Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, Kergo (Ploemel)

Dossier IA56005876 inclus dans Écart dit village de Kergo (Ploemel) réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiées enclos, bassin, corps de garde
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Ploemel
Lieu-dit : Kergo
Cadastre : 1845 D3 638 à 642 ; 2005 D3 574

Kergo est le siège d'un manoir dont le logis porterait la date de 1606 sur un écu non retrouvé ; en revanche, cette date est portée sur la fenêtre est de la tour d'enceinte conservée. Il s'agit probablement d'une seigneurie de formation récente car elle n'apparait pas dans les réformations des 15e et 16e siècles ; cependant, le nom du domaine, Porh Kerou, la cour de Kerou, est révélateur d'un lieu de manoir. Si l'enclos date du début du 17e siècle, le logis pourrait être antérieur : il remploie en effet une porte d'entrée, distribuant aujourd'hui l'appentis postérieur, remontant au 15e siècle. Le logis se compose de deux parties. La plus ancienne à l'est ne peut être dans sa structure (salle, tour d'escalier appentis postérieur) postérieure au début du 17e siècle. Elle est rallongée vers l'ouest au début du 18e siècle, probablement par la famille Guymar d'Auzon, alors propriétaire. Devenu ferme au cours du 19e siècle, le manoir a été doté d'un corps de dépendance en retour à l'ouest dans la 2e moitié du 19e siècle. L'ensemble, en particulier les façades, a été fortement remanié au début (façade postérieure de la partie ouest) et dans la 2e moitié du 20e siècle (façade sud du logis et du corps en retour). Une chapelle domestique dédiée à sainte Anne était attestée dans ses murs. Le bassin rectangulaire au sud de l'enclos était peut-être un vivier : il n'en reste plus qu'un terrain humide.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 20e siècle
Dates 1606, porte la date

Le manoir occupe le côté nord d'un enclos carré dont les angles étaient marqués par deux petites tourelles : seule celle du sud-est est aujourd'hui conservée, sans couverture, tandis que de celle du sud-ouest ne subsiste que la base. Le portail d'entrée à double porte charretière et piétonne, adjacent au logis est placé sur le côté nord de l'enclos. Un puits en pierre de taille ocupe le centre de la cour au sud. Il est aujourd'hui associé à une vasque hexagonale monolithe. Le logis est constitué de deux corps d'époques différentes. A l'est, le premier logis à structure de manoir se compose de deux pièces superposées, salle et chambre, celle-ci (aujourd'hui divisée) desservie par un escalier en vis situé dans une tour postérieure. Dans la salle, une porte en arc brisé sur le mur nord donne accès à un appentis postérieur éclairé par une fenêtre en pignon. Aucune des baies de la façade sud n'a été conservée, mais la porte de l'appentis est sans doute l'ancienne porte d'entrée du logis d'origine. Construit en alignement à l'ouest, le second corps est simple en profondeur. Sa structure ancienne est difficile à analyser aujourd'hui, mais la salle s'est conservée, avec cheminée à piédroits galbés. Elle est séparée par un mur de refends de l'extrémité ouest, cette dernière transformée. La dépendance en retour construite en moellon était dotée d'une partie étable et d'une partie remise à porte charretière et surmontée d'un haut comble à surcroît.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en charpente

En l'absence d'archives, Kergo pose le problème du statut de sa terre et de la qualité de son premier propriétaire constructeur qui appartenait à l'élite paysanne : non attesté dans les textes, le logis adopte cependant une structure de manoir. Il pourrait s'agir d'une métairie non exempte, plus tard démembrée de sa seigneurie d'origine (peut-être Locmaria) et devenue manoir.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20065606357NUCA : Mairie de Ploemel

    20065606358NUCA : Mairie de Ploemel

Références documentaires

Bibliographie
  • LE MENE, Joseph-Marie, Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes, Marseille : Laffitte, 1982.

    p. 112
  • LE TALLEC, Frédéric. Histoire de la paroisse de Ploemel..

    p. 54