Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, Kerhel (Locoal-Mendon)

Dossier IA56005746 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale sud-est
    Vue générale sud-est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • fontaine
    • fournil
    • enclos
    • jardin
    • cour
    • remise agricole
    • écurie
Parties constituantes non étudiées fontaine, fournil, enclos, jardin, cour, remise agricole, écurie
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Locoal-Mendon
Lieu-dit : Kerhel
Cadastre : ZR 40, 38b ; 1810 C1 972, 979, 974, 982, 968 ; 1845 P2 489, 490, 500, 502

Les vestiges les plus anciens du manoir de Kerhel remontent au 15e siècle, en témoignent : la cheminée à hotte oblique armoriée sur consoles en quart de rond chanfreinées construite contre le pignon est au rez-de-chaussée ; le système de poutres et solives sur consoles dans la même pièce. Kerhel (Kerhaël) dit aussi La Belleville est, en effet, déjà signalé comme lieu noble dans les réformations de la noblesse de 1426 et de 1427. Durant les siècles suivants, le manoir ne cesse d'être remanié : la cheminée de l'étage située contre le pignon ouest date de la fin du 17e siècle ; une inscription sur la fenêtre nord de l'étage est datée du 18e siècle "IARDIN FAIT EN 173. Mr JOVAN". Les ouvertures feuillurées de la façade principale datent probablement de la seconde moitié du 17e siècle. La façade est remaniée et la partition intérieure reprise dans le premier quart du 19e siècle. La tour d'escalier actuelle construite au nord ne figure pas encore sur le cadastre de 1845 tandis que la tour figurée sur ce même document contre l'appentis nord a disparu. Les dépendances situées dans le prolongement du corps principal à l'ouest sont reconstruites à la fin du 19e siècle à l'emplacement d'un ancien bâtiment. Les écuries édifiées en retour d'équerre à l'ouest datent également de cette époque, la remise à porte charretière est datée 1868, la seconde remise située en vis-à-vis semble plus tardive. Le fournil est figuré sur le cadastre de 1810, en dehors de la cour, sur le bord du chemin qui mène au manoir. La fontaine civile située dans le creux d'un vallon à une centaine de mètres à l'est est toujours en place bien qu'en mauvais état et dissimulée sous les ronciers. Elle porte un blason non identifié.

Période(s) Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1730, porte la date
1868, porte la date

Le manoir de Kerhel présente un plan très allongé, simple en profondeur. Il comprend un étage carré, une élévation à cinq travées marquée par deux entrées, chacune délimitée par des murs de refend. Au sud, l'élévation est en moellon apparent tandis qu'au nord elle est recouverte d'un enduit. Une tour carrée construite au nord abrite un escalier tournant en hors oeuvre, situé en face de l'entrée la plus à l'ouest. L'appentis construit contre le mur nord abritait peut-être une cuisine à l'origine. Le jardin au nord est clos de murs, la cour est entièrement close par les dépendances construites à l'est et à l'ouest et par le mur construit au sud dont l'entrée est marquée par des piliers. Les écuries construites en retour d'équerre à l'ouest sont couvertes d'un toit à croupe. Les remises ont des pignons couverts depuis la réfection des toits. La porte charretière est à linteau de pierre cintrée pour l'une, à linteau de bois cintré pour l'autre.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
appentis
pignon découvert
pignon couvert
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
en charpente
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

Des armoiries illisibles sont sculptées sur la hotte de cheminée de la salle, au rez-de-chaussée.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20065605572NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

    20065605573NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Cadastre ancien, série 3P.

Bibliographie
  • LAIGUE, René, comte de. Mémoire et réformation de la noblesse, p. 62-67.

    p. 364, 365