Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Saint-Aubin-d'Aubigné

Dossier IA35038735 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

L'enquête

Le recensement du patrimoine bâti, dans le cadre de l'inventaire préliminaire à l'étude du patrimoine d'Ille-et-Vilaine, a été réalisé durant le mois de juin 2005. Suivant un dénombrement général et exhaustif réalisé sur le terrain, l'objectif vise l'identification et la localisation de la totalité des oeuvres susceptibles d'appartenir au patrimoine local, remaniées ou non, avec pour terme chronologique le milieu du 20e siècle, excluant par conséquent le phénomène de l'urbanisation de la fin du 20e siècle et l'autre bout du spectre les éléments du patrimoine, enfouis pour l'essentiel, relevant du domaine de l'archéologie.

Toutes les oeuvres - ensembles agglomérés ou en série, édifices ou édicules - sont identifiées et localisées ; elles sont restituées dans un Système d'Information Géographique incluant des plans cadastraux. Cependant, seule la portion des oeuvres analysables en termes de périodes historiques et/ou de types architecturaux est restituée sous la forme de fiches individuelles : ici 215 ensembles bâtis, édifices ou édicules au sein du corpus référentiel des 379 ' immeubles ' recensés par l'Insee en 1946.

D'autre part, certaines oeuvres uniques ou au contraire représentatives portent la mention oeuvre sélectionnée ou étude souhaitable dans les observations car elles présentent un potentiel d'intérêts historiques ou architecturaux notables à l'échelle de la commune ; toutefois seule une étude comparative à une échelle départementale pourra confirmer ces qualités et permettre le cas échéant de désigner ces oeuvres parmi le patrimoine remarquable départemental.

Un pré-inventaire des monuments et des richesses artistiques de la France avait été réalisé sous la direction de la Commission régionale de l'Inventaire en 1970 ; sept édifices avaient été repérés et photographiés par F. Chanu ; les illustrations correspondantes en noir et blanc sont restituées dans les notices ; elles rendent partiellement compte de l'évolution de l'habitat à la fin du 20e siècle.

Note de synthèse

La commune de Saint-Aubin-d'Aubigné s'étend sur 2352 hectares au centre du canton dont elle est le chef-lieu ; l'ancienne Grande Route de Rennes à Avranches la traverse du sud au nord tandis que la rivière l'Illet la sépare au sud-est du canton de Liffré. Le sol communal est principalement constitué de grès dit de Gahard - suivant les indications des cartes géologiques du Bureau de la Recherche Géologique et Minière - de schistes et de calcaires ainsi que d'alluvions en bordure de l'Illet et d'une zone autour de la Douettée ; les grès d'extraction locale - encore désignés comme ceux de Saint-Germain-sur-Ille - partagent avec la terre l'essentiel des matériaux constituant les maçonneries dans l'architecture locale - par ailleurs, le pan de bois est rarement utilisé dans la construction au contraire de la situation au sud-ouest du canton notamment dans la commune de Melesse.

Mentionnée en 1161, la paroisse était administrée jusqu'à la Révolution par un prieur recteur relevant des religieuses de l'abbaye de Saint-Sulpice-la-Forêt en possession de l'église Saint-Aubin ; elle fut entièrement reconstruite à la fin du 19e siècle. A partir du 15e siècle et jusqu'au même terme, la famille Freslon exerça sa prééminence sur la vie civile locale depuis leur résidence au château de Saint-Aubin implanté au sud de l'église. Si la commune ne compte aucun monument protégé au titre des Monuments Historiques cette demeure se distingue cependant parmi les édifices remarquables du patrimoine local ; les manoirs de la Morlais ou celui de la Gavouyère, qui conserve une chapelle, et quelques édifices publics comme les anciennes halles, la mairie ou la gendarmerie notamment, ou encore les remarquables fours à chaux du Bois Roux marquent le paysage local par leur monumentalité relative. Parmi les oeuvres plus ordinaires de l'architecture domestique, l'ancienne demeure de notable de la Fleurionnais et l'exceptionnelle ferme de Maryland valent mention particulière.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Saint-Aubin-d'Aubigné

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Saint-Aubin-d'Aubigné, par Naylies géomètre en chef, Roger géomètre, Freslon maire, 1828, échelle 1/10000e (A. D. d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5475).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    t. 3, p. 313-317
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    t. 5, p. 729-733, t. 2, p. 361
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. par MM. A. Marteville et P. Varin. Rennes : Molliex, 1845.

    t. 2, p. 697
  • Le Patrimoine des Communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le Patrimoine des Communes de France).

    t. 2, p. 1382-1385 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)