Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à papier du Pont-Brart (Vieux-Vy-sur-Couesnon)

Dossier IA35132365 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations moulin à papier
Aire d'étude et canton Bretagne - Ille-et-Vilaine
Hydrographies La Minette affluent du Couesnon
Adresse Commune : Vieux-Vy-sur-Couesnon

Ce moulin est le seul moulin à papier de Vieux-Vy-sur-Couesnon situé sur la Minette, affluent du Couesnon.

Un acte notarial de 1727 mentionne Messire Pierre Lemarchand, recteur de Vieux-Vy, comme propriétaire, qui cède une pile à papier à Vincent Guespin et son épouse. En 1728, Michel Dupré y est le papetier actif. Lors de l'enquête de 1729, le subdélégué d'Antrain y indique une production annuelle de 140 rames de papier. Au décès du recteur en 1743, le moulin est vendu à Gilles Morel, déjà afféagiste d'une partie du moulin de Brais. En 1776, ce dernier y travaille avec son épouse, avec une cuve et 4 piles. Le moulin ne tourne que 6 mois dans l'année, en raison des fortes fluctuations du débit de la Minette selon les saisons, ce qui explique une production annuelle assez faible d'un peu plus de 300 rames. La succession de Gilles Morel mentionne la présence de trois piles à quatre maillets et une pile à affleurer au moulin.

Au fur et à mesure des successions, les copropriétaires du moulin, tous descendants Morel, sont de plus en plus nombreux. Ils exploitent le moulin jusque dans les années 1826-1827. Les matrices cadastrales mentionnent que le moulin et la maison, situés dans un même bâtiment, appartiennent désormais à Pierre Baudry. Son fils prénommé aussi Pierre, y effectue des travaux sans doute conséquents, vers 1843, car, à cette date, il est indiqué « moulin à papier neuf » et l'impôt foncier y est augmenté. Selon Y.-B. Kemener, Armand Berhaut y fabrique du carton, en 1851, puis François Fortin à partir de 1866 et jusqu'à 1880 environ, date à laquelle le moulin est converti à d'autres activités.

En 1891, il y est installé une roue de type Sagebien, destinée à fournir de l'énergie servant à la laverie de la mine de Brais. Ensuite, il sert à l'alimentation en eau des cités ouvrières de la mine.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle

Les bâtiments du moulin n'existe plus, seule, la maison du contremaître de la mine a été restaurée.

États conservations détruit

Références documentaires

Bibliographie
  • KEMENER, Yann-Ber. Moulins à papier de Bretagne. Skol Vreizh. Morlaix, 1989. 84p. ISBN 2.903313-22-9

  • CHASSAIN, Maurice. Moulins de Bretagne. Keltia Graphics. Spézet, 1993.

  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Contribution à l'histoire de la papeterie en France. [8], les Papeteries de la région de Morlaix depuis le XVIe siècle jusqu'au commencement du XIXe siècle. Editions de l'Industrie Papetière. Grenoble, 1941. 61p.; 23cm.

  • DUVAL, Jacques. Les moulins à papier de Bretagne du XVIe au XIXe siècle - les papetiers et leurs filigranes en Pays de Fougères. L'harmattan. Paris, 2006. 314p.

  • CAROFF Jean. Moulins à papier et familles papetières de Bretagne du XVè siècle à nos jours. Les éditions du CGF et du Queffleuth. Saint-Thonan, 2015. 364 p. ISBN 978-2-9552574-0-1

(c) Au fil du Queffleuth et de la Penzé ; (c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Leroy-Déniel Caroline