cadastre ancien.

Parties constituantes non étudiéescour, puits
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
AdresseCommune : Tréguier
Adresse : 22 place martray (du)

Maison de marchand reconstruite au début du 17e siècle à l'emplacement d'un logis plus ancien dont les murs latéraux en maçonnerie sont conservés. Un second corps de logis est ajouté à l'arrière au cours du 17e siècle, relié à la maison par la tour d'escalier.

Dans la cour subsistent les murs d'un corps de logis fin 15e-début 16e siècle siècle figuré sur le cadastre ancien avec une porte en arc brisé et un vaisselier mural. Un puits mouluré de forme hexagonale, mitoyen avec le n°23 place du martray, pourrait également dater de cette période.

Période(s)Principale : 1er quart 17e siècle , (?)
Secondaire : milieu 17e siècle , (?)

Maison édifiée sur le côté ouest de la place du martray, sur une parcelle longue et étroite avec cour pavée à l'arrière. Son plan à double corps de logis résulte d'un agrandissement lié à une évolution des besoins. Le logis principal sur la place fonctionne très simplement : le rez-de-chaussée s'organise autour de la boutique et de la cuisine, les deux étages autour des chambres (une par niveau), toutes indépendantes. L'escalier hors oeuvre s'élève dans la cour, on y accède depuis la place par un long couloir qui traverse la maison en longeant la boutique et la cuisine. Le corps de logis secondaire construit sur cour est raccordé au logis principal par la tour d'escalier rectangulaire.

Seuls les étages de la façade principale sur la place sont construits en pans de bois avec des encorbellements limités au débordement des solives. Ces dernières sont calées par des entretoises sobrement moulurées. Le schéma d'ossature est basé sur la succession de poteaux - poteaux porteurs et poteaux intermédiaires -, et sur les sablières hautes, basses et intermédiaires. Les fenêtres sont disposées en travées, soutenues par des potelets en allège. Le rez-de-chaussée à piliers en pierre est largement ouvert sur la place pour un usage commercial. Le pilier central de la vitrine a été supprimé à une époque indéterminée.

La charpente du comble comprend deux fermes à jambe-de-force qui permettent de dégager de l'espace dans le surcroît. Des liens, petits et grands, sont placés obliquement pour affermir les angles par triangulation entre les poinçons et les pannes.

Mursbois pan de bois
granite pierre de taille
granite moellon
schiste moellon
Toitardoise
Étages2 étages carrés, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
noue
toit en pavillon
toit à longs pans croupe brisée
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier en vis en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Tréguier, 1834.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P 362/1-4
(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Tanguy-Schröer Judith
Judith Tanguy-Schröer , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.