Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Poilley

Dossier IA35048694 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'études Pays de Fougères
Adresse Commune : Poilley

La commune de Poilley se situe dans le canton de Louvigné-du-Désert et dans l'arrondissement de Fougères. Sa superficie est de 1078 hectares et elle comptait une population de 402 habitants en 2006. La commune possède une forte hydrographie dont le Beuvron est le principal élément. Les affleurements rocheux poussent un peu partout et les vestiges d'anciennes carrières témoignent de l'activité granitière. Cette source a entraîné l'utilisation de ce matériau pour la construction d'un habitat à l'architecture particulièrement riche. Les ouvertures sont ouvragées, tout comme les cheminées aux linteaux décorés et les piédroits souvent soignés. La présence du château et de plusieurs manoirs marque durablement le patrimoine architectural et l'histoire de la commune. Ainsi, Poilley est une commune très ancienne puisque des vestiges du néolithique, ainsi que gallo-romain, ont été retrouvés à la Soizière. De plus, une voie romaine qui relie Angers à Avranches passe par la Violette et la Pierre à l'Ane. L'église de Poilley existait dès la fin du 10e siècle. Elle était placée sous la dépendance du seigneur laïque Gradeloc qui l'engage entre 991 et 1009 à l'abbaye du Mont-Saint-Michel. La paroisse est encore appelée parfois Poilley-le-Léonnais, à cause du prénom de Léonèse porté au 12e et au 13e siècles par plusieurs seigneurs de Poilley. En effet, les descendants de Gradeloc portent le nom de Poilley, qu'ils conservent jusqu'à la Révolution. Des membres de cette famille occupent des charges importantes à la cour des ducs de Bretagne et à celle des rois de France et leur terre est érigée en baronnie en 1595, puis en comté en 1636. Ces seigneurs y exercent le droit de haute, moyenne et basse justice, ainsi que sur les fiefs. Les seigneurs de Poilley possédaient également une léproserie. A quelque 400 mètres du bourg, sur le bord de la route, un petit manoir porte comme cette dernière le nom de Maladrerie. De 1504 à 1765, l'abbé de Rillé jouissait du privilège de nommer tous les maîtres d'école de la baronnie ; ce fut le cas à Poilley puisque la commune fut érigée en Baronnie par Henri IV en faveur de Jean de Poilley. Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, des travaux sont entrepris pour équiper la commune notamment sous l'influence de l'abbé Tessier. Ainsi, en 1882, la commune commence la construction de la mairie et de la maison-école de garçons. Il s'agit de l'immeuble dans lequel la mairie fonctionna jusqu'en 1988 et qui abritait également l'ancienne salle des fêtes. Le sarrasin, l'avoine et le chanvre sont les cultures principales. L'agriculture, l'élevage et l'exploitation du granite sont les principales activités économiques au cours de la deuxième moitié du 19e siècle. Après la deuxième guerre mondiale, la population baisse, tandis que l'exploitation du granite cesse en 1965 et que le commerce et l'artisanat diminuent. Il existe de nombreux écarts sur le territoire de la commune, toutefois ces écarts ne sont pas très importants au regard du nombre de constructions qu'ils regroupent. Ainsi, dans la majorité des cas, les écarts de la commune sont composés de 5 ou 6 propriétés distinctes.

Annexes

  • 20093505520NUCA : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20093501530Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/1.

    20093501531Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/1.

    20093501532Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/1.

    20093501536Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/2.

    20093501537Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/2.

    20093501545Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/4.

    20093501555Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/5.

    20093501575Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/10.

    20093501546Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/4.

    20093501580Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/11.

    20093501577Z : - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne - 230_35_70/10.

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Poilley. Canton de Louvigné-du-Désert. Arrondissement de Fougères. Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain le 31 décembre 1833 sous l'administration Mr Cahouet, Préfet, Mr Desbois, maire, et sous la direction de Mr Lambert, Directeur des Contributions, Mr Lesné, géomètre en chef, par Mr Delamaire, géomètre du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • SERRE, Yves. Poilley-Lyonnais, hier et aujourd'hui Rennes, 1988.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

  • Poilley et son histoire mairie de Poilley, Rennes, 1999.