Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison et ferme, La Villais (Saint-Hélen)

Dossier IA22133360 réalisé en 2018

Fiche

Cette ferme aujourd’hui connue pour avoir été un des lieux de tournage de la série « Entre Terre et Mer » ou Le Grand Banc, créé et réalisée par Hervé Baslé en 1997, serait en fait à l’origine, au milieu du 17e siècle, une maison d’un des procureurs fiscaux, Guillaume Adam, de la seigneurie de Coëtquen. Elle est affermée au 19e siècle par une des grandes familles de la Manche, les Tardif de Moidrey.

Dénominationsmaison, ferme
Aire d'étude et cantonProjet de Parc Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude
AdresseCommune : Saint-Hélen
Lieu-dit : Villais (la)

Une maison de procureur fiscal

Une partie de l’histoire de cette maison se cache dans une inscription sculptée sur un linteau de porte. En effet, l’ancien linteau de la porte de la maison a été réemployé à la porte du jardin. L’inscription qui est sculptée, sur une pierre de taille de granite, mentionne les premiers commanditaires : Guillaume Adam et sa compagne G(iIlette) Garnier qui s’installent en ce lieu en 1645 (date portée). Guillaume Garnier fait partie des procureurs fiscaux de la seigneurie de Coëtquen, il décède en 1652. De cette période subsiste le logis principal qui se détache des autres bâtiments par son large pignon découvert, son étage habitable plus élevé. La salle, en rez-de-chaussée conserve une grande cheminée en pierre de taille de granite dont le manteau et la tablette fortement moulurés indiquent le milieu du 17e siècle. Le logis a cependant été réaménagé et repris dans ses ouvertures aux périodes précédentes.

Une autre date, 1708, apparaît sur une ouverture de la remise située dans le prolongement du logis. Cette dernière correspond à une campagne d’aménagements. Du 18e siècle sont attribuables également les écuries et le fournil qui ferment la cour. Au milieu du 19e siècle, l’ensemble appartient à Victor Tardif de Moidrey, marié à Clémentine Magon de Vieuville. Ces propriétaires n’habitent pas sur place et afferment à la famille Renaud. La remise et les étables qui font pendant au logis sont construites au 19e siècle.

Période(s)Principale : milieu 17e siècle, 1er quart 18e siècle, 19e siècle
Dates1645, porte la date
1708, porte la date

Au nord de la forêt et du château de Coëtquen. Le cadastre de 1811 présente uniquement deux corps de bâtiments. Le logis étant aspecté au sud, le fournil et les écuries à l'est. De nouveaux bâtiments : remises et étables se sont greffés à l'existant.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. des Côtes d'Armor : série 3P 299 (cadastre de 1844 et états des sections, les matrices des états de section de 1844, indiquent comme propriétaire Victor Tardif de Moidrey)

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3p 299
Bibliographie
  • ROBIN Jean. Saint-Hélen. Son histoire. Par un hélenais d’adoption [Monographie imprimée, sans date, sans édition]. P.83

Liens web