Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir de Lignères (Saint-Hilaire-des-Landes)

Dossier IA35049116 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéeschapelle, puits, moulin, ferme, logis, écurie
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
AdresseCommune : Saint-Hilaire-des-Landes
Lieu-dit : Lignères

La seigneurie de Lignères est très ancienne, puisque des seigneurs de ce nom étaient connus dès le 11e siècle. P. Banéat évoque même l'existence d'une motte féodale à l'est du manoir, dominant l'étang. Ses terres formaient la seconde seigneurie de la paroisse après celle de La Haye-Saint-Hilaire, elle passa par alliance en 1547 aux d'Orenges seigneurs de la Courbe, puis dans différentes familles au gré des alliances pour finalement appartenir aux de Larlan de Kercadio, barons de Rochefort, de 1699 à la Révolution. Elle fut érigée en châtellenie avec la Sénéchaussière (Vieux-Vy-sur-Couesnon) vers 1580, puis fut unie à la Dobiais (Saint-Jean-sur-Couesnon) en 1645 pour former le marquisat de la Dobiais. Les bâtiments formant l'ensemble manorial sont au nombre de six, et ont tous été construits entre la fin du 15e siècle et le 17e siècle. La chapelle date de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle, le logis, les dépendances et la maison du chapelain de la fin du 16e ou du début du 17e siècle, tandis que le moulin est du 17e siècle. Diverses dépendances agricoles ont été élevées au 19e siècle et au début du 20e siècle, après le changement d'affectation du site, transformé en ferme.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle

Le manoir de Lignères est implanté au sud-est de la commune. Il est organisé autour d'une cour, le plan d'ensemble du manoir prenant une forme en L et présentant une aile orientée est-ouest ainsi qu'une seconde remontant au nord en retour d'équerre. L'ensemble est formé d'un logis, d'une chapelle, d'une maison de chapelain, de dépendances, d'un moulin et d'une ancienne ferme, le tout étant bordé à l'est par l'étang de Lignères qui s'étend sur plusieurs centaines de mètres jusqu'au moulin des Guérets plus au sud. Outre une certaine homogénéité d'un point de vue chronologique, l'ensemble est également équilibré au regard des matériaux employés et de leur mise en oeuvre. La pierre utilisée est bien évidemment le granite, sous forme de moellons assisés, la pierre de taille ne servant que pour les encadrements, les chaînes d'angle et les éléments de décors sculptés. Les toitures sont à longs pans et coyaux, couvertes en ardoise. L'alignement nord-sud était occupé à l'origine par le logis, auquel on a adjoint des éléments agricoles postérieurement (soue à cochons, cellier...). Il présente un plan en T, avec une tour d'escalier en retour d'équerre sur la façade ouest. La façade principale, Est, est de facture assez sobre. Elle comptait à l'origine deux portes d'entrée et une fenêtre au rez-de-chaussée, les autres ouvertures étant plus récentes. La porte principale est en anse de panier et sculptée d'une accolade et de moulures sur ses piédroits. Les deux murs gouttereaux sont couronnés d'une corniche en granite en cavet. On trouvait une pièce principale au rez-de-chaussée, accessible par la porte à accolade, tandis que la deuxième porte ouvrait sur une seconde pièce. C'est sur le mur pignon sud que s'appuie la cheminée monumentale du rez-de-chaussée, unique sur le territoire. Elle se caractérise par des dimensions exceptionnelles, avec un foyer de 3,50 mètres de large, pour 1,50 mètre de haut. En outre, elle reçoit au niveau du linteau en granite un décor de trilobes jumelés et de corniches moulurées. L'alignement est-ouest compte d'est en ouest les anciennes écuries, la maison du chapelain et la chapelle, la chapelle fermant la cour au sud-ouest et est percée de deux portes, l'une au nord, sur cour et la seconde à l'ouest. La maison du chapellain est de type à rez-de-chaussée surélevé, avec escalier droit en façade principale. Les écuries sont particulièrement intéressantes, avec des décors sur les lucarnes plutôt rares sur le territoire.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20113505052NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103508308Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_61.

    20103508309Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_61.

    20103508310Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_62.

    20103508311Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_62.

    20103508312Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_62.

    20103508314Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_62.

    20103508316Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_63.

    20103508317Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_63.

    20103508326Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_64.

    20103508327Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_65.

    20103508328Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_65.

    20103508329Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_65.

    20103508330Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_65.

    20103508337Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_66.

    20103508338Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_67.

    20103508339Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_67.

    20103508341Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_67.

    20103508342Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_68.

    20103508343Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_68.

    20103508344Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_68.

    20103508345Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_68.

    20103508346Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_69.

    20103508347Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_69.

    20103508348Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_69.

    20103508349Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_69.

    20103508350Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_69.

    20103508355Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_70.

    20103508356Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_70.

    20103508357Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_70.

    20103508358Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_70.

    20103508359Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_70.

    20103508362Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_71.

    20103508363Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 280_35_77_bande_71.

Références documentaires

Bibliographie
  • PAUTREL, Emile. Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

    p.
  • MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879.

    p.
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p.
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)