Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à vent de la Lande du Crac'h, Clarté, Lande du Crac'h (Perros-Guirec)

Dossier IA22007140 inclus dans Écart de la Clarté (Perros-Guirec) réalisé en 2006

Fiche

Précision dénominationà vent
Appellationsdit de la Lande du Crac'h
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Lieu-dit : la Clarté, la Lande du Crac'h
Cadastre : 1819 ; 2004 AI 216

Le moulin à vent de la lande du Crac'h a pu être construit au 1er quart du18ème siècle selon la date portée sur un linteau, cependant, il pourrait être antérieur. Ce moulin est souvent cité dans les archives comme un moulin de bon rapport ou rendement (30 quintaux par jour). D'après Léon Dubreuil, les vassaux du roi venaient y faire moudre leur grain. Ce moulin est du type "coquetier" ou "à petit pied". Quelques rares exemplaires subsistent encore dans le Trégor : Plougrescant, Ploulec'h et Pleumeur-Bodou. Le moulin a été restauré en 1986 par une entreprise privées, l'amoulangeur Jean Peillet, qui en a dessiné les plans. Le moulin a retrouvé son aspect extérieur (bâti restauré et remise en fonction des ailes du moulin et du chemin tournant), cependant, il ne dispose plus de la machinerie intérieure, des meules et autres engrenages et outils de meunerie.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Dates1727, porte la date

Le moulin de la lande du Crac'h est construit entièrement en pierres taillées de granite de la Clarté. Les deux ouvertures du rez-de-chaussée sont situées au nord et au sud. Le 1er étage des meules dispose de plusieurs ouvertures assez modestes (pour éclairer la salle de travail), avec des corbeaux à encorbellement. Le grenier dispose d'une lucarne pour accueillir l'arbre moteur (en chêne) et d'une ouverture pour le levier de frein (en frêne). Les ailes mesurent 16 mètres de volet et conservent un écart de 70 cm avec le sol, pour laisser la place à un animal. L'armature des ailes fixée sur une vergue en chêne, est composé de lattes ou barres reliées entre elles par des côtterets en pin d'Orégon (borlingues). A l'origine, la toile des voiles était en chanvre ou en lin, plus résistant que le tissu synthétique. Le châssis de la charpente est mobile, actionné par un rouet d'entraînement. Le bras (ou queue) d'orientation était manoeuvré à partir d'un treuil attaché à l'une des 8 bornes du chemin tournant.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Couverturestoit conique
Énergiesénergie éolienne
produite sur place
États conservationsrestauré, bon état
Techniquesmaçonnerie
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1983/06/27
Précisions sur la protection

Moulin de la Lande du Crac'h : partie subsistante (cad. D 2051) : inscription par arrêté du 27 juin 1983.

Annexes

  • 20062207963NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 Num 1/38, Numplan 12.

    20062208590NUCB : Collection particulière

    20062208595NUCB : Collection particulière

    20062208596NUCB : Collection particulière

    20062208593NUCB : Collection particulière

    20062208591NUCB : Collection particulière

    20062208594NUCB : Collection particulière

    20062208592NUCB : Collection particulière

    20062208589NUCB : Musée d'art et d'histoire de St-Brieuc

    20062208606NUCB : Collection particulière

    20062208605NUCB : Collection particulière

    20062208604NUCB : Collection particulière

    20062208603NUCB : Collection particulière

Liens web