Logo ={0} - Retour à l'accueil

Port : Port du Castel (Plougrescant)

Dossier IA22012060 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cale
    • digue
    • mur de soutènement
Parties constituantes non étudiéescale, digue, mur de soutènement
Dénominationsport
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Tréguier
AdresseCommune : Plougrescant
Lieu-dit : le Castel
Cadastre : Domaine Public Maritime

Au début du 20ème siècle, l'abri du Castel ne dispose d'aucun équipement portuaire. Une vieille cale, formée de blocs de rochers à peine équarris et grossièrement juxtaposés, sert pour l'accostage des bateaux de pêche, de petit tonnage. Cette cale est située en aval du port du Castel. En 1908, un avant-projet de cale et de quai est présenté à la commune par les Ponts-et-Chaussées. Ce débarcadère doit être utile aux marins pêcheurs et aux pilotes qui fréquentent régulièrement ce havre. Le projet est refusé par la commune à cause d'un financement de l'Etat évalué insuffisant. Un nouveau plan est soumis en 1913 avant d'être finalement exécuté en 1923. En 1913, le port est fréquenté par 25 bateaux, gabarres et goémoniers et pêcheurs côtiers. Il accueille le pilote de Tréguier. En 1922 le port accueille 42 bateaux de travail pour une jauge totale de 630 tonneaux. En 1929, Plougrescant accueille 49 bateaux de pêche dans ce petit port, représentant un tonnage de 630 tonneaux. L'ouvrage actuel est de construction récente (fin du 20ème siècle) et correspond aux besoins de la plaisance et de la petite pêche côtière. Au milieu du 20ème siècle, Yves Music faisait office de passeur au Castel pour débarquer à l'Île Loaven.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle

L'ancienne jetée submersible du Castel s'enracine sur un éperon rocheux. Elle est formée de blocs de rochers sur une une longueur d'environ 25 mètres. Le plan de l'avant-projet de cale montre une cale rectiligne, perpendiculaire au rivage, avec une pente à 8 % sur une longueur totale de 80 mètres et une largeur 2, 50 mètres au couronnement. Cette cale abrite la flottille des vents d'Ouest-Nord-Ouest et Est. La construction ne prévoit pas de pierre de taille aux angles mais des moellons dégrossis et un parement en béton. le pavage est aussi en moellons. La cale se termine par un musoir et un escalier avec un chemin d'accès. La cale actuelle est en béton et permet un accès à toute heure de la marée. Le mur de quai a un fruit de 5% mais la pente a conservé le profil d'origine. Une digue et des murs de soutènement protégent le front de port.

Mursbéton
moellon
États conservationsremanié, bon état
Techniquesmaçonnerie
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20082209507NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. Art. 170.

    20082209508NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. Art. 170.

    20082209506NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. Art. 170.

    20082209509NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. Art. 170.

    20082209801NUCB : Collection particulière

    20082209740NUCB : Collection particulière

    20082209742NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/42. Plans cadastraux parcellaires de 1834.

  • Archives départementales des Côtes-du-Nord. S art. 170. Plan de profil et type de rampe d'accès du Castel, 1908.

Bibliographie
  • LEVASSEUR, Olivier. Les usages de la mer dans le Trégor au 18e siècle. Rennes, thèse de 3ème cycle, (CRHISCO UPRES A-CNRS 6040), Centre de Recherches historiques sur les Sociétés et Cultures de l'Ouest, UHB, Rennes 2, juillet 2000.