Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Caouënnec-Lanvézéac

Dossier IA22017200 réalisé en 2011

Fiche

Œuvres contenues

Voir

  • Présentation du territoire de l'ex communauté de communes du Centre-Trégor

Le recensement des éléments bâtis du territoire de la commune de Caouënnec-Lanvézéac, d'une superficie de 7,07 km², a été réalisé en 2011 par le service de l'inventaire du patrimoine culturel de la Région Bretagne. Nombre d'éléments bâtis recensés : 182.

Nombre de dossiers d'études : 12 soit 6,6 % du corpus.

Administration

Caouënnec-Lanvézéac est une commune française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne. Caouënnec a absorbé la commune de Lanvézéac en 1974. Elle dépend de la circonscription de Lannion (arrondissement de Lannion). Appartenant au Pays du Trégor-Goëlo, elle fait partie de la Communauté de communes du Centre Trégor créée en 1993.

Étymologie

La "Treff de Couhannec" est mentionnée dès 1476. 1630 : Cahouenec ; 1678 : Cavoennec ; 1731 : Cavennec. "Lanmezec" est cité en 1426 (source : KerOfis).

Kaouenneg-Lanvezeeg en breton ; les habitants, en breton : Kaouennegad (Kaouennegiz), Kaouennegadez (-ed).

Pour JOLLIVET (1859), "Caouënnec (Voir Dictionnaire français-breton du Père Grégoire) signifie littéralement "lieu plein de chats-huants". Cet oiseau n´est pas plus commun dans cette contrée qu´ailleurs ; mais il est vraisemblable qu´il n´en était pas ainsi au temps où l´église menaçait ruine, où les vieux manoirs de Coatloury, de Runaudren, du Quélénec, inhabités, croulaient de toutes parts. On écrivait anciennement "Cavouennec", et comme cette commune n´était alors que simple trêve de Cavan, on s´est dit que peut-être ce nom signifiait "petit Cavan". C´est un contre-sens ; car la terminaison "ec", dans les mots bretons, est augmentative ; elle exprime une idée de grandeur, loin d´être un diminutif".

Selon les dernières recherches étymologiques, Caouënnec vient du breton "kaouenneg" (du vieux breton "couann", "couhann" / "cauanus", "cavannus" en latin), ce qui ferait littéralement référence au lieu habité par un oiseau hurlant, en l´occurrence la chouette hulotte. En vieux français, le mot a donné "chouan".

Pour Bernard TANGUY (1992), Lanvézéac présente "une vague analogie avec l'éponyme du lieu que l'église a pour titulaire saint Ézéchiel".

Géographie

Située dans le Trégor, Caouënnec-Lanvézéac a pour communes limitrophes : Rospez au nord, Quemperven au nord-est, Cavan à l´est et sud, Tonquédec à l´ouest et Lannion au nord-ouest.

Plusieurs cours d´eau délimitent naturellement la commune de Caouënnec-Lanvézéac : la rivière du Guindy à l´ouest (Tonquédec et Lannion) et au nord (Rospez), un petit affluent du Guindy au nord-est (Quemperven) et un autre affluent du Guindy au sud (Cavan).

D´une superficie de 707 hectares (soit 7,07 km²), 2,2 km du nord au sud, 3,7 km au maximum d´est en ouest.

Le bourg de Caouënnec se situe à 90 m d´altitude moyenne comme celui de Lanvézéac. L´altitude minimale est de 34 m, maximale de 105 m.

Cours d´eau : la rivière du Guindy ; deux petits affluents du Guindy.

Bassin versant : Jaudy-Guindy-Bizien.

Géologie et pédopaysages (analyse des sols)

Caouënnec : "Le territoire de cette commune est élevé, accidenté et médiocrement boisé ; ces terres assez bien cultivées, sont productives quoique peu fortes. Sur les bords du Guindy, on trouve de bonnes prairies" (source : GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. 1862).

"Le sol est de constitution granitique. Les terres sont très bien cultivées et productives" (source : RIGAUD, Jean-Marie. 1890).

Lanvézéac : Territoire accidenté, surtout au nord-ouest et au sud-est ; peu d´arbres forestiers et fruitiers. Terres médiocres ; prairies forts bonnes. 1/9 en landes susceptibles d´être cultivées" (source : GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. 1862).

Un habitat historiquement dispersé : les hameaux de Caouënnec et Lanvézéac

Selon le Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne de 1859 de Benjamin-Philibert JOLLIVET, Caouënnec compte 16 hameaux ou lieux-dits dont voici la liste : "Le Cozquer, le Carpen, Coat-Lourg Bihan, Coat-Lourg Bras, Coazourès, Kermarquer, Kerlosquenet, Lanrion, Kereven, Moubré, le Colven, Kerangurs, Kerieul, Runaudren, Kercaradec et Kervizien. Lanvézéac compte 16 hameaux ou lieux-dits : Convenant-Keronan, Convenant-Guiomard, le Rochou, Convenant-Rimat, Kerilis, Buarlan, Convenant-Guin, Convenant-Poul, Kerloscant et Ty Placen".

Données démographiques sur Caouënnec

1793 : 533 habitants.

1800 : 395 habitants.

1806 : 520 habitants.

1821 : 525 habitants.

1831 : 583 habitants.

1836 : 618 habitants.

1841 : 673 habitants.

1846 : 679 habitants.

1851 : 710 habitants.

1856 : 648 habitants.

1861 : 622 habitants.

1866 : 630 habitants.

1872 : 542 habitants.

1876 : 595 habitants.

1881 : 548 habitants.

1886 : 556 habitants.

1891 : 534 habitants.

1896 : 532 habitants.

1901 : 505 habitants.

1906 : 516 habitants.

1911 : 496 habitants.

1921 : 471 habitants.

1926 : 440 habitants.

1931 : 409 habitants.

1936 : 384 habitants.

1946 : 379 habitants.

1954 : 382 habitants.

1962 : 344 habitants.

1968 : 327 habitants.

Données démographiques sur Lanvézéac

1793 : 159 habitants.

1800 : 156 habitants.

1806 : 137 habitants.

1821 : 133 habitants.

1831 : 150 habitants.

1836 : 155 habitants.

1841 : 179 habitants.

1846 : 186 habitants.

1851 : 174 habitants.

1856 : 186 habitants.

1861 : 188 habitants.

1866 : 198 habitants.

1872 : 169 habitants.

1876 : 161 habitants.

1881 : 144 habitants.

1886 : 145 habitants.

1891 : 133 habitants.

1896 : 138 habitants.

1901 : 126 habitants.

1906 : 123 habitants.

1911 : 111 habitants.

1921 : 116 habitants.

1926 : 104 habitants.

1931 : 117 habitants.

1936 : 118 habitants.

1946 : 102 habitants.

1954 : 95 habitants.

1962 : 73 habitants.

1968 : 68 habitants.

Données démographiques sur le territoire de Caouënnec-Lanvézéac

1975 : 472 habitants.

1982 : 614 habitants.

1990 : 582 habitants.

1999 : 628 habitants.

2007 : 813 habitants.

2009 : 865 habitants.

Densités de population sur le territoire de Caouënnec-Lanvézéac :

2009 : 122,3 habitants au km² (maximum).

1968 : 55,8 habitants au km² (minimum).

Les paroisses de Caouënnec et Lanvézéac

Les paroisses de Caouënnec et Lanvézéac dépendaient de l´évêché de Tréguier. Elles avaient pour subdélégation Lannion et ressortissait du siège royal de Lannion (source : OGEE, Jean - MARTEVILLE, 1853).

Les communes de Caouënnec et Lanvézéac au milieu du 19e siècle

Caouënnec : "Sa population est de 710 habitants et sa superficie de 550 hectares 9 ares dont :

- 429 hectares sous terres labourables,

- 40 sous prés et pâtures,

- 7 sous bois,

- 0 sous vergers et jardins,

- 0 sous étangs,

- 41 sous landes et terres incultes,

[- 4 de propriétés bâties,

- 29 de constructions non imposables (source : OGEE, Jean - MARTEVILLE. 1843).]

Elle renferme 152 maisons [constructions diverses], 2 moulins à eau [de Cosquer, Coat-Loury, de Run-an-Goff]. Son revenu cadastral est de 11 468 francs 50 centimes et son revenu vrai de 28 670 francs soit 2/5 pour proportion entre ces deux nombres" (source : JOLLIVET, Benjamin-Philibert. 1859).

"Ecole mixte, 54 élèves" (source : GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. 1862).

"Une école communale mixte avait été fondée dans la commune en 1847 ; en novembre 1882 elle a été dédoublée" (source : RIGAUD, Jean-Marie. 1890).

Lanvézéac : "Sa population est de 164 habitants et sa superficie de 167 hectares 13 ares dont :

- 129 hectares sous terres labourables,

- 6 sous prés et pâtures,

- 2 sous bois,

- 0 sous vergers et jardins,

- 0 sous étangs,

- 19 sous landes et terres incultes,

[- 1 de propriétés bâties,

- 8 de constructions non imposables (source : OGEE, Jean - MARTEVILLE. 1843).]

Elle renferme 35 maisons [constructions diverses], 2 moulins à eau [Ile-Royou et Keranfereillen]. Son revenu cadastral est de 3 854 francs 63 centimes et son revenu vrai de 7 709 francs soit 1/2 pour proportion entre ces deux nombres".

Cette commune est la plus petite et la moins peuplée de l'arrondissement de Lannion et même de tout le département, si l'on excepte toutefois celle du Plessis-Balisson, qui, bien que plus peuplée, est moins étendue et possède un revenu moins élevé. Du reste, les terres sont d'assez bonne qualité et productives". (source : JOLLIVET, Benjamin-Philibert. 1859).

"Réunie à Quemperven pour l´instruction primaire" (source : GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. 1862).

"Une école mixte communale y a été créée en 1875" (source : RIGAUD, Jean-Marie. 1890).

Maisons et fermes datées :

Kercongar : ferme (1809).

Convenant Cité : ferme (1822 ; puits : 1840).

Kervilien : ferme (1823).

Goazourès : ferme (Inscription : FFP : J LEBONNIEC ET ANNE DERRIENIC SA FEMME LAN ; 1834).

Convenant Jannou : ferme (1837).

Lanvezeac : ferme (1838).

Kernangazec (5) : ferme (1838).

Carpont : ferme (1839).

Ru ar Lan : ferme (1842 ; puits : 1902).

Rue de l'école (2) : ferme (1850).

Kerriou : ferme (1866).

Impasse de la mairie (1) : magasin de commerce (1868).

Convenant Jannou : ferme (1868).

Rue de mairie (23) : ferme (1889).

Kerangars : ferme (1901).

Kerleo : ferme (1902).

Keranfeuillen Bihan : ferme (1905).

Hent Castel Pic (2) : ferme (1908).

Kercongar : ferme (Inscription : GUEN ; 1904 ; ARSENE).

Hent Castel Pic (11) : ferme (1912).

Milin Rohou : moulin à eau (1918).

Aires d'études Schéma de cohérence territoriale du Trégor
Adresse Commune : Caouënnec-Lanvézéac

Annexes

  • 20122212093NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Caouënnec, 1 tableau d'assemblage et 5 feuilles, 1826 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212094NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Caouënnec, 1 tableau d'assemblage et 5 feuilles, 1826 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212095NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Caouënnec, 1 tableau d'assemblage et 5 feuilles, 1826 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212096NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Caouënnec, 1 tableau d'assemblage et 5 feuilles, 1826 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212097NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Caouënnec, 1 tableau d'assemblage et 5 feuilles, 1826 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212098NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Caouënnec, 1 tableau d'assemblage et 5 feuilles, 1826 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212090NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Lanvézéac, 1 tableau d'assemblage et 2 feuilles, 1836 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212091NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Lanvézéac, 1 tableau d'assemblage et 2 feuilles, 1836 - Archives départementales des Côtes-d'Armor - A1.

    20122212092NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Lanvézéac, 1 tableau d'assemblage et 2 feuilles, 1836 - Archives départementales des Côtes-d'Armor - A2.

    20102201789Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 30_22_69_bande1.

    20102201790Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 30_22_69_bande1.

    20102201791Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 30_22_69_bande1.

Références documentaires

Bibliographie
  • BIZIEN-JAGLIN, Catherine ; GALLIOU, Patrick ; KEREBEL, Hervé. PROVOST Michel (direction scientifique). Carte archéologique de la Gaule. Pré-inventaire archéologique. Côtes d'Armor. 22. Paris, 2002, 407 p.

  • GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. Géographie départementale des Côtes-du-Nord. Paris, 1862, 844 p.

  • OGEE Jean (Nouv. éd. rev. et augm. par Marteville A., Varin P). Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Rennes, Molliex, 1843, tome 1, 534 p. + 263 p.

  • OGEE Jean (Nouv. éd. rev. et augm. par Marteville A., Varin P). Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Rennes, Deniel, 1853, tome 2, 986 p.

  • RIGAUD, Jean-Marie (avec le concours de M. Hélary et de plusieurs instituteurs du département ; les cartes ont été dressées par M. Belhomme). Géographie historique des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc, 1890, 509 p.

  • CAOUËNNEC -LANVÉZÉAC Site internet de la commune, on y trouve de nombreuses pages "histoires" collectées et rassemblées par Jean-Yves Marjou. (Site internet : http : //caouennec.lanvezeac.free.fr/Histoire/pageHistorique.htm).

  • Geobreiz.com, Portail géographique de la Bretagne. (Site internet : http://www.geobreizh.com).

  • Institut national de la statistique et des études économiques. Données locales : un éventail de données localisées du quartier à la région. (Site internet : http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/default.asp ? page=statistiques-locales.htm).

  • KerOfis : base de données du Service Patrimoine Linguistique de l'Office Public de la Langue Bretonne. KerOfis est la base de données du Service Patrimoine Linguistique de l'Office Public de la Langue Bretonne. Cette base est utilisée quotidiennement par le service pour répondre aux besoins des collectivités bretonnes (Signalisation, traduction, études normatives). Dorénavant, elle permettra à tout un chacun de trouver la forme bretonne de son adresse ainsi que de mener gratuitement des recherches sur la toponymie de la Bretagne. (Site internet : http://www.ofis-bzh.org/).

  • Territoires et Population, deux siècles d'évolution. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui. Ce site est la mise en scène de deux siècles d´évolution des territoires et des populations communales appuyés sur la représentation du paysage français du XVIIIe siècle réalisée par les équipes Cassini. (Site internet : http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/index.htm).

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Lécuillier Guillaume - Le Nedellec Tristan