Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Oratoire : croix des Brûlons, le Vau-Madec (Pordic)

Dossier IA22013054 réalisé en 2008

Fiche

Appellations Croix Massignon
Dénominations oratoire
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Plérin-sur-Mer
Adresse Commune : Pordic
Lieu-dit : le Vau-Madec

La croix Louis Massignon, encore appelée Croix des Brûlons des Ardriers (dû au fait que d'importants feux de broussailles s'éteignaient comme providentiellement à cet endroit, selon la tradition orale), fut sculptée par Louis Massignon (1883-1962). Située au Vau Madec, sur le flanc Nord de la vallée, cette croix celtique, d'origine irlandaise, fut érigée en 1909 sur le vieil oratoire de Notre-Dame-de-Liesse (ou Notre-Dame-des-Brûlons), bâti par la famille Maximi de la Ville Louais (date inconnue). Louis Massignon, fils du sculpteur Pierre Roche, orientaliste et islamologue, professeur au Collège de France, fit ériger cette croix à Pordic, où il résidait dans sa maison de famille de la Ville Evêque. Cette croix a aussi son double, édifié près de Badgad en souvenir de la conversion de Louis Massignon au catholicisme, en mai 1908. En 1954, Il a aussi initié la pardon des Septs saints au Vieux Marché.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

La croix, édifiée sur l'ancien oratoire, mesure environ 1, 25 mètres de hauteur. Elle est construite dans du tuffeau (roche calcaire) et a la forme d'une croix celtique. L'oratoire est construit avec une maçonnerie en moellons de schiste. Une petite niche, sitiée en façade abrite une petite statue. La croix celtique rapportée présente une inscription commémorative en latin.

États conservations bon état
Techniques maçonnerie
sculpture
Mesures h : 120.0
Statut de la propriété propriété de la commune