Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de prêtre ; ferme, Kervarquer (Ploemel)

Dossier IA56005860 inclus dans Écart dit village de Kervarquer (Ploemel) réalisé en 2006

Fiche

Genrede prêtre
Parties constituantes non étudiéesfour à pain, remise, étable, puits
Dénominationsmaison, ferme
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Belz
AdresseCommune : Ploemel
Lieu-dit : Kervarquer
Cadastre : 1845 E1 69, 70, 71 ; 2005 E1 304, 823, 824, 825, 830

La maison de prêtre qui s'accompagne d'une ferme se compose de plusieurs bâtiments d'époques différentes. Au nord de la ferme actuelle, le logis de prêtre (cheminée marquée d'un calice gravé) construit au milieu ou dans la 2e moitié du 16e siècle a été transformé en dépendance peut-être au 19e siècle, la toiture transformée et l'étage abaissé ; la porte haute date du 19e siècle, l'escalier est antérieur à 1845. Le puits devant le logis date de la fin du 19e siècle. Au sud-est, un alignement comprend un logis édifié dans la 2e moitié du 17e siècle, sans doute construit pour Guillaume Madec, recteur de la paroisse entre 1633 et 1642, sans doute comme plus tard Laurent Kerzerho à Kerivin, pour pallier à l'éloignement de Kerbernès, alors siège du presbytère. Ce logis est associé à une ferme plus ancienne d'après la disposition de sa souche de cheminée, mais reconstruite au milieu du 19e siècle ; elle conserve dans l'étable des éléments du 16e ou du début du 17e siècle, sans doute remployés lors de la reconstruction du logis : une porte dans le mur nord, deux jours de comble au sud. En retour à l'est du logis du 17e siècle, la dépendance figurant sur les plans du 19e siècle a été transformée en logis au 20e siècle. Une crèche sur la cour figurant sur les plans de 1811 et 1845 a disparu. Le cellier au nord du logis à étage date du 17e ou 18e siècle.

Période(s)Principale : milieu 16e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

La maison de prêtre devenu dépendance construite en moellon régulier de granite est aspectée au sud. Elle se compose d'une salle avec cheminée dont la porte à linteau sur corbelets a été élargie. Il n'y a pas de communication avec l'étable accessible par une seconde porte au sud. La façade nord est aveugle. Un escalier extérieur en pierre, droit, mène à l'étage, aujourd'hui un comble à surcroît, qui n'a pas été vu. L'alignement à l'est se compose de deux unités d'habitation. A l'extrémité nord, la maison à étage carré en moellon régulier avec tour d'escalier postérieure carrée se compose d'une pièce par étage. Dans la tour d'escalier à l'étage, une porte ouverte sur l'extérieur avec arrachement signale la disparition de latrines. En prolongement de ce logis, la ferme est composée d'un logis enduit de type ternaire et sous le même toit d'une étable à haut surcroît à usage de grenier ; dans le mur gouttereau de l'étable, on note la présence de deux niches à poules avec larmier servant de perchoir. Le cellier dans l'aire à battre enclose au nord et à l'est de la dépendance isolée devenue maison est ouvert d'une porte plein cintre en pignon.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Étagescomble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie

Typologieslogis-étable à deux portes, logis à une pièce par étage, type ternaire
Techniquessculpture
Précision représentations

Calice gravée sur le linteau de la cheminée au rez-de-chaussée de la maison de prêtre.

Ensemble complexe dont la division n'est pas évidente dans la mesure où une chronologie différente a modifié les propriétés initiales, inconnues. Le premier logis de prêtre bien que transformé offre une typologie rare où une étable est associée au logement : peut-être était-ce le logis du fermier du prêtre, car la modification de la ferme au 19e siècle empêche de connaître sa destination initiale. Tout au plus peut-on remarquer la qualité du nouveau logis édifié en prolongement au milieu ou dans la 2e moitié du 17e siècle, peut-être pour le prêtre Guillaume Madec. L'absence d'éléments d'archives et de visite intérieure est fortement préjudiciable à la compréhension de cet ensemble. La ferme composée d'un logis à étage associée à une étable à haut surcroît est un schéma souvent rencontré sur la commune d'Erdeven.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20065606259NUCA : Mairie de Ploemel

    20065606244NUCA : Mairie de Ploemel

Références documentaires

Bibliographie
  • LE TALLEC, Frédéric. Histoire de la paroisse de Ploemel..

    p. 190