Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, puis ferme, les Loges (Chantepie)

Dossier IA35035284 réalisé en 2005

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • grange
    • remise agricole
    • porcherie
    • cellier
    • clôture de jardin
Parties constituantes non étudiéesétable, grange, remise agricole, porcherie, cellier, clôture de jardin
Dénominationsmanoir, ferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Rennes Sud Est
AdresseCommune : Chantepie
Lieu-dit : les Loges
L'ancien manoir, déclassé en ferme aujourd'hui désaffectée, a considérablement changé de physionomie depuis son édification probable au 16e siècle par Luc Godart seigneur des Loges ; une porte en arc brisé surmontée de ses armoiries constitue un maigre vestige. Le cadastre de 1843 ne laisse aucun doute sur les grands remaniements intervenus à la fin du 19e siècle ; l'édifice perd toutes ses anciennes parties constituantes à l'ouest et au sud ouest, pour ne conserver remanié que le bâtiment est ; un nouveau logis de plan allongé est construit au nord de même que des parties agricoles en terre s'élèvent isolément à l'ouest. L'ancien jardin à l'est, clôturé d'un mur en moellons de schiste, est indéniablement l'un des vestiges les plus significatifs du manoir. En 1639, la chapelle Notre-Dame-des-Loges était fondée de messes par Luc Godart, neveu du fondateur, seigneur des Loges, président du Parlement de Bretagne. Tombant en ruine à la fin du 18e siècle, elle appartenait à Monseigneur de Boisgelin archevêque d'Aix et seigneur de Cucé (commune de Cesson-Sévigné) et des Loges.
Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 19e siècle

Parties agricoles en terre ; clôture de jardin en moellons de schiste.

Mursschiste
terre
moellon
Toitardoise
États conservationsvestiges, désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    t.1, p. 322-323
  • Ville de Chantepie. Cantu-Picoe, Champs de Pye, Chantepie au fil du temps. Manchecourt : Maury imprimeur, 1999.

    p. 18, p. 25
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    t. IV, p. 317-318