Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de la Demi-Ville, la Grande Demi-Ville (Landévant)

Dossier IA56007590 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dit de la Demi-Ville
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Pluvigner
Adresse Commune : Landévant
Lieu-dit : la Grande Demi-Ville
Cadastre : 1837 H1 160, 161 ; 2000 ZE 61

Selon Galles, le manoir appartiendrait à la famille de Bahuno depuis le 13e siècle. Elle le conserve jusqu'au début du 18e siècle, où l'héritière Catherine de Bahuno épouse d'abord François Joseph Le Borgne, puis René Geffroy. Il s'agit d'une petite sieurie : en 1464, Yvon du Bahuno est archer du corps du duc de Bretagne sous la direction d'Henry du Val (le Val en Landévant) et possède 60 livres de rente. Au 19e siècle, le manoir est en possession de la famille de Perrien, résidant à Lannouan : il est probable que depuis le milieu du 18e siècle, le manoir est déclassé en ferme. Les pierres du manoir auraient servi à la construction du moulin à marée qui en dépendait. Le pavillon, sans doute un vestige de l'ancien manoir, est construit au début du 17e siècle et peut être l'oeuvre de Jacques ou Guillaume de Bahuno ; le corps en appentis, qui abrite l'escalier, qui lui est associé est contemporain, aucune trace de reprise n'étant visible dans la maçonnerie. Les bâtiments en alignement vers l'ouest ont été reconstruits ou très remaniés aux 19e et 20e siècles. La chapelle signalée par Le Méné a disparu.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Auteur(s) Personnalité : Bahuno, propriétaire, attribution par travaux historiques

Très fragmentaire, le logis actuel se compose d'un pavillon de plan carré ouvert au sud d'une travée avec fenêtre à appui et lucarne à fronton triangulaire en pierre de taille. Au nord, l'étage s'ouvre de deux fenêtres à appui. Sur l'élévation est, vers l'entrée de la cour on remarque à l'étage une ouverture de tir. Intérieur non vu.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
noue

L'état fragmentaire du manoir de la Demi-Ville ne permet plus aujourd'hu d'hypothèse sur le logis. Le pavillon qui subsiste est à comparer en beaucoup plus modeste avec celui du château de Saint-Georges en Nostang.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • AD Morbihan. Fonds Galles. 1J 6 : Dictionnaire des terres nobles du diocèse de Vannes.

    LA DEMI-VILLE

    1524-1543 : Guyon de Bahuno + Louise de Coetsal

    père de 1554

    1554 : Jean de Bahuno + Marie Le Picart

    père de

    1574 : Guillaume de Bahuno + Hélène Le FLO

    parents de

    1605 : Jérôme de Bahuno (mort en 1607) + Jacquette de Cosnoal puis à Marie Lohéac, remariée à jacques Visdelou

    père de

    1649-1683 : Guillaume de Bahuno + Julienne Sorel, mariés en 1649

    Pierre de Bahubo

    1692 : François de Bahuno

    Père de

    1695-1703 : Guy Luc de Bahuno + Thérèse du Vergier

    père de

    Catherine Ursule de Bahuno+ François Joseph Le Borgne

    2° René François Geoffroy.

  • 20095606148NUCB : Archives communales de Landévant

    20105601768Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 097_56_69_bande_27/29A. Landévant. La Grande-Demi-Ville, château.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de Landévant. Plans cadastraux, 1837.

  • A. D. Morbihan. Fonds Galles. 2J43 : Tableau par paroisses des terres nobles du diocèse de Vannes d´après la réformation de 1666.

  • A. D. Morbihan. Fonds Galles. 2J 1-6 : Dictionnaire des terres nobles du diocèse de Vannes.

Bibliographie
  • FLOQUET, Charles. Dictionnaire des châteaux et manoirs du Morbihan. Mayenne, Yves Floch, 1991.

    p. 106
  • LAIGUE, Comte René de. La noblesse bretonne au XIVe et XVe siècles. Réformations et montres. Evêché de Vannes. Rennes : Plihon, 1902. Rééd. 2001.

    p. 274-277
  • LE MENÉ, Joseph-Marie. Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. Vannes, Galles, 1891-1894.

    p. 392