Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation du territoire de projet : Parc naturel régional vallée de la Rance-Côte d'Emeraude

Dossier IA22017349 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Le périmètre d´étude

Le Conseil Régional a décidé en décembre 2008 d´engager la procédure relative à la création d´un Parc naturel régional Rance-Côte d´Emeraude, d´en arrêter le périmètre d´étude à 66 communes réparties sur les départements des Côtes d´Armor (48) et d´Ille-et-Vilaine (18). Il a pour ce faire confié à l´association COEURE (Comité Opérationnel des Elus et des Usagers de la Rance-Emeraude), l´animation de la démarche d´élaboration de l´avant-projet de la Charte.

Le 12 octobre 2017, le périmètre initial a été modifié et s’est étendu de 12 nouvelles communes, 8 vers l’ouest correspondant au bassin granitier du Hinglé-Languédias, et 4 vers l’est reprenant une ancienne subdivision territoriale, le Clos-Poulet ou le pays d’Aleth. La cohérence paysagère et historique du territoire, composé aujourd’hui de 75 communes s’en trouve confortée et un nouveau nom a été acté pour ce projet : Parc naturel régional Vallée de la Rance-Côte d’Emeraude.

Ce périmètre étendu dépasse les cadres administratifs habituels, puisqu’il englobe deux départements et touche désormais 4 communautés de communes : Dinan agglomération, la CC Bretagne Romantique, Saint-Malo Agglomération, la CC Côte D’Emeraude. (Voir en annexe la liste complète des communes).

La conduite de l´inventaire

La conduite de l’inventaire du patrimoine sur un territoire aussi étendu s’est déroulé sur un temps long, amorcé avant l’étude du projet de PNR d’où des méthodes différentes d’investigation des territoires : inventaires préliminaires, inventaires topographiques, inventaires thématiques. (Voir annexe)

C’est à partir de 2009 qu’une nouvelle conduite de l’Inventaire du patrimoine est mise en œuvre par la Région Bretagne sur le territoire de projet de PNR. Après un diagnostic du patrimoine bâti, l’enquête d’inventaire est lancée en deux étapes successives : le recensement exhaustif du patrimoine et l’étude approfondie de quelques édifices ou ensembles.

- Le diagnostic du patrimoine bâti

Le diagnostic restitué en juin 2009 constitue une première évaluation patrimoniale à l´échelle du territoire de projet. Son objectif est de préparer et d´orienter le travail de l´enquête notamment en identifiant des thématiques spécifiques ou prioritaires. La concertation avec les élus et les acteurs territoriaux, opérée lors des réunions du groupe diagnostic, a mis en évidence une vision commune du patrimoine du territoire et plusieurs thématiques d´études ont été retenues :

- La richesse du substrat géologique et la diversité des matériaux

- Le calcaire des faluns

- Le bâti ancien et son inscription dans le paysage

- La permanence dans l´occupation des sites

- L´eau et les activités humaines

- La diffusion des modèles architecturaux

- La polyvalence de l´habitat rural et la complémentarité des activités, l´exemple de la vallée de la Rance.

- Le recensement

Le recensement exhaustif du patrimoine bâti est antérieur au milieu du 20e siècle, néanmoins quelques éléments représentatifs ou exceptionnels du patrimoine de la fin du 20e siècle peuvent être pris en compte. Les données sont géo localisées et accessibles à partir d’une requête cartographique et un outil Kartenn : http://kartenn.region-bretagne.fr/patrimoine/

- L´étude

Le patrimoine retenu pour l´étude correspond aux œuvres les plus représentatives ou les plus rares en termes de construction et de spécificités locales (matériaux, typologies, datations...). Les dossiers électroniques mis à la disposition de tous sur Internet, correspondent a peu près à 10% des éléments recensés.

Des marqueurs patrimoniaux identitaires

La zone déterminée par le périmètre d´étude rassemble plusieurs entités architecturales et paysagères. De Cancale au Cap Fréhel s´étend la côte d´Emeraude avec ses ambiances contrastées dues en partie à l´alternance des zones densément construites et de celles, protégées, ayant conservé leur aspect sauvage. Les sites de rias marquent fortement le paysage avec les plateaux bocagers entaillés par les vallées fluviales du Frémur et de l´Arguenon. La Rance, colonne vertébrale originelle du projet, s´écoule dans la Manche entre Dinard et Saint-Servan. Elle prend sa source, en dehors des limites du Parc, à Collinée dans le département des Côtes d´Armor. Elle traverse ainsi le territoire sur plus de 100Kms. Son cours au lit accidenté en exprime la diversité : elle est à la fois simple rivière dans l´arrière pays puis canal à la jonction de l´Ille, à partir de 1832, avant de s´ouvrir sur le littoral. Cette dernière partie de la Rance dite maritime est encaissée par des roches dures dont le point culminant se situe à 72 m au Mont Garrot à Saint-Suliac. Ces promontoires constamment défendus par l´eau ont très souvent servi d´éperons barrés. Ces premières fortifications marquent encore le paysage et témoignent de l´ancienneté de l´occupation de ce territoire comme la présence d´importants sites gallo-romains à Saint-Malo, la cité d´Alet ou à Corseul. Cette richesse historique indéniable s´exprime à toutes les époques et se traduit dans l´architecture « noble » comme dans l´architecture rurale traditionnelle. L´unité du territoire de projet peut s´exprimer par des facteurs patrimoniaux identitaires, atouts indispensables au développement économique du futur parc.

Aires d'études Projet de Parc Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude

Annexes

  • Projet de parc Rance-Côte d'Emeraude : liste des communes par ordre alphabétique. Etat 2018

    NOMS COMMUNES

    INSEE

    CC ou CA

    01

    AUCALEUC

    22003

    Dinan agglomération

    02

    BEAUSSAIS-SUR-MER

    22209

    CC de la côte d’Emeraude

    03

    BOBITAL

    22008

    Dinan agglomération

    04

    BRUSVILY

    22021

    Dinan agglomération

    05

    CALORGUEN

    22026

    Dinan agglomération

    06

    CANCALE

    35049

    Dinan agglomération

    07

    CHATEAUNEUF-D'ILLE-ET-VILAINE

    35070

    Saint-Malo agglomération

    08

    CORSEUL

    22048

    Dinan agglomération

    09

    CREHEN

    22049

    Dinan agglomération

    10

    DINAN

    22050

    Dinan agglomération

    11

    DINARD

    35093

    CC de la côte d'Emeraude

    12

    EVRAN

    22056

    Dinan agglomération

    13

    FREHEL

    22179

    Dinan agglomération

    14

    GUENROC

    22069

    Dinan agglomération

    15

    GUITTE

    22071

    Dinan agglomération

    16

    LA GOUESNIERE

    35122

    Saint-Malo agglomération

    17

    LA LANDEC

    22097

    Dinan agglomération

    18

    LA RICHARDAIS

    35241

    CC de la côte d’Emeraude

    19

    LA VICOMTE-SUR-RANCE

    22385

    Dinan agglomération

    20

    LA VILLE-ES-NONAIS

    35358

    Saint-Malo agglomération

    21

    LANCIEUX

    22094

    CC de la côte d’Emeraude

    22

    LANGROLAY-SUR-RANCE

    22103

    Dinan agglomération

    23

    LANGUEDIAS

    22104

    Dinan agglomération

    24

    LANGUENAN

    22105

    Dinan agglomération

    25

    LANVALLAY

    22118

    Dinan agglomération

    26

    LE HINGLE

    22082

    Dinan agglomération

    27

    LE MINIHIC-SUR-RANCE

    35181

    CC de la côte d’Emeraude

    28

    LE QUIOU

    22263

    Dinan agglomération

    29

    LE TRONCHET

    35362

    Saint-Malo agglomération

    LEHON (fusion avec Dinan)

    22123

    Dinan agglomération

    30

    LES CHAMPS-GERAUX

    22035

    Dinan agglomération

    31

    MATIGNON

    22143

    Dinan agglomération

    32

    MINIAC-MORVAN

    35179

    Saint-Malo agglomération

    33

    PLANCOET

    22172

    Dinan agglomération

    34

    PLEBOULLE

    22174

    Dinan agglomération

    35

    PLELAN-LE-PETIT

    22180

    Dinan agglomération

    36

    PLERGUER

    35224

    Saint-Malo agglomération

    37

    PLESLIN-TRIGAVOU

    22190

    Dinan agglomération

    PLESSIX-BALISSON (fusion, Beaussais-sur-Mer)

    22192

    CC de la côte d’Emeraude

    38

    PLEUDIHEN-SUR-RANCE

    22197

    Dinan agglomération

    39

    PLEURTUIT

    35228

    CC de la côte d’Emeraude

    40

    PLEVENON

    22201

    Dinan agglomération

    41

    PLOUASNE

    22208

    Dinan agglomération

    PLOUBALAY (fusion, Beaussais-sur-Mer)

    22209

    CC de la côte d’Emeraude

    42

    PLOUER-SUR-RANCE

    22213

    Dinan agglomération

    43

    PLUMAUDAN

    22239

    Dinan agglomération

    44

    QUEVERT

    22259

    Dinan agglomération

    45

    SAINT-ANDRE-DES-EAUX

    22274

    Dinan agglomération

    46

    SAINT-BRIAC-SUR-MER

    35256

    CC de la côte d’Emeraude

    47

    SAINT-CARNE

    22280

    Dinan agglomération

    48

    SAINT-CAST-LE-GUILDO

    22282

    Dinan agglomération

    49

    SAINT-COULOMB

    35263

    Saint-Malo agglomération

    50

    SAINT-GUINOUX

    35279

    Saint-Malo agglomération

    51

    SAINT-HELEN

    22299

    Dinan agglomération

    52

    SAINT-JACUT-DE-LA-MER

    22302

    Dinan agglomération

    53

    SAINT-JOUAN-DES-GUERETS

    35284

    Saint-Malo agglomération

    54

    SAINT-JUDOCE

    22306

    Dinan agglomération

    55

    SAINT-JUVAT

    22308

    Dinan agglomération

    56

    SAINT-LORMEL

    22311

    Dinan agglomération

    57

    SAINT-LUNAIRE

    35287

    CC de la côte d’Emeraude

    58

    SAINT-MADEN

    22312

    Dinan agglomération

    59

    SAINT-MALO

    35288

    Saint-Malo agglomération

    60

    SAINT-MAUDEZ

    22315

    Dinan agglomération

    61

    SAINT-MELOIR-DES-BOIS

    22317

    Dinan agglomération

    62

    SAINT-MELOIR-DES-ONDES

    35299

    Dinan agglomération

    63

    SAINT-MICHEL-DE-PLELAN

    22318

    Dinan agglomération

    64

    SAINT-PERE

    35306

    Saint-Malo agglomération

    65

    SAINT-PIERRE-DE-PLESGUEN

    35308

    CC Bretagne Romantique

    66

    SAINT-SAMSON-SUR-RANCE

    22327

    Dinan agglomération

    67

    SAINT-SULIAC

    35314

    Saint-Malo agglomération

    68

    TADEN

    22339

    Dinan agglomération

    69

    TREBEDAN

    22342

    Dinan agglomération

    70

    TREFUMEL

    22352

    Dinan agglomération

    TREGON (fusion, Beaussais-sur-Mer)

    22357

    CC de la côte d’Emeraude

    71

    TRELIVAN

    22364

    Dinan agglomération

    72

    TREMEREUC

    22368

    Dinan agglomération

    73

    TRESSE

    35344

    CC Bretagne Romantique

    74

    TREVRON

    22380

    Dinan agglomération

    75

    VILDE-GUINGALAN

    22388

    Dinan agglomération

  • Des inventaires avec des approches différentes, état en 2009

    2002/2009 : Inventaire préliminaire des communes du littoral

    Cet inventaire s'inscrit dans le cadre du rapport « Les Côtes-d'Armor et la mer », adopté par le Conseil général des Côtes-d'Armor en 1999. Il s'agit de connaître et de faire connaître, de façon systématique et sur un ensemble géographiquement cohérent, le patrimoine des communes littorales en élaborant un outil de connaissance indispensable pour engager différents types d'actions :sauvegarder, protéger et valoriser le patrimoine maritime, définir et mettre en œuvre la politique culturelle du département dans le domaine du patrimoine architectural et mobilier, répondre aux enjeux économiques et touristiques induits par l’intérêt croissant du public pour les activités maritimes et littorales. Trois chercheurs sont chargés de conduire l’opération d’inventaire, dans des domaines de compétences différents : le patrimoine architectural traditionnel (châteaux, manoirs, maisons, fermes…), le patrimoine mobilier (essentiellement religieux) et le patrimoine spécifiquement maritime. Ce dernier champ d’étude est associé à une démarche ethnologique, récolement du patrimoine bâti, mais également récolement du patrimoine oral et des savoirs faire.

    La méthode utilisée consiste en un repérage documenté. Chaque œuvre repérée fait l’objet d’une notice documentaire illustrée. Certaines d’entre elles sont dites « à signaler » et portent la mention, œuvre étudiée. Il peut s'agir d à signaler » et portent la mention, oeuvre étudiée. Il peut s'agir d’œuvres remarquables comme d’œuvres sérielles représentatives d'une famille d'édifices. La restitution des données se situe au niveau communal. Un texte de présentation générale introduit la commune et des observations générales sont proposées au niveau des grandes thématiques répertoriées.

    Remise de cédéroms aux communes. (cartographies et textes). Consultation internet ( sans cartographie).

    10 communes concernées : Crehen, Fréhel, Matignon, Pleboulle, Plevenon, Saint-Cast-le-Guildo, Saint-Jacut-de-laMer, Tregon, Ploubalay, Plessix-Balisson.

    1998/2008 : Inventaire préliminaire à l’étude du patrimoine d’Ille-et-Vilaine.

    Le recensement préliminaire à l’étude du patrimoine d’Ille-et-Vilaine est une méthode destinée à identifier et localiser le patrimoine architectural et mobilier, en réponse à la demande exprimée par le Conseil Général à des fins de connaissance, d’aménagement du territoire et de gestion du patrimoine. Trois critères de recensement sont proposés à l’échelon de la commune :

    Niveau 1. Les œuvres repérées non analysées sont géoréférencées et visualisables à partir d’un Système d’Information Géographique. Elles correspondent aux œuvres antérieures à 1940 qui n’ont pas fait l’objet d’une notice documentaire en raison de leur dénaturation rendant leur analyse difficile, même si leur ancienneté est parfois indéniable.

    Niveau 2. Les oeuvres et ensembles repérés et documentés. Il s'agit de la majorité du corpus. Ces éléments sont repérés, documentés et cartographiés. Ils correspondent à un patrimoine antérieur à 1940 dont le volume a été conservé et dont la typologie est encore reconnaissable. Certains de ces ouvrages sont cependant dénaturés par des mutations successives mais sont toutefois illustrés pour leurs valeurs documentaires liées à la construction vernaculaire. Chaque fiche documentaire correspond pour le domaine de l'architecture à un bâtiment, ou à un groupe de bâtiments affectés à une même destination, construit sur un fonds d'un seul tenant. Il n'y a pas de dossier sur des parties constituantes d'un édifice. Des dossiers d’ensemble sont également ouverts et concernent les principaux hameaux ou écarts de la commune. Ces dossiers servent également de classeurs aux œuvres repérées de l’ensemble.

    Niveau 3. Les oeuvres repérées avec mention spéciale, étude souhaitable. Les œuvres qui méritent d'être signalées portent la mention «étude souhaitable», il peut s'agir d'être signalées portent la mention «étude souhaitable», il peut s'agir d’œuvres remarquables comme d'oeuvres sérielles représentatives d'une famille d'édifices. Ces dossiers pourraient faire l’objet d’une monographie spécifique.

    La restitution des données se situant au niveau communal, un texte de présentation générale introduit la commune et des observations générales sont proposées au niveau des grandes thématiques répertoriées.

    18 communes concernées : Cancale, Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine, Dinard, Miniac-Morvan, le Minihic-sur-Rance, Pleurtuit, la Richardais, Saint-Briac-sur-Mer, Saint-Coulomb, Saint-Jouan-des-Guérets, Saint-Lunaire, Saint-Malo, Saint-Père, Saint-Pierre de Plesguen, Saint-Suliac, Tresse, le Tronchet, la Ville-es-Nonais.

    1995/1999 : Inventaire thématique du patrimoine balnéaire des communes de Dinard et de Saint-Malo

    Cet inventaire thématique a été programmé dans un cadre national sur l’architecture de villégiature. L’opération conduite par le laboratoire sur le patrimoine français (CNRS, UMR 22) a été pilotée par le Service Régional de l’Inventaire. La synthèse des recherches a été publiée dans la collection des Cahiers du Patrimoine, sous le titre : La Villégiature balnéaire autour de Dinard et Saint-Malo, monum, éditions du patrimoine, 2001.