Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Dolo

Dossier IA22000223 réalisé en 1998

Fiche

La paroisse de Dolo, mentionnée dès le début du XIIIe siècle, est un démembrement de la paroisse primitive de Plénée-Jugon et de la paroisse de Sévignac, dans sa partie sud-est comprise entre le ruisseau de la Rosaie et le ruisseau de la Rieule. Dolo est la seule paroisse de Bretagne placée sous le vocable de saint Lézin, ancien évêque d'Angers au Ve-VIe siècle.

La limite nord-ouest de la commune est donnée par l'Arguenon, qui n'a ici que l'aspect d'un ruisseau. La superficie de la commune est de 1188 ha. Le nombre d´habitants (467 en 1990) est en baisse légère selon les derniers recensements.

Parmi les moulins qui équipaient les trois cours d'eau de la commune, demeurent les vestiges du moulin de la Rosaie sur le ruisseau du même nom, du moulin de Pont Gicquel sur la Rieule et le Moulin Philippe (cf dossier) sur l'Arguenon.

Cinq manoirs ont fait l'objet d'un dossier ; en revanche, les manoirs du Bourg Neuf et du Bois Orieux, dénaturés, et le manoir de la Roterie, détruit, ne sont pas étudiés. La densité des manoirs dans les communes entourant la ville de Jugon est assez élevée.

Cinq croix monumentales ont été repérées sur la commune : la Croix Made, le Pigeon Blanc, la croix du cimetière, une croix isolée sur la route D792 et la croix près du Closset qui est sélectionnée pour étude.

Dix maisons ont été repérées (cf dossier communal maisons) ; une maison à la Pochais, construite en terre, est sélectionnée pour étude.

Le bourg est peu étendu, centré autour de l'église paroissiale reconstruite à la fin du XIXe siècle. On y trouve quelques commerces, une école, l'ancien presbytère transformé en logements (cf dossier). Le plan cadastral de 1837 (section A1) montre l´ancienne église entourée de son cimetière et le presbytère, figurés en bleu ; le village est à cette époque très peu développé : il ne comporte qu´une rue au sud de l´église et quelques maisons à l´ouest. Le nouveau cimetière est situé à l'extérieur du bourg, sur la D 60.

A la sortie est du bourg, derrière l'ancien presbytère, se trouve un lavoir public couvert en tôle avec une pompe manuelle en fonte de marque A.BODIN, le tout étant de nos jours abandonné.

Statistiques communales

Population en 1881 : 1007 h (maximum de population).

1975 : 518 h

1990 : 467 h.

Aires d'études Jugon-les-Lacs
Adresse Commune : Dolo

Annexes

  • 19992200151XA : Cadastre ancien - Service des Impôts, Dinan

Références documentaires

Bibliographie
  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Au coeur du Penthièvre. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1951.

    p. 38
  • TANGUY, Daniel. Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d'Armor. Douarnenez : Le Chasse-Marée, 1992.

    p. 58-59
  • SAINT-JOUAN, Régis de. Dictionnaire des communes. Département des Côtes-d'Armor. Eléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes-d'Armor. Saint-Brieuc : Imprimeries Prud'homme et Guyon, 1990.

    p. 183
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Mémoires de la Société d'émulation des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939, 1er fascicule.

    p. 117-118
  • LA MOTTE ROUGE, Daniel de. Vieux logis, vieux écrits du duché de Penthièvre. Le Mans : 1986.

    p. 567-570
  • GAULTIER du MOTTAY, J. Répertoire archéologique du département des Côtes-du-Nord. Bulletins et mémoires de la société d'émulation des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc : Imprimerie Guyon, 1883-1885.

    p. 419-420
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nouvelle édition, Rennes : Molliex, 1843-1853, 2 vol t 1.

    p. 253