Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir du Cosquer (Louannec)

Dossier IA22009458 réalisé en 2007

Fiche

Appellationsdit manoir du Cosquer
Parties constituantes non étudiéespuits
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Louannec
Lieu-dit : le Cosquer
Cadastre : 1819 B2 719-724 ; 2004 B 884-886

Manoir dont le logis datant du 1er quart du 16ème siècle (analyse stylistique) a été inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques le 5 octobre 1964.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle

Le manoir du Cosquer comprend un logis de plan rectangulaire double en profondeur composé d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un étage de comble. Ce logis, dont l'accès antérieur latéral dessert une grande salle basse, présente sur l'élévation postérieure, au droit de l'entrée, une tour circulaire enfermant un escalier en vis en maçonnerie. Le décor caractéristique du répertoire flamboyant est localisé sur les baies qui animent la façade antérieure. Outre la porte d'entrée à arc en anse de panier en accolade surmontée d'une archivolte à crochets et fleuron retombant sur des pilastres couronnés de pinacles, cette façade est rythmée par deux travées régulières formées par des croisées à appui saillant mouluré. Chaque croisée, dont celles du rez-de-chaussée qui conservent les traces d'anciennes grilles en fer forgé, possède une traverse au deux-tiers de la hauteur et présente un linteau agrémenté d'une double accolade. L'étage de comble est éclairé par deux lucarnes percées également d'une croisée, la lucarne de droite étant surmontée d'un pignon aiguë orné de crochets et accosté de crossettes portant des ornements zoomorphes.

Mursgranite
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise, tuile mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
noue
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
Typologiesplan double en profondeur. Salle basse. Tour d'escalier sur l'élévation postérieure
États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1964/10/05

Annexes

  • 20072208367NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/36, Numplan 6.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/36, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 5, section B, 2ème feuille

Liens web