Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, l'Aubressonnière (Ercé-près-Liffré)

Dossier IA35010649 réalisé en 2001

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, étable à vaches, grange
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Liffré
AdresseCommune : Ercé-près-Liffré
Lieu-dit : l' Aubressonnière
Cadastre : 1926 A1 390, 391, 392, 458, 459, 460, 461, 462, 463, 464, 465
Une tradition locale rapportée par le chanoine Guillotin de Corson et reprise par Paul Banéat affirme que cette gentilhommière servit de demeure au pasteur du Bordage. Le corps de logis principal porte deux dates gravées sur chacun des linteaux des portes du rez-de-chaussée, à savoir 1642 et 1659, mais il n'apparaît pas qu'il ait été édifié en deux campagnes correspondantes. Les liens entre les assises de pierres de la façade et l'homogénéité de l'ensemble militent au contraire pour un construction cohérence. Tout au plus peut-on remarquer qu'un surcroît de mur - entre le linteau de la fenêtre à l'étage et la gouttière du toit - est venu modifier le volume de l'édifice. Le parti adopté est toutefois assez atypique pour laisser place au doute : le décalage de niveau entre la cuisine, à l'ouest et la salle, à l'est, ne se justifie pas par la présence d'une cave, et il n'est pas exclu que le mur de refend qui les séparent ait été l'ancien pignon d'un logis primitif. La distribution de la demeure reflète ces particularités lisibles sur la façade : de la cuisine, à l'ouest, on accède à la chambre de l'étage par un escalier en vis dont les marche en bois sont encastrées dans un noyau monoxyle. La salle, en contre-haut de la cuisine, semble avoir été plafonnée dès l'origine. Un grenier couvre celle-ci, ouvert par une gerbière passante aujourd'hui transformée en fenêtre. Enfin, la coverture présente un traitement disparate : croupe à l'est et toit en bâtière à l'ouest, où la cheminée du pignon a été modifiée.
Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1642, porte la date
1659, daté par source
Mursgrès
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20013507511NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien. Section A dite du Bordage, 1ère feuille. Levée par M. Cheval, géomètre, 1826, échelle 1/2500e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    t. 1, p. 560-561