Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Kervenno (Ploubezre)

Dossier IA22132141 réalisé en 2014

Fiche

Á rapprocher de

Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé au sud-sud-est du bourg de Ploubezre, non loin de la chapelle de Kerfons distante de 400 mètres. Établi à 79 mètres au dessus du niveau de la mer, il se trouve à proximité immédiate d'un petit affluent du Léguer. Le manoir est isolé dans la campagne ; on y accède uniquement par le sud. Le toponyme est orthographié "K[er]vennou" sur le cadastre de 1826 et "Kervenno" selon l'Institut Géographique National.

L'ensemble manorial se compose d'un corps de logis principal – orienté vers le sud, d'un pavillon faisant fonction de corps de garde et de dépendances (étables, grange et remise) organisés autour d'une cour fermée par un mur d'enceinte.

Le logis - en partie sur cave, semble avoir été "amputé" à l'est et à l'ouest comme le montrent des pierres d'attente et une porte murée dans le pignon ouest. La mise en œuvre fait appel à des pierres de tailles et des moellons de granite hétérogène. Certaines pierres de taille pourraient suggérer la possibilité d'un incendie ancien suivi d'un remontage. La porte d'entrée - en arc plein cintre, est surmonté d'un emplacement rectangulaire saillant pour des armoiries (absentes). Les deux fenêtres de l'étage, de dimensions similaires, semblent plus récentes ; l'un des linteaux est daté par millésime de 1710. Le logis est surmonté d'une lucarne à fronton triangulaire située en position axiale qui est soulignée par une corniche en pierre de taille. L'oculus est datable de la 2e moitié du 17e siècle ou du 18e siècle.

Le pavillon flanque l'entrée, autrefois composée d'une porte piétonne et d'une porte charretière (les vestiges des piédroits sont encore en place). Grâce à des ouvertures rectangulaires aménagées sous les fenêtres (elles sont aujourd'hui murées), le pavillon permet une défense rapprochée avec des armes à feu (arquebuses, mousquets...) depuis le corps de garde à l'étage. Dans le mur nord du pavillon, la trace d'une porte haute a été observée : l'accès à l'étage du pavillon se faisait-il par un escalier extérieur ou par une galerie le reliant ainsi au corps de logis ?

Au sud-est du logis, le mur d'enceinte recèle une sorte de bastionnet (petit bastion) permettant la défense rapprochée vers le sud (3 créneaux de fusillade et une ouverture de tir en capitale) mais aussi le flanquement de la porte d'entrée (petite ouverture circulaire).

Au nord du manoir, un châtaignier, remarquable par sa taille, témoigne de l'histoire multiséculaire de ce site implanté sur un plateau orienté vers l'est. Le manoir actuel de Kervenno est vraisemblablement datable de la première moitié du 17e siècle comme le suggère l'analyse architecturale (volume du pavillon, organisation et distribution des bâtiments) et l'analyse stylistique (portes en arc plein cintre, fenêtres à traverse, cheminées et ouvertures de tir). Il a été cependant modifié dans la première moitié du 18e siècle : on note ainsi à l'étage le plaquage d'une cheminée du style des ingénieurs sur une cheminée plus ancienne. Au rez-de chaussée, dans ce qui pourrait être la souillarde, un linteau de fenêtre du 17e siècle a été réutilisé comme manteau de cheminée.

La seigneurie de "Kervennou" est mentionné dans l’Armorial breton de 1667 comme appartenant à la famille Rosmar. Le dénommé Hyacinthe Gabriel Couppé de Kervennou né à Lannion en 1667 est peut être l'un des propriétaires du manoir : il a épousé en 1709 à Ploubezre Alexisse Françoise Le Guillerm. Le manoir aurait ensuite appartenu en 1783 à François Le Délivre de Kervenno, avocat au Parlement, sénéchal et juge civil. L'édifice – déclassé en ferme, a été transformé et agrandi au 19e siècle (après 1826 comme l'atteste le cadastre ancien).

Le manoir de Kervenno avait été photographiée en 1969 lors du pré-inventaire de la commune de Ploubezre. Situé dans un écrin de verdure, ce manoir est pourtant peu connu. Son mur d'enceinte à bastionnet, mériterait d'être restauré. Par ces dispositions architecturales et notamment son pavillon d'entrée, le manoir de Kervenno rappelle celui de Bois Riou à Cavan.

Dénominations manoir, dépendance
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion
Adresse Commune : Ploubezre
Lieu-dit : Kervenno, Adresse : ,
Cadastre :

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 18e siècle, 19e siècle
Dates 1710, porte la date
Statut de la propriété propriété privée
Protections