Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune d'Aubigné

Dossier IA35038958 réalisé en 2005

Canton de Saint-Aubin-d'Aubigné

Superficie : 220 hectares

240 habitants en 1999

Origine du nom : du latin albeniaco, qui signifie "blanc", ou dérivé d'aubépine, arbuste dont les fleurs sont blanches.

L'enquête :

Le recensement préliminaire à l'étude du patrimoine mobilier et architectural de la commune d'Aubigné a été réalisé, concernant l'architecture, durant le mois de juin 2005. Cette enquête comprend 56 dossiers et 178 photographies. Les dossiers qui suivent sont classés du général, ou du thématique, au particulier. Plus de la moitié des 46 immeubles de l'architecture domestique ou agricole recensés par l'Insee en 1946 est documenté individuellement. Ces dossiers n'ont pas la prétention d'être exhaustifs, cependant, ils contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, renseignements sur les matériaux, photographies du bâtiment, localisation cartographique de ce dernier, etc. 10 bâtiments ont été sélectionnés en vue d'une étude approfondie future. D'autre part, un certain nombre de bâtiments antérieurs à 1940 a simplement été recensé, c'est-à-dire qu'ils sont localisables grâce au système d'information géographique. Souvent transformés de façon importante ce qui ne permet pas de les interpréter, ils n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel.

Note préliminaire :

Le développement de la commune est marqué par sa fonction militaire initiale. Son château devient rapidement le chef-lieu d'une baronnie considérable dont l'autorité s'étend sur une douzaine de paroisses. Le seigneur d'Aubigné est considéré à l'égal des grands féodaux de Vitré, de la Guerche ou de Châteaugiron. Une agglomération se constitue autour du château permettant de répondre aux besoins de la garnison et aux nécessités de la vie civile et religieuse. L'activité commerciale se développe en conséquence. C'est ainsi que dès le début du 11e siècle, se tiennent un marché hebdomadaire et trois foires annuelles. La présence d'un prieuré bénédictin facilite l'accroissement des échanges grâce aux immunités monastiques attachées à ces assemblées. Ruiné à la fin du 14e siècle, restauré peu après, le château se voit abandonné quelques décennies plus tard. Commence alors le déclin de la paroisse. En 1850, elle ne compte plus que 164 habitants.

L'ancien cadastre permet d'avoir une idée de l'importance de cette place forte. Presque tous les noms figurant sur le plan rappellent la vocation militaire de la ville. Le château des Ducs, donjon dressé sur une motte, est protégé par un ensemble très organisé de fossés et de buttes. Au sud, un vaste étang, appuyé sur une chaussée, offre une protection supplémentaire à la forteresse. Au nord en avant du bourg, la maison de l'Octroi et celle du Corps de garde, l'hôpital, les portes, montrent que rien n'a été laissé au hasard pour assurer la vie de la garnison et la sauvegarde du lieu.

La présente enquête, portant sur l'ensemble des édifices existants en élévation, bâtis avant le milieu du 20e siècle, relève un vaste ensemble d'édifices construits ou reconstruits depuis le 16e siècle. Aubigné a conservé quelques demeures du 16e siècle et du 17e siècle, notamment rue du Bain.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Aubigné

Annexes

  • Liste des chronogrammes de la commune :

    Croix de chemin, les Graviers : 1768

    Maison, 3 rue d'Orgères : 1783

    Maison, 5 rue du Bain : 1786

    Ferme, la Masse : 1846

    Maison à boutique, 2 rue du Bain : 1851

    Maison du prieuré, 21 rue d'Orgères : 1861

    Mairie-école, rue de la Mairie : 1880

    Ferme, le Feuil : 1899

    Maison à boutique, 25 rue d'Orgères : 1904.

  • 20053517212NUCA : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20053517213NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20053517214NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20053517215NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan parcellaire de la commune d'Aubigné, Canton de Saint-Aubin-d'Aubigné, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 26 septembre 1827, sous l'administration de Mr le Comte de Vendeuvre, Préfet, sous la direction de Mr d'Astis, Directeur des contributions, de Mr Naylies, Géomètre en chef, Mr Audran Maire, levée par N. Audran, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Commune d'Aubigné. Levée par Audran, Géomètre, [1827], échelle 1/2500e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Aubigné (I.-et-V.) Château de la Touche-Laurent. Carte postale. Rennes : A. Lamiré édit., [s.d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine : 6 Fi).

  • Aubigné (I.-et-V.). L'église. Carte postale, Rennes : J. Sorel édit., [s.d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine : 6 Fi).

  • Aubigné (I.-et-V.). La route d'Andouillé. Carte postale, Rennes : J. Sorel édit., [s.d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine : 6 Fi).

  • Aubigné (I.-et-V.). Les ruines du Vieux Château. Carte postale, Rennes : E. Mary-Rousselière édit., [s.d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine : 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Editions Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, Rennes, 2002.

  • FROTIER DE LA MESSELIÈRE, Henri. Le Guide de l'Ille-et-Vilaine. nlle éd. [1907]. Plouagat : s.e., 1994.

  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine, Rennes : Le Roy, 1882.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, Paris, 2000.