Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation du canton de Saint-Nicolas-du-Pélem

Dossier IA22017378 réalisé en 1967

Conditions de restitution de l´enquête :

L´enquête d´Inventaire Fondamental menée sur le patrimoine des communes du canton de Saint-Nicolas-du-Pélem a été conduite en 1964, c´est à dire au moment de la création du service régional de l´Inventaire en région Bretagne.

La mise en oeuvre des résultats de l´enquête a été longue et difficile, car tributaire d´une méthodologie évolutive et de reprises successives des dossiers pour les raisons décrites ci-dessous.

On constate que les responsables et les enquêteurs de l´opération n´ont donc pas pu tirer totalement partie des recommandations méthodologiques sur lesquelles s´appuie désormais toute opération d´inventaire.

Dans les années 1980 et dans la perspective d´une publication, dans la collection nationale des Inventaires topographiques, sur le secteur géographique dit des «4 cantons» (cantons de Callac, Maël-Carhaix, Rostrenen, Saint-Nicolas-du-Pélem), un retour sur le terrain de l´enquête et une campagne complémentaire de photographies et de notices ont été conduits par le service, intégrant un patrimoine qui jusqu´alors n´avait pas été pris en compte (ex. halles, écoles, mairies, monuments aux morts).

Le mobilier privé non adressé a également fait l´objet d´une étude et se trouve intégré dans ce dossier cantonal par souci de confidentialité.

Enfin, des synthèses thématiques établies sur ce territoire ont également été réalisées et sont venues enrichir l´enquête d´Inventaire fondamental initiale :

- Châteaux et manoirs (Christel Douard)

- Les maisons et fermes (Jean-Pierre Ducouret)

- Le mobilier civil des quatre cantons (Catherine Toscer)

- Les moulins de Haute-Cornouaille (Jean-Pierre Ducouret)

Dans ce contexte de projet éditorial, les notices d´oeuvres architecturales sélectionnées pour étude ont fait l´objet d´une saisie informatique pour alimenter la base de données nationale MERIMEE, d´autres concernant les autres éléments patrimoniaux cités plus haut ont été rédigées mais non saisies encore à ce jour.

Ce travail d´informatisation restant à entreprendre pour ces quelques dossiers ponctuels d´architecture ainsi que pour la totalité des notices relatives aux objets mobiliers, il a été convenu début 2005 qu´il ferait l´objet du stage documentaire de Mme Marion Froideval (d´Avril à Septembre 2005).

La reprise d´antériorité a consisté en la transcription des bordereaux papier ou notices sous forme de dossier électronique et leur validation selon les normes et vocabulaires définis au plan national. Le but premier a été de préparer l´informatisation pour le versement dans les bases de données nationales MERIMEE et PALISSY, mais également de faire connaître un état de la recherche qui, pour de multiples raisons, n´a malheureusement pas connu de débouché éditorial.

Parallèlement et conformément au programme de numérisation des dossiers d´Inventaire Fondamental initié par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, les dossiers ont été préparés en vue de cette numérisation dès la fin de l´année 2005. Les fichiers au format pdf qui en résultent, ont ainsi être reliés, en complément, aux notices du dossier électronique.

La reprise de l´antériorité et l´informatisation des données ont entraîné certaines difficultés, notamment dans la réalisation du géoréférencement des édifices du canton. En effet, le système d´information géographique du dossier électronique permettant la localisation précise de toute oeuvre documentée, il est nécessaire pour la réalisation du géoréférencement d´avoir une connaissance physique du terrain et d´utiliser le cadastre moderne vectorisé. Or, sur les 8 communes du canton de Saint-Nicolas-du-Pélem seules 3 bénéficiaient en 2005 d´un cadastre vectorisé et un retour sur le terrain ne pouvait être envisagé. Ainsi, malgré un repérage cartographique le plus précis possible, l´exactitude des localisations sur la carte IGN ne peut être certifié.

L´évolution de la terminologie au sein des enquêtes de l´Inventaire est également à souligner. Il en résulte une différence notable entre les termes utilisés par les chercheurs au moment des enquêtes successives et ceux employés aujourd´hui, conséquence de l´élaboration progressive d´une méthode scientifique de l´Inventaire se fondant sur un vocabulaire normalisé. Ceci pourra expliquer au lecteur certaines différences entre le dossier papier numérisé et le dossier électronique.

Le mobilier privé :

Conditions de restitution de l´enquête :

L´étude d´Inventaire Fondamental du canton de Saint-Nicolas-du-Pélem conduite dès la mise en place du service, en 1964, incluait l´étude des objets mobiliers privés.

Dans les années 1980 et dans la perspective d´une publication dans la collection nationale des Inventaires topographiques concernant le secteur dit des «4 cantons» (cantons de Callac, Maël-Carhaix, Rostrenen, Saint-Nicolas-du-Pélem), un retour sur le terrain de l´enquête et une campagne complémentaire de photographies et de notices ont été conduits par le service. Une synthèse thématique sur «Le mobilier civil des quatre cantons» a également été rédigée par Mme Catherine Toscer afin d´enrichir l´enquête initiale.

En 2005, aucune des notices «Objets mobiliers privés» n´avait fait l´objet d´une informatisation ni d´un versement dans la base de données nationale PALISSY. C´est pourquoi un travail de reprise de l´antériorité (validation des données selon les normes scientifiques de l´Inventaire et informatisation de ces données) a été entrepris d´Avril à Septembre 2005 pour permettre la consultation en ligne de la totalité des notices .

Ce travail a entraîné, dans le but d´une meilleure compréhension, la création d´un «sommaire objets mobiliers» et la suppression des notices des armoires 14 et 15 dans la mesure où elles étaient insuffisamment documentées et qu´aucune photographie ne venait appuyer leur description. Ceci explique le saut de numérotation au sein du corpus des armoires.

Un remerciement particulier est à adresser aux relecteurs de cette base : pour les objets Marie-Dominique Menant (conservateur) ; pour l'architecture Pascale Delmotte (chargé d'études documentaires) ; à Rozenn Turni, photographe à l'APIB, pour la retouche des images et Alain Jenouvrier, administrateur des bases de données.

Aires d'études Saint-Nicolas-du-Pélem

Annexes

  • Informations complémentaires : dossier d'archivage de 1967 :
  • Informations complémentaires : dossier d'archivage de 1967 (les châteaux et manoirs) :
  • Informations complémentaires : dossier d'archivage de 1967 (les moulins) :
  • Informations complémentaires : dossier d'archivage de 1967 (le mobilier civil) :