Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Saint-Erblon

Dossier IA35047845 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Présentation de l'opération d'Inventaire Préliminaire :

La présente enquête a été réalisée en octobre et novembre 2007. Elle comprend 170 dossiers relatifs à des bâtiments antérieurs au milieu du 20e siècle ainsi que 711 photographies, qui illustrent ces dossiers. Ces dossiers n'ont pas la prétention d'être exhaustifs, cependant, ils contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, renseignements sur les matériaux, photographies du bâtiment, localisation cartographique de ce dernier, etc. Sur la totalité des bâtiments de la commune, 12 ont été sélectionnés en vue d'une étude approfondie future. D'autre part, un certain nombre de bâtiments antérieurs au milieu du 20e siècle ont simplement été recensés, c'est-à-dire qu'ils sont localisables grâce au système d'information géographique Géo Viewer [voir le mode d'emploi d'installation dans le menu du démarrage]. Cependant, des transformations importantes ne permettant pas d'interpréter ces bâtiments, ils n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel et sont regroupés dans le dossier des "maisons et fermes non analysées".

La commune de Saint-Erblon avait fait l'objet d'une précédente enquête d'inventaire en 1975. Ce pré-inventaire du patrimoine architectural et des sites de la commune avait été réalisé par Madame J. Le Goux. Les informations recueillies et les photographies prises dans le cadre de cette enquête ont été intégrées dans cette base de données.

Présentation de la commune :

Superficie : 1093 hectares

Population en 2005 : 2421 habitants

Cette paroisse s'appelait originellement "Saint-Erblon-du-Désert" car elle se situait dans l'archidiaconé et la châtellenie du Désert. Elle est rattachée à l'évêché de Rennes au début du 14e siècle.

La commune voisine de Pont-Péan faisait partie du territoire de la commune de Saint-Erblon jusqu'au 1er janvier 1986, date de son détachement du territoire de Saint-Erblon. A la fin du 18e siècle, la commune de Saint-Erblon appartenait au canton de Corps-Nuds dans le district de Bain ; en 1800, la commune fut rattachée au canton du sud-ouest de Rennes.

Le relief de cette commune est très peu accentué ; les altitudes s'abaissent progressivement du sud-est (49 mètres près de la Grande Ourmais) au nord-ouest vers la vallée de la Seiche (21 mètres). Le territoire de la commune est traversé par plusieurs rivières et ruisseaux. Tout d'abord, la rivière de la Seiche constitue la limite nord de la commune ; elle marque la limite des communes de Saint-Erblon et de Noyal-Châtillon-sur-Seiche et coule d'Est en Ouest. L'Ise est une rivière de cinq kilomètres qui traverse la commune ; elle prend sa source à Janzé et se jette dans la Seiche à Noyal-Châtillon-sur-Seiche. D'autres ruisseaux traversent le sud de la commune : le ruisseau de Bodin ou encore de la Maisonnais.

Ces différents cours d'eau ont permis l'implantation de deux moulins à eau, le premier sur la Seiche à Château Létard et le second sur l'Ise au Blochet.

Dans la partie Est de la commune, se trouve le Bois de l'Ourmais qui s'étend sur 25 hectares. Deux autres bois s'étendent de part et d'autre de l'Ise, au sud de la Grande Ourmais.

Entre 1849 et 1854, les routes d'Orgères et de Saint-Armel furent percées et le pont du Vivier fut placé sur cette dernière en 1854-1855. Le pont situé sur la Seiche, au nord-est du village, a été inauguré en 1868.

En ce qui concerne la nature du sous-sol, il est essentiellement composé de schiste. Ce schiste pourpre se retrouve abondamment dans les maçonneries des bâtiments anciens de la commune. Certains bâtiments sont par ailleurs construits en bauge, technique de construction en terre crue, qui ne requiert aucun coffrage.

Quelques personnalités de la commune :

Tiphaine Raguenel, épouse de Bertrand Du Guesclin au 14e siècle, était originaire de Saint-Erblon. La famille Raguenel était par ailleurs propriétaire de la seigneurie de Chatel-Oger (Château Loger).

Saint-Erblon est également la commune d'un écrivain et magistrat breton du nom de Noël du Fail. Il est né vers 1520 au manoir de Château Létard. Son oeuvre (Propos Rustiques, 1647, Baliverneries d'Eutrapel, 1548, Les Contes et Discours d´Eutrapel, 1585) constitue un témoignage intéressant sur la société rurale bretonne du 16e siècle.

Au début du 19e siècle, le botaniste Jean-Vincent Degland était propriétaire du manoir de la Salle, où il réalisa un bois et un mail, dans lesquels existaient des greffes rares.

Enfin, le sculpteur Frédéric Deschamps (fin du 19e siècle) était originaire de la commune ; il a d'ailleurs réalisé son propre monument funéraire qui se trouve dans le cimetière de la commune, ainsi que certaines sculptures qui ornent des maisons du village. Frédéric Deschamps est né à Saint-Erblon le 9 juillet 1850 dans une maison située à l'ouest de l'église. Ses parents, Louis Deschamps et Marie Jan, étaient débitants de boissons. Il se marie à Paris, où il exerce l'ensemble de son activité artistique, en 1903. Il revient terminer sa vie à Saint-Erblon, dans la maison située au numéro 11 de la place de l'église, où il décède en 1920.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Saint-Erblon

Annexes

  • Liste des chronogrammes de la commune :

    Eglise paroissiale Saint-Hermeland : 1909

    Maison, 31 place de l'Eglise : 1601

    Maison, Souillard : 1605

    Maison, 17 place de l'Eglise : 1624

    Maison, 17 rue du Champ Mulon : 1883

    Maison, 18 rue de la Croix Faucheux : 1890

    Ferme, la Grande Ourmais : 1763

    Ferme, la Roussais : 1771

    Ferme, la Petite Ourmais : 1775

    Ferme, Haurée : 1912

    Pont, rue de l'Ise : 1855.

  • 20073510330NUCB : Carte postale - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine - 6 Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Monument de la guerre 14-18. Projet d'érection : correspondance, délib., devis, décret, plan. (1920) : 2 O 267/14.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Eglise : dossier de réparation et de projet de reconstruction. (1885-1932) : 2 O 267/15.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Presbytère : demande d'affermage, dossier de reconstruction, de réparation. (an XI-1890) : 2 O 267/16.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Cimetière : dossier d'acquisition d'un terrain pour l'établissement d'un nouveau cimetière, de réfection des murs. (1862-1924) : 2 O 267/17.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Cimetière, concessions : tarifs. (1878-1938) : 2 O 267/18.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Cimetière : inhumation : demande de renseignements. (1879) : 2 O 267/19.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Inhumation : demande d'autorisation d'inhumer l'ancien desservant dans l'église. (1899) : 2 O 267/20.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Ecoles : dossier de construction, d'agrandissement et d'aménagement. (1841-1899) : 2 O 267/21.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Ecole mixte de Pont-Péan : dossier de construction et d'agrandissement. (1924-1935) : 2 O 267/22.

  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Travaux publics. Voirie. Régime des Eaux. Puits et lavoir. Construction : subvention. (1878) : 2 O 267/25.

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan parcellaire cadastral de la commune de St-Erblon, Canton de Rennes, Sud-Ouest, Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain en Xbre 1812, sous l'administration de Mr. Bonnaire, Préfet, Mr Denis, Maire, et sous la direction de Mr. Pontallié, Directeur des Contributions, Mr Lefèvre, Ingénieur Vérificateur, par Mr Geslin, Géomètre du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section A de Château Létard, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section B de Souillard, en 2 feuilles, 1ère feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section B de Souillard, en 2 feuilles, 2ème feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section C du Plessix, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section D du Bourg, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section E de la Galasière, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section F des Etangs, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section G de la Mine, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Section H de la Salle, en une feuille. [1812], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Tableau d'assemblage du plan parcellaire cadastral de la commune de St-Erblon, Canton de Rennes (sud-ouest), Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 7 Février 1843, sous l'administration de Mr. Henry, Préfet, Mr Judeaux, Maire, et sous la direction de Mr. Lambert, Directeur des Contributions directes, Mr Lesné, Géomètre en chef du cadastre, par Mr Ferré, Géomètre du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section A1 dite de Souillard, en deux feuilles, 1ère feuille, du n°1 au n°171. Par Simon, géomètre, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section A2 dite de Souillard, en deux feuilles, 2ème feuille, du n°172 au n°360. Par Simon, géomètre, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section B1 dite de Château-Létard, en trois feuilles, 1ère feuille, du n°1 au n°241. Par Simon, géomètre de 1ère Cse, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section B2 dite de Château-Létard, en trois feuilles, 2ème feuille, du n°242 au n°358. Par Simon, géomètre de 1ère Cse, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section B3 dite de Château-Létard, en trois feuilles, 3ème feuille, du n°359 au n°681. Par Morin, géomètre et Ferré Ainé, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section C1 dite du Bourg, en trois feuilles, 1ère feuille, du n°1 au n°492. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section C2 dite du Bourg, en trois feuilles, 2ème feuille, du n°493 au n°744. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section C3 dite du Bourg, en trois feuilles, 3ème feuille. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section D1 dite de la Galasière, en trois feuilles, 1ère feuille, du n°1 au n°105. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section D2 dite de la Galasière, en trois feuilles, 2ème feuille, du n°106 au n°461. Par Ferré, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section D3 dite de la Galasière, en trois feuilles, 3ème feuille. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère Classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section E1 dite des Etangs, en trois feuilles, 1ère feuille, du n°1 au n°242. Par Ferré Ainé, géomètre du cadastre, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section E2 dite des Etangs, en trois feuilles, 2ème feuille, du n°243 au n°298. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section E3 dite des Etangs, en trois feuilles, 3ème feuille, du n°299 au n°408. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère classe, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section F1 dite de la Mine, en deux feuilles, 1ère feuille, du n°1er au n°241. Par Ferré Ainé, géomètre du cadastre, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Saint-Erblon. Section F2 dite de la Mine, en deux feuilles, 2ème feuille, du n°241 au n°461. Par Ferré Ainé, géomètre de 1ère classe du cadastre, [1843], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • 261-Saint-Erblon (Il. -et-V.) . L'église. Carte postale éditée par E. Mary Rousselière, édit., Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • 15-Saint-Erblon (Il. -et-V.) . Carte postale éditée par E. Mary Rousselière, édit., Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • 4873-Saint-Erblon (I. -et-V.) . Intérieur de l'église. Carte postale éditée par E. Mary Rousselière, édit., Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • 7-Saint-Erblon (I. -et-V.) . Manoir de la Salle entouré de Bois d'essences rares. Carte postale éditée par J. Sorel, édit., Rennes [1922] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • Manoir de la Salle. Saint-Erblon. Carte postale, [1929] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • Carte postale. [1925] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • Carte postale. [s. d. ] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • 14383-Saint-Erblon (I. -et-V.) . L'arrivée route de Rennes. Carte postale éditée par E. Mary Rousselière, édit., Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 374-382 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • DU FAIL, Noël. Propos Rustiques. Traduction en français moderne et annotations par Aline Leclercq-Magnien, Paris : Editions Jean Picollec, 1987.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. 14-17 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • JONIN, Max. Géodiversité en Bretagne. Un patrimoine remarquable. Mèze : BIOTOPE, 2008, Région Bretagne, (Les Cahiers Naturalistes de Bretagne).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p746-747
  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Histoire de Saint-Erblon d'après les archives locales. Abbé Lemonnier, Hospice de Bruz, 1965-1966.

  • Il était une fois la Révolution... À St-Erblon. 1789-1795. Ecole publique de St-Erblon, Collège de Chartres de Bretagne, Club Histoire, 1989.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 252-255