Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument funéraire et tombe de Anatole Le Braz, "Bois de l'Évêché" dit "Bois du Poète" (Tréguier)

Dossier IA22133123 inclus dans Jardin d'agrément et belvédère dit "Bois de l'Évêché" actuellement "Bois du Poète" (Tréguier) réalisé en 2016

Anatole Le Braz est né le 2 avril 1859 à Saint-Servais dans les Côtes-d'Armor aux confins des monts d'Arrée. Professeur de lettres au lycée de Quimper, spécialiste du théâtre en breton, c'est un écrivain et un folkloriste de langue française qui a également écrit des poésies en langue bretonne. Il fut par la suite maître de conférence puis professeur à la faculté des Lettres de Rennes. Anatole Le Braz a pris part au mouvement régionaliste en Bretagne en devenant notamment le président de l'Union régionaliste bretonne. Chargé d'enseignement, il poursuit sa carrière en Suisse puis aux États-Unis où il se réside durant la Première guerre mondiale. Il est mort à Menton dans les Alpes-Maritimes le 20 mars 1926 et est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris avant le transfert de ses cendres à Tréguier en 1928.

Dans le cimetière Saint-Fiacre de Tréguier sont enterrés, dans une tombe collective, huit membres de la famille d’Anatole Le Braz : son père, sa belle-mère, quatre de ses sœurs, son beau-frère et un neveu ainsi que leurs deux domestiques, à la suite d'un naufrage survenu le 20 août 1901, à Plougrescant, lors d’une promenade en mer sur le canot Marie-Thérèse. Son père, Nicolas Lebras, en retraite d’instituteur depuis 1884 était venu s’installer à Tréguier : il habitait l’hôtel de Trogoff, « à l’encoignure coin de la rue de la Chantrerie et de la rue de la Croix de Mission », actuellement situé au 1 rue de Minihy où il cultivait son potager et faisait de la vannerie. Dans le poème intitulé Joachim du Bellay (extraits des Poèmes votifs), Anatole Le Braz évoque cette demeure :

...Au pays du Trégor, dans la maison des miens,

Dans la vieille maison quatre fois séculaire…

Vit la dévotion candide aux jours anciens,

Et la vanneuse y vanne encore le blé dans l'aire...

Dénominations tombeau, monument
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Tréguier
Adresse : Bois de l'Évêché , Bois du Poète

Ornée d'une croix et de motifs celtiques en référence à la culture bretonne qu’Anatole Le Braz aimait tant, cette stèle funéraire située dans le "Bois de l'Évêché" sur les hauteurs surplombant le Guindy a été dessinée par le sculpteur Armel Beaufils (1882-1952) en 1926. Les cendres d’Anatole Le Braz y ont été transférées le 8 juillet 1928 à la demande de sa famille et selon son dernier désir.

Le "Bois de l'Évêché" est aujourd'hui connu sous le nom de "Bois du Poète" en référence à Anatole Le Braz qui y est inhumé. La ville de Tréguier a donné son nom à une école élémentaire publique, à une résidence du Centre Hospitalier et au boulevard menant à l'ancien "Bois de l’Évêché".

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1926, daté par travaux historiques
1928, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Beaufils Armel-Emile-Jean, dit(e) Armel Beaufils
Armel-Emile-Jean Beaufils , dit(e) Armel Beaufils (21/11/1882 - 21/02/1952)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Monument funéraire en granite gris bleu en forme de stèle dressée encadrée d'un mur bahut à usage de banc. Il est orné d'une croix celtique (croix dans laquelle s'inscrit un anneau) et de rinceaux et entrelacs (arabesques de feuillages). Au pied de la stèle, on peut lire l'inscription suivante sur un bloc de granite rose : "Anatole Le Braz / MDCCCLIX / MDCCCCXXVI". Sous la croix celtique, l'épitaphe ou inscription funéraire proclame : "Je suis un fils des monts / adopté par la mer", phrase extraite de Saint-Servais (Poèmes votifs). Le sculpteur Armel Beaufils, auteur de ce monument funéraire, a gravé sa signature au verso de la stèle.

Murs granite pierre de taille
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Tréguier, 1834.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P 362/1-4
Périodiques
  • DUBREUIL, Léon. "Anatole Le Braz et les siens". In: Annales de Bretagne. Tome 62, numéro 1, 1955. p. 118-151.

  • BONNET, Philippe. "Les sculpteurs bretons (1900-1950) : La puissance et la grâce" (première partie). Ar Men, n° 97, 1999.

  • BONNET, Philippe. "Les sculpteurs bretons (1900-1950) : La puissance et la grâce" (deuxième partie). Ar Men, n° 99, 1999, p. 44-53.