Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Chancé

Dossier IA35031237 réalisé en 2004

Fiche

Œuvres contenues

L'enquête :

Le recensement préliminaire à l'étude du patrimoine mobilier et architectural de la commune de Chancé a été réalisé, concernant l'architecture, durant le mois de mars 2004 ; il a porté sur l'ensemble des oeuvres bâties avant le milieu du 20e siècle. Les dossiers qui suivent sont classés du général, ou du thématique, au particulier. Un peu plus de la moitié des 80 immeubles de l'architecture domestique ou agricole recensés par l'Insee en 1946 est documenté individuellement, l'autre collectivement sous forme cartographique notamment. Ces dossiers n'ont pas la prétention d'être exhaustifs, cependant, ils contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, renseignements sur les matériaux, photographies du bâtiment, localisation cartographique de ce dernier, etc.

Certaines oeuvres uniques ou au contraire représentatives portant la mention 'oeuvre sélectionnée' dans les observations revêtent un intérêt supplémentaire à l'échelon communal avant qu'une étude comparative à une échelle plus large vienne étayer ce choix. Cependant, leur sélection qui découle d'une logique documentaire spécifique à l'inventaire ne réunit pas tous les critères propres à constituer une valeur patrimoniale intrinsèque. D'autre part, un certain nombre de bâtiments antérieurs à 1940 ont simplement été recensés, c'est-à-dire qu'ils sont localisables grâce au système d'information géographique. Souvent transformées de façon importante ce qui ne permet pas de les interpréter, ils n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel.

Présentation générale de la commune :

Le nom de Chancé vient sans doute de l'anthroponyme gaulois "Cantius" ajouté au suffixe -acos ou -acum.

La paroisse de la localité existe déjà en 1107, date à laquelle Hugues de Saint-Germain-du-Pinel, et Rainier, son frère, font don de l'église de Chancé à l'abbaye de la Roë pour y fonder un prieuré-cure. En 1648, ce prieuré-cure valait 700 livres. La principale seigneurie de la paroisse est Changé. Elle avait alors un droit de haute justice, tandis que le manoir de Servigné désormais disparu, était le siège d'une moyenne justice.

Comprise dans le canton de Piré-sur-Seiche et le district de La Guerche-de-Bretagne en 1790, la petite commune rurale est rattachée au canton de Châteaugiron en l'an X (1801), tout en étant séparée de lui géographiquement.

Des traces de fermes gauloises subsistent à la Violetterie et à la Landelle, tandis qu'à la Grande-Boue et à la Sablonnière, de nombreux tessons, briques et tuiles évoquent l'époque gallo-romaine.

En ce qui concerne les données géographiques, le territoire de cette commune était couvert au 12ème siècle par la forêt de Chauffetière, dont le village actuel garde en souvenir le nom. La commune est traversée par plusieurs cours d'eau, notamment le ruisseau de Taillepied au nord-ouest et le Daniel à l'est. Ces cours d'eau forment un des bras de la rivière de Seiche.

Le territoire de Chancé s'étend sur 506 hectares. Son sous-sol est majoritairement composé de schiste argileux et de porphyre dans le nord-est. Il n'existe pas de carrière sur le territoire de la commune. Cependant, une carrière importante se trouve à Louvigné de Bais, commune limitrophe de Chancé. La pierre utilisée en gros oeuvre, la microdiorite quartzique et le schiste, a souvent été extraite sur place. Ainsi, la majorité des constructions de la commune est élevée en moellon de microdiorite quartzique, avec parfois du schiste, et de la terre pour les parties hautes.

Les matériaux d'encadrement sont divers, pierre, bois, granite. La brique est également un matériau très utilisé pour les encadrements, cependant, elle correspond à des bâtiments de la fin du 19e siècle ou du 20e siècle, ou bien à des bâtiments remaniés à cette époque. Enfin, le matériau de couverture principal, dans cette commune, est l'ardoise.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Chancé

Annexes

  • 20043505779NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents d'archives
  • ORAIN, Adolphe. Géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine. Rennes : Le Roy, 1882.

    p. 95
Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du Plan cadastral parcellaire de la commune de Chancé. Canton de Châteaugiron. Département d'Ille-et-Vilaine.Dessin, M. Roger, géomètre, septembre 1849, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Chancé. Section A dite du Bourg, 1ère feuille. Dessin, M. Roger, géomètre, [1849], échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Chancé. Section A dite du Bourg, 2ème feuille. Dessin, M. Roger, géomètre, [1849], échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Chancé. Section A dite du Bourg, 3ème feuille. Dessin, M. Roger, géomètre, [1849], échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Plan de la commune de Chancé, département d'Ille-et-Vilaine, arrondissement communal de Rennes, canton de Châteaugiron. Dessin, M. Lefèvre, géomètre, 30 Pluviose an 12, échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Chancé (I.-et-V.). L'Eglise et le Bourg. Carte postale. Cliché J. Chapon. Edité par E. Mary-Rousselière, Rennes. A. D. d'Ille-et-Vilaine : 6 Fi.

  • Chancé. Section A dite de la Boue. 1803, échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Chancé. Section B dite de la Chesnaie. 1803, échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Chancé. Section C dite de Changé. 1803, échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929..

    p. 311-312
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Collection : Le patrimoine des communes de France. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes..

    p. 353-355
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. 308-311 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. Et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 163
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • FROTIER DE LA MESSELIÈRE, Henri. Le Guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : nlle éd. [1907], 1994.

    p. 42