Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont noir (Tréguier - Plouguiel)

Dossier IA22133343 réalisé en 2018

Cinq ponts se sont succédés à cet endroit sous le nom de "Pont noir" depuis 1878 pour relier les communes de Tréguier et de Plouguiel. Le nom vient d’un rocher appelée "La Roche Noire" figurant sur le cadastre de Plouguiel de 1834 (une ferme, une pointe et une anse portent d’ailleurs le nom de Roche Noire). Du troisième pont, de type à poutres métalliques en treillis, aménagé en 1894, subsiste de part et d’autre du Guindy les culées en maçonnerie de granite.

Le pont le plus connu – par les cartes postales notamment - est celui construit en 1905 par Louis Auguste Harel de La Noë pour la ligne de chemin de fer Tréguier – Perros-Guirec (23 km de longueur), ligne inaugurée le 11 août 1906. Passée le Pont noir, la ligne de chemin de fer se poursuivait en empruntant les passerelles ou "rampes" de Plouguiel (voûtes en arc surbaissé en maçonnerie et en béton armé) puis le pont de Kerdéozer. En raison de la concurrence automobile, la ligne ferroviaire a été fermée le 15 avril 1949. Le pont ferroviaire a été déconstruit en 1952.

Le pont routier actuel a été construit en 1972 : il s’agit d’un pont en poutre-caisson en béton armé qui reprend à-peu-près le tracé de l’ancien pont ferroviaire.

Dénominations pont
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Tréguier
Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1878, daté par travaux historiques
1891, daté par travaux historiques
1894, daté par travaux historiques
1905, daté par travaux historiques
1906, daté par travaux historiques
1972, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Harel de La Noë Louis-Auguste-Marie
Louis-Auguste-Marie Harel de La Noë
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Murs béton béton armé
granite maçonnerie
schiste maçonnerie
moellon