Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Phare de l'île de Penfret (Archipel des Glénan)

Dossier IA29005710 inclus dans Batterie dite Fort de Penfret, île de Penfret (Archipel des Glénan) réalisé en 2014

Fiche

La position géographique de l'île de Penfret est 47°43'32" latitude Nord 03°57'10" longitude Ouest.

Précision dénomination feu rouge à éclats toutes les cinq secondes
Dénominations phare
Aire d'étude et canton Bretagne Sud - Fouesnant
Adresse Commune : Fouesnant
Lieu-dit : archipel des Glénan île de Penfret
Précisions île de Penfret
Nord de l'île
Latitude 47°43'32" Nord - longitude 03°57'10" Ouest

Le phare de l'île de Penfret a été construit entre 1836 et 1838, d'après les plans de l'ingénieur en chef Charles Olivier Marie de Kermel. La construction a été confiée à l'entrepreneur Louis Lavaurs, architecte à Quimper. Il lui sera confié la construction des phares à l'île de Sein et au Bec du Raz. En 1847 un fortin militaire est construit autour du phare.

Le phare est mis en service le 1er octobre 1838 et émet un feu fixe varié de quatre en quatre minutes par des éclats de lumière blanche précédés et suivis d'éclipses. En 1898 le feu de Penfret est transformé en feu éclair à éclats rouge réguliers toutes les cinq secondes.

Le phare de Penfret est un phare de jalonnement dont l'optique Fresnel est tournante et dispose d'une lampe à hallogénure métallique d'une portée de 20 miles. Le phare a été électrifié en 1951 et automatisé en 1993. Les trois derniers gardiens de phare étaient Guy Cajean, Serge Coatmeur et Jean-Claude Amaudru.

Depuis 2012, l'association "Plein Phare sur Penfret" dispose d'une Autorisation d'Ouverture Temporaire dans le but de restaurer le phare et les douves et de prévoir des visites.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : De Kermel Charles Olivier Marie,
Charles Olivier Marie De Kermel

L'ingénieur en chef des Ponts-et-chaussées Charles Olivier Marie De Kermel a dressé les plans du phare de Penfret en 1836. La construction est confiée à l'entreprise Lavaurs de Quimper.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées, signature

Phare construit au nord de l'île de Penfret sur un terrain privé appartenant à M. de Kernaflen de Kergoz qu'il a cédé à l'Etat. Tour carrée construite en pierre de taille en granite, d'une hauteur de 24, 25 m au plan focal. Un fortin militaire a été construit autour du phare en 1847. Le fort et les douves qui l'entourent forment un ensemble de fortifications. La tour peinte en blanc est surmontée d'une corniche ceinte par un garde-corps métallique peint en rouge. Les vitres teintées en rouge de la lanterne sont fixées sur un soubassement de pierres peintes en rouge.

L'inscription "PENFRET" est peinte en noir sur les quatre côtés de la tour sous la corniche.

Murs granite pierre de taille enduit
Toit cuivre en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements
Couvertures
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
Énergies énergie solaire produite sur place générateur
États conservations désaffecté
Mesures h : 24, 25 m
Précision dimensions

La tour carrée mesure 24, 25 m jusqu'au plan focal, c'est-à-dire jusqu'à la lampe.

Annexes

Références documentaires

Documents d'archives
  • Projet d'un phare à éclipses de 3ème ordre à construire sur l'île de Penfret par M. de Kermel, ingénieur en chef, 20 décembre 1835.

    archives Archives départementales du Finistère : 26 S 265
Bibliographie
  • L'article a été écrit par le professeur Louis Chauris, pour le 136ème Congrès à Clisson en 2009, de l'association bretonne et l'union régionaliste bretonne. Tome CXVIII.

    Article Centre de recherche bretonne et celtique de Brest : Rp 180-B32
  • Phares : histoire du balisage et de l'éclairage des côtes de France, de Jean-Christophe Fichou, Noël Le Hénaff, Xavier Mével, Douarnenez, ed. Le Chasse-Marée, 1999.

    Livre Archives départementales du Finistère
  • Petite histoire de l'archipel des Glénans, Villiers du Terrage, Extrait de la revue l'association bretonne d'Archéologie et d'Agriculture, session de Concarneau, troisième série, tome XXIV, 1905.

  • Au large de Concarneau, les Glénans, Camille de Montergon, 1957, Librairie Le Tendre, Concarneau.

    Livre
  • Le cercle de mer, histoire des isles de Glénan de Michel Guéguen et Louis-Pierre Le Maître, 1981.

    Livre

Liens web