Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Bains-sur-Oust

Dossier IA35012428 réalisé en 2001

Fiche

Œuvres contenues

Située à l'extrémité sud du département d'Ille-et-Vilaine, à la limite du département du Morbihan, Bains-sur-Oust est l'une des cinq communes du canton rural de Redon. Son territoire est délimité à l'est par les communes de Renac et Sainte-Marie. Le cours de l'Aff marque sa limite avec les communes morbihannaises de Glénac et Cournon au nord. La rivière d'Oust, en partie canalisée lors du plan d'aménagement du canal de Nantes-à-Brest, forme un large et profond vallon séparant Bains-sur-Oust de Redon et Saint-Perreux (Morbihan) au sud, et Saint-Vincent-sur-Oust (Morbihan) à l'ouest.

De superficie moyenne, le territoire communal s'étend sur 4463 hectares. Le recensement de 1999 comptait 3021 habitants.

Le sous-sol est composé presque en totalité de schiste. Une bande de granite grenu traverse le territoire d'ouest en est, suivant une ligne passant par le Trécouët, le bourg de Bains et les Chambots. Ces deux matériaux se retrouvent dans les mêmes proportions dans les constructions.

On trouve de nombreuses carrières à ciel ouvert sur la commune. Signalons des carrières de schiste au nord de la Morinais, à l'est de la Roche du Theil, l'ancienne ardoisière à l'ouest de Tournebride. La carrière de granite de la Grée du Bourg semble avoir été l'une des exploitations les plus importantes ; la plupart des ouvrages du bourg furent édifiés avec des pierres provenant de cette carrière.

Bains-sur-Oust, traversée par la voie romaine de Redon à Lohéac à l'ouest, est mentionnée dans les textes dès 834 sous le nom de "antiqua ecclésia Bain". Elle était alors formée des actuelles paroisses de Redon, Bains, Sainte-Marie et Cournon. Elle fut démembrée lors de la création de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon par la création de la paroisse Notre-Dame de Redon composée de la ville redonnaise naissante et de ses environs. Le territoire entier de Bains passa sous la domination de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon par don de Louis Le Débonnaire à saint Conwoïon ; l'autorité seigneuriale de l'abbaye s'exerça jusqu'à la Révolution.

L'abbé Guillotin de Corson nous apprend qu'au 16e siècle Bains était divisée en dix frairies : les Bignons (bourg actuel de Bains), Couloumel, la Rivière-d'Oult, Coüardière, Binon, Bléheuc, Saint-Marcellin, Pont-de-Renac, Prin, Grimigniac (les trois dernières étant actuellement sur la commune de Sainte-Marie). Elle comptait 69 villages, deux bourgs importants (le bourg actuel et Saint-Marcellin), quatorze manoirs, une dizaine de chapelles et cinq moulins (trois moulins à vent, deux moulins à eau).

La paroisse de Sainte-Marie créée en novembre 1845 est érigée au rang de commune en 1872, distrayant ainsi toute la partie est de la commune. Avant cette date, le territoire communal était décrit comme suit dans le Dictionnaire de Jean-Baptiste Ogée : "Superficie totale : 6,999 hectares dont 1736 hectares de terres labourables, 565 hectares de pâturages, 574 hectares de bois 16 hectares d'étangs." L'étendue des espaces boisés a fortement diminué depuis ; l'exploitation de vergers et la production de cidre, encore très importantes au 20e siècle, expliquent l'abondance des celliers liés à l'architecture agricole de la commune

Le bâti recensé date en majorité de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle (27%), époque où la commune connaît son plus fort développement. Il faut noter qu'à cette époque correspond également à la reconstruction de très nombreuses habitations, souvent sur des fondations plus anciennes ou en remployant d'anciens logis comme dépendances. Une proportion non négligeable remonte au 18e siècle (13,5%) ; les ouvrages antérieurs à cette époque ne représentent pas plus de 4% des ouvrages recensés.

Hormis le site de l'Île aux Pies à l'ouest, la commune ne connaît pas de protection au titre des Monuments Historiques.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Bains-sur-Oust

Annexes

  • 20013511692NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20013511693NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Tableau d'assemblage, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/20 000e, 1817. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5611).

  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Tableau d'assemblage, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/20 000e, 16 octobre 1847. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5245).

  • Carte de la France, feuille 129, Rennes, plan, par César-François Cassini de Thury, levée vers 1783, échelle : 1/86 400 (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1928.

    t. 1, p. 80-86
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 vol. (Le patrimoine des communes de France).

    t. 2, p. 1119-1126
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    t. 3, p. 258, 488-489, 503, 620, 651, t. 4, p. 78-90 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 66-67
Périodiques
  • SOURNIA, J. C., TREVIEN, M. Inventaire des léproseries en Bretagne. Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest. Anjou. Maine. Touraine. Rennes : Imprimeries Réunies, t. 75, n° 2, 1968.

    p. 317-343