Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à marée de Cantizac, actuellement maison d'habitation, rue de Kerhuilieu (Séné)

Dossier IA56006415 réalisé en 2008
Appellationsmoulin de Cantizac
Destinationsmaison
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonBretagne - Vannes Est
AdresseCommune : Séné
Lieu-dit : Cantizac
Adresse : rue de
Kerhuilieu
Cadastre : AR 103

Au début du 15e siècle, le moulin à marée sert à la mouture des grains des domaniers de la seigneurie de Cantizac. Propriété de Nicolas Fouquet en 1660, c´est son épouse qui entreprendra d´importants travaux de rénovation en 1773. Dans l´enquête industrielle de 1836, ce moulin est décrit comme un moulin à roue droite, avec une meule venant de Vannes et une qualité des moutures dite à la grosse (farine utilisée uniquement par le boulanger qui réalisait lui-même le tamisage) ou à la lyonnaise (son moulu une seconde fois). En 1890, le vieux moulin vétuste est pratiquement détruit par un incendie. Le meunier Jean-Marie Gachet, le transforme alors en minoterie. Pour faire fonctionner la minoterie, il installe une chaudière à vapeur dans une maisonnette attenante au moulin. Quatre ans plus tard, son fils Désiré cède gratuitement à la commune la chaussée de l´ancien moulin pour permettre la création d´un nouveau chemin vicinal allant vers Vannes. En contrepartie, la municipalité s´engage à entretenir la digue, les pertuis et les vannes. Le minotier cesse son activité en 1907. Le moulin est vidé de sa machinerie et laissé à l´abandon. Il est de nouveau incendié quinze ans après. En 1942, il est transformé en maison.

Période(s)Principale : 1ère moitié 15e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

L´ancien moulin de Cantizac se trouve au nord de la commune, à l´entrée du bourg. De base rectangulaire (8 m de long sur 4 m de large), la maison d´un étage avec toit à simple pente, est l´ancien moulin tandis que le petit édifice d´une largeur de 3 m, servant de garage, est l´ancien local pour la chaudière à vapeur. Avant la construction du nouveau chemin de 1893, la digue de forme convexe, aux parements constitués de pierres, avait une longueur de 220 m, pour une largeur moyenne de 3 m. Presque toute la moitié ouest de la digue disparaîtra dans les comblements réalisés pour le chemin. La digue est aujourd´hui en bon état, mais son dispositif de vannage a disparu au profit d´un système moderne en béton.

États conservationsbon état, remanié
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • 20075605777NUC : Archives départementales du Morbihan, 1Fi461-7.

    20085606146NUC : Archives départementales du Morbihan, S 1193.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Série E 567.

  • Archives départementales du Morbihan. Dossiers sur les occupations temporaires du Domaine public maritime pour Séné, série S 1300.

  • Archives départementales du Morbihan Dossiers sur les concessions de terrains maritimes, pour Séné, série S 1193.

  • Archives départementales du Morbihan Dossiers sur les statistiques industrielles pour le Morbihan, séries 9 M 3 et 9 M 8.

  • Mairie de Séné. Registres des délibérations de 1830 à 1970.

Bibliographie
  • DAUMAS, Maurice, L´Archéologie industrielle en France. Paris : Editions Robert Laffont, 1980.

    463 p
  • BOITHIAS Jean-Louis ; de la VERNHE Antoine. Les moulins à mer et les anciens meuniers du littoral. Nonette : éditions Créer, 1989.

    276 p
  • ROLLANDO, Camille. Séné d´hier et d´aujourd´hui. Marie de Séné, 1996.

    211 p