Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de villégiature balnéaire dite Villa Beausite, 10 impasse Beausite (Saint-Malo)

Dossier IA35000137 inclus dans Station de villégiature balnéaire de Paramé (Saint-Malo) réalisé en 1995

Fiche

  • Elévation sud.
    Elévation sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • parc
    • passerelle
    • enceinte
    • vivier
    • conciergerie
    • serre

Dossiers de synthèse

Précision dénominationmaison de villégiature
Appellationsdite Villa Beausite
Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéesparc, passerelle, enceinte, vivier, conciergerie, serre
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCôte d'Emeraude - Saint-Malo Nord
AdresseCommune : Saint-Malo
Lieu-dit : Paramé
Adresse : 10 impasse
Beausite
Cadastre : 1982 H 40, 793, 794
Précisionsanciennement commune de Paramé

Maison de villégiature construite vers1860 pour la famille Barrault sur un terrain contreforté en front de mer. En 1892, un vivier est construit en contrebas du terrain, sur les rochers acquis du domaine public. En 1896, un escalier privé est construit et permet d'accéder à la grève. Au début du siècle, le parc est aménagé : une passerelle d'agrément, une serre (1914), une échauguette et une conciergerie sont édifiées. Le souterrain dit souterrain de Beausite découvert avant 1900 permettait au propriétaire de passer sous l'impasse et d'accéder sur une terrasse face à la mer. En 1914, la villa est transformée en hôpital volontaire. Le mobilier de la villa et des communs est endommagé en 1940 et le belvédère démoli par un obus. Devant l'ampleur des dégâts et l'absence d'indemnisation, Laurent Barrault met en vente son terrain en 1953 pour le lotir. Un premier refus de la municipalité retarde les aménagements. Il faut attendre 1960 pour que la villa soit agrandie par un avant-corps sur la mer et un porche d'entrée puis divisée en appartements, la conciergerie démolie, et le parc divisé en 7 lots aujourd'hui construits.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

Grande maison de villégiature composée d'un corps de logis rectangulaire à toit-terrasse et d'un avant-corps côté mer ajouté après guerre. Le belvédère d'origine n'existe plus. La tourelle d'angle et le porche demi-hors-oeuvre plus récent donnent sur l'impasse.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitzinc en couverture
Étagesétage de soubassement, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
Escaliers
escalier tournant en maçonnerie
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours en charpente
Typologiesnéo palladien
Techniquessculpture
ferronnerie
Précision représentations

Sujet : balustre, support : garde-corps du toit-terrasse et de l'auvent ; sujet : rinceau, nom de la villa, support : portail de la clôture d'entrée.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Informations complémentaires :
  • 19963500266X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 4 J, Fonds des Bouillons.

    19963500246X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6Fi.