Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à marée de Campen

Dossier IA56003347 réalisé en 2000

Fiche

Appellations Moulin de Campen
Parties constituantes non étudiées digue, déversoir de fond, bassin de retenue, vanne
Dénominations moulin
Aire d'étude et canton Vannes
Hydrographies rivière du Vincin la
Adresse Commune : Vannes
Lieu-dit : Campen
Cadastre : 1809 F2 398, 399, 400;1844 G3 358, 359

Moulin à marée établi sur la rivière du Vincin dépendait en 1448 du chapître cathédral de Vannes, et plus tard du manoir de Bernus tout proche. Il est figuré sur les plans cadastraux de 1809 et 1844 avec son logis de meunier et son jardin. La rivière figurée en amont sert de bassin de retenue. Le moulin à marée fonctionnait en doublage avec un moulin à vent implanté dans les landes de Campen au nord-est, aujourd'hui disparu. Aucun de ces deux moulins n'est mentionné dans l'enquête sur les moulins à farine du Morbihan de 1836. Le moulin actuel date peut-être du 17e siècle, mais il a été repris aux 19e et 20e siècles. Le logis du meunier, bien que figurant sur le cadastre ancien et sur des cartes postales du début du siècle, a été totalement repris entre les deux guerres. Quant à la digue, elle date probablement en partie du 15e siècle, si l'on considère le becquet de son passage d'eau.

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

Le moulin est établi le long de la digue qui barre la retenue. De plan allongé et de dimensions importantes, il est doté d'une roue verticale en pignon ouest, alimentée par le dessous. Sur une carte postale ancienne, se voit également un passage d'eau (ou coursier) sous le moulin qui semble être l'alimention d'une roue horizontale dessous le moulin. La digue est percée d'une vanne de d'admission de l'eau de mer à son extrémité ouest. Le bâtiment construit en moellon possède aujourd'hui une toiture à pignon découvert à pente prononcée : ces rampants découverts ont été restitués car sur les cartes postales anciennes, l'angle de toiture est moins accentué et les rampants sont couverts. Côté digue, il n'y qu'un niveau, le rez-de-chaussée qui accueillait les sacs de grain et les meules. Côté aval, quelques ouvertures au niveau du passage d'eau permettait la surveillance des mécanismes.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Énergies énergie hydraulique
roue hydraulique verticale
roue hydraulique horizontale
Typologies moulin à marée

Le moulin à marée de Campen, en raison de son emplacement protégé, fait partie des moins connus des nombreux moulins à marée établis sur le pourtour du Golfe de Morbihan, certains réduits aujourd'hui à l'état de vestiges (moulin du Pont-Neuf à Baden moulin d'Herbon à Séné), ou transformé en minoterie (Ludré à Saint-Armel). C'est aussi l'un des mieux conservés, y compris sa digue : sa restauration à la fin du 20e siècle, si elle a sans douté modifié ses ouvertures, a restitué un volume et une toiture qui parait authentique. L'intérieur n'ayant pas été vu, on ne sait si les mécanismes sont encore partiellement en place. Le logis du meunier était sans doute inclus à l'origine dans ce vaste volume, mais un nouveau logis très proche a été construit avant la Révolution (il figure sur le plan cadastral de 1809), puis agrandi : cettte association du moulin et du logis, quelquefois en alignement, est très fréquente. Le moulin à vent qui lui était associé est également un phénomène fréquent en Bretagne (Moulins du Hézo, moulin à mer du Pont-Neuf et à vent dit Moulin Neuf à Baden).

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Sources iconographiques

    19975601161X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    20055604967NUCA : Archives municipales de Vannes, 21Fi.

    20075601130NUCA : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    20015604391NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    20085605896NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1Fi381/4.

    20085605599NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1Fi381/4.

    20045605556NUCB : Fonds privé, CPA160.tif.

    20045605555NUCB : Fonds privé, CPA162.tif.

    20075605381NUCB : Archives départementales du Morbihan, 9 Fi.

    20075605380NUCB : Archives départementales du Morbihan, 9 Fi.

Références documentaires

Documents figurés
  • A. M. Vannes. 21 Fi. Plan cadastral 1807-1809. Tableau d'assemblage de la commune et plan par sections. Delavau (ingénieur) ; Dreuslin (géomètre). Plan aquarellé, 99,5 x 67,41 cm.

    Archives municipales de Vannes : 21 FI
  • A. D. Morbihan 3P593. Plan cadastral 1844 : plan d'assemblage et plan des sections.Graff (géomètre) ; Herviant (géomètre) ; Tanguy (géomètre).

    Archives départementales du Morbihan : 3P593
Bibliographie
  • BOITHIAS, J.-L., VERNHE, A. De la. Les moulins à mer et les anciens meuniers du littoral : mouleurs, piqueurs et moulageurs. Nonette : éditions Créer, 1989.

    p. 44, 83