Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont ferroviaire dit viaduc du Jaudy (Tréguier - Trédarzec)

Dossier IA22133342 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations pont
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Tréguier

Le pont ferroviaire dit « viaduc du Jaudy » était situé légèrement en amont du pont Canada (le deuxième) distant de 400 mètres environ. Ce pont a été conçu en 1921 pour la ligne Tréguier-Paimpol du second réseau départemental des Chemins de Fer des Côtes-du-Nord par les ingénieurs Louis Harel de la Noë (ingénieur en chef dans les Côtes-du-Nord de 1901 à 1918) et Eugène Hélary (son successeur, à partir de 1918). Le pont a été mis en service le 1er mai 1924 avec l'inauguration de la ligne de chemin de fer.

Le 15 août 1944, le pont du Jaudy est détruit par le génie américain afin d’interdire le franchissement du Jaudy aux troupes allemandes. La reconstruction du viaduc en 1947 se solde par un échec : le cintre et l’arc s’effondrent pendant l’opération du coulage du béton. La ligne de chemin de fer de Tréguier à Paimpol (reliant Pleubian à Paimpol avec la destruction du pont) a été fermée le 31 mars 1950.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1921, daté par travaux historiques
1924, daté par travaux historiques

Construit en béton armé, reposant sur des piles en maçonnerie, le viaduc du Jaudy mesurait près de 450 mètres de longueur et partait de Traou Meur côté Trédarzec jusqu’à l’anse Sainte-Catherine à Tréguier. Il permettait le passage d’une voie métrique unique. De cet ouvrage d’art subsiste, côté Trédarzec, les soubassements des piles de la rampe ou passerelle d'accès du pont.

Murs béton maçonnerie
États conservations vestiges, détruit