Logo ={0} - Retour à l'accueil

Quartier centre, dit Italie (Rennes)

Dossier IA35024607 inclus dans Zone d'urbanisation prioritaire du Blosne, dite ZUP Sud (Rennes) réalisé en 2000

Fiche

Œuvres contenues

Le quartier, limité à l´est par l´avenue Henri-Fréville, regroupe à l´origine quatre unités de voisinage, dont deux, au sud, composées de logements collectifs et de logements individuels cependant peu nombreux. Au nord, subsiste un tissu résiduel lié aux réseaux anciens et un groupe scolaire qui sera associé au nouveau quartier. Le nombre de logements prévus était de 3210 en 1965.

Le réseau ancien conservé se limite à une allée piétonnière utilisée comme desserte de l´îlot O-P, et aux réseaux lotis, l´ancienne rue de Châtillon et le boulevard Pierre-Lemoine, élargi en 1967. Le lotissement de la rue du Sous-Lieutenant-Berger forme également une enclave conservée dans l´îlot D où subsistent quelques édifices anciens, en particulier la maison de la Richardière, ainsi qu´un fragment de l´ancien chemin rural de la Goupillais. Le manoir de Saint-Donatien a été détruit.

Les équipements publics affectés au quartier sont conformes au programme : un collège et trois groupes scolaires (aujourd´hui portés à quatre), une église, un centre commercial, construit en 1973, et une zone d´activité occupée par l´usine Thomson. Un terrain de sport est aménagé au sud.

Ici, pas d´équipements dont le rayonnement s´étend au delà du quartier, en dehors de la caserne de pompiers, construite au début des années soixtante-dix, et de la mosquée, construite à la fin des années quatre-vingt.

Il n´y a pas d´effort d´intégration d´un bâti existant ni connexe, le quartier est juxtaposé au tissu existant au nord avec lequel il n´entretient pas de relation privilégiée. Bien qu´il n´y ait pas de coïncidence entre les voies est-ouest, la voie pénétrante qui sépare le quartier Landrel et le quartier Italie ne forme pas un obstacle. Elle était, à l´origine destinée à former l´épine dorsale du quartier, dont le centre se situait au carrefour de l´avenue des Pays-Bas et des boulevard Volclair et de Yougoslavie.

L´îlot étudié dans ce quartier est l´îlot O-P, un des premiers construits, dont la configuration est représentative du projet. Les modifications, en particulier le regroupement de deux îlots qui n´en forment qu´un seul aujourd´hui, est elle même exemplaire du changement de parti dans la structuration de l´espace de la Z. U. P. qui devait, à l´origine, être formée de deux quartiers traversés par une épine dorsale et non pas trois quartiers séparés par des réseaux pénétrants.

Parties constituantes non étudiéesgroupe scolaire, stade, galerie marchande, îlot, lotissement, usine
Dénominationsquartier
Aire d'étude et cantonRennes ville - Rennes ville
AdresseCommune : Rennes
Période(s)Principale : 2e moitié 20e siècle

Secteur urbain délimité au nord par le boulevard de l´Yser et le boulevard Oscar-Leroux et par l´enclave que constitue les lotissements réalisés autour de la Thébaudais et de la Binquenais, au sud par la rocade, à l´est par l´avenue des Pays-Bas et enfin à l´ ouest par l´avenue Henri-Fréville. Deux axes primaires pénétrants délimitent le secteur, suivant un axe nord-sud. La trame au maillage lâche est formée d´ un réseau orthogonal de voies délimitant sept îlots. Dans cet espace sectorisé, les logements conçus dans le cadre du programme de la Z. U. P. occupent un espace important, ponctué par des équipements ; les logements individuels sont placés en situation périphérique, au sud.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Fonds Marty ; 8 Z 86. Centre commercial Italie (1973) .

  • A. C. Rennes. Série 666 W 3. ZUP sud (1962-1970) .

  • A. C. Rennes. Fonds Marty ; 8 Z 30. Pompiers. Logements HLM (1972-1976) .

  • A. C. Rennes. Fonds Marty ; 8 Z 31. HLM ZUP Sud. Allée du Gacet (1973-1975) .

Documents figurés
  • [1966]. Plan de nommage des îlots, plan d'exécution, 1966 (A. C. Rennes).