Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Phare de l'île aux Moutons (Archipel des Glénan)

Dossier IA29005689 réalisé en 2014

Fiche

La position géographique de l'île aux Moutons est 47°46'31" latitude nord 04°01'45" longitude ouest.

Précision dénomination Phare à secteurs (blanc, vert, rouge) à deux occultations, rythmé isophase par période de 4 secondes
Dénominations phare
Aire d'étude et canton Bretagne Sud - Fouesnant
Adresse Commune : Fouesnant
Lieu-dit : Sud-Est de l'île Archipel des Glénan
Précisions île aux Moutons
latitude 47° 46' 19" N - Longitude 04° 01', 50'' W

Le phare de l'île aux Moutons a été construit entre 1877 et 1879 ainsi que la maison du gardien de phare qui est attenante. Dès 1848, une pétition d'armateurs, négociants, capitaines de navires, pilotes est envoyée au Préfet pour l'établissement d'un feu pour l'île aux Moutons. Il faudra donc attendre trente ans avant que le phare ne soit construit.

Le phare a été électrifié en 1951 et automatisé en 1983. L'un des derniers gardiens du phare était Guillaume Lasbleis. Depuis le 23 janvier 2014, le phare de l'île aux Moutons est équipé d'un émetteur AIS (Automatic Identification System).

Période(s) Principale : 19e siècle
Dates
Auteur(s) Auteur : Martineau,
Martineau

L'entreprise Martineau a réalisé la construction de l'ouvrage : phare et maison. L'ingénieur Fénoux de la subdivision de Concarneau a réalisé le suivi des travaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Phare construit au sud-est de l'île aux Moutons (archipel des Glénan). Tour carrée en maçonnerie de pierres apparentes de 18 m. Attenante au phare est construite une maison de gardien de phare en maçonnerie de pierres apparentes. Le phare est peint en blanc avec l'inscription en noir "LES MOUTONS" au sommet. Au-dessus une corniche supporte la galerie ceinte par un garde-corps métallique peint. La coupole en cuivre est peinte. La lanterne est composée de vitres tenues par un support métallique. Les murs intérieurs sont peints en blanc.

C'est un phare à secteurs (blanc-vert-rouge), rythmé isophase, 4 secondes. (depuis 2007). Classé comme phare de chenalage à optique fixe dont la portée est de 15 milles dans le blanc et 11 milles dans les secteurs colorés. Le phare s'éclaire par une lampe à hallogénure métallique. Le phare a été électrifié en 1951 et automatisé en 1983. Depuis le 23 janvier 2014, le phare de l'île aux Moutons est équipé d'un émetteur AIS (Automatic Identification System).

Murs granite moellon enduit
Toit métal en couverture, cuivre en couverture
Couvrements
Couvertures terrasse
Escaliers escalier isolé : escalier tournant, en maçonnerie
Énergies énergie électrique produite sur place
énergie solaire produite sur place
Mesures h : 18.0 m
Précision dimensions

La tour du phare mesure 18 m, 17,10 m au plan focal, c'est-à-dire jusqu'à la lampe. La surface au sol de la tour du phare est de 9m2.

Annexes

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etablissement d'un phare - projet définitif : rapport de l'ingénieur ordinaire, correspondance, bordereaux, détails estimatifs, avant-métrés des travaux, devis et cahiers de charges, 24 plans.

    Archives Archives départementales du Finistère : 26 S 226
Bibliographie
  • Petite histoire des Glénans, Villiers du Terrage, extrait de la revue L'Association bretonne d'Archéologie et d'Agriculture, session de Concarneau, troisième série, tome XXIV, 1905.

  • Au large de Concarneau, Les Glénans, Camille de Montergon, 1957, Librairie Le Tendre à Concarneau

  • Phares, histoire du balisage et de l'éclairage des côtes de France, Jean-Christophe Fichou, Noël Le Hénaff, Xavier Mével, éd. Le Chasse-Marée, Douarnenez, 1999.

    Livre Archives départementales du Finistère

Liens web